Page d’acceuil / Dénonciations des victimes

Elle a dédié sa fille à «Dieu»

2018-05-28 Source:Kaiwind Auteur:Shuhua

Comme le dit le dicton, les tigres ne mangent pas leurs enfants. Cependant, il y a quatre ans, Adi a presque «mangé» sa fille. Il s'est avéré qu'elle avait été fait un lavage de cerveau par hérésie:«Dieu principal» et presque avait ruiné la vie de sa fille!

(Figure venant d’Internet)

«Elle a dit que c'était causé par les choses des morts, alors j'ai tout brûlé. »

Ah Di est nommé Qiu jidi, âgée de 48 ans cette année, cultivée de l'école primaire, sa ville natale est Heyuan Longchuan, c'était une femme Hakka gentille et simple à l’époque.

Juillet 2010, après la chirurgie du myome de l'estomac elle est rentrée à la maison pour se reposer tranquillement. Un jour, deux vieilles tantes aux cheveux blancs son entrées, et elles discutaient avec A di.

«Eh bien dans les zones rurales, nous ne sommes pas très minutieux, les gens qui causaient sont ceux qui sont inconnus ou connus.» A Di fait son souvenir, «elles sont tous dans la soixantaine, si maigres et minces, elle parlent Hakka et elle viennent de Heyuan. » Quand elles ont appris qu'Adi était malade, ils ont rapidement parlé à Adi du sujet «Dieu» en disant si vous croyez en «Dieu principal», alors vous pouvez prier pour la paix et la sécurité sans dépenser d'argent.

Neé dans les zones rurales, Adi a la pensée superstitieuse très sérieuse, et a cru en dieu primitivement. Quand elle a appris que croire en Dieu était bon en 2001, elle croyait au christianisme. A Di voir que ces deux femmes sont pleines de vocabulaire concernant «Bible», et leur contact habituel ne semblait pas être différent. Ensuite, la vieille tante et Adi ont parlé beaucoup de «miracles». Rien de plus que certaines personnes malades croient au Seigneur Dieu ont été guéries. Encore, A di, déjà superstitieuse, l'a aussi cru en soupçonnant.

Hiver 2011, A Di est allé à l'examen physique et a trouvé sur elle-même des kystes de l'ovaire, elle a soudainement paniqué, elle a venu de terminer une opération bientôt, est-ce une intervention chirurgicale nécessaire? Le docteur a dit, après la période menstruelle, vous verrz. Affolée, à la réunion, Adi à dit sa maladie à ses camarades qui étaient «serveurs».

Les «serveurs» chuchotait en s'exclamant: «C'est parce que vous êtes empêchée par les choses des morts! Avez-vous quelque chose qui a été laissée par les morts dans votre maison?» Adi a dit confusément, «Mes beaux-parents sont décédés, Est-ce que c’est causé par leurs artefacts? »

«Sûrement, vous devez tout brûler le plus vite possible!» Le Seigneur Dieu a dit: «Ces choses vont entraver l'oeuvre de Dieu».

Après son retour à la maison, elle a trouvé toutes les reliques de ses beaux-parents, et les a mis au feu sans le dire à son mari, et même elle n’a pas laissé une vieille photo. Après la menstruation, elle est retournée à l'hôpital et a constaté que le kyste avait disparu! Après avoir brûlé ces choses des morts, le kyste a disparu vraiment! Ce «Seigneur Dieu» est vraiment «Dieu» ah! Depuis lors, Adi croiyait fermement en «Seigneur Dieu». Mais jamais elle a pensé que le médecin pouvait avoir les erreurs quand faire l’examen.

(figure venant d’Internet)

« Dieu a choisi ma fille, si elle n’y va pas, c’est entraver le travail de dieu»

En octobre de 2013, fille d’Adi est venue à la maison en attendant le travail. Quand les «serveurs» venaient à chez Adi, ils médidaient un plan sur sa fille.

«Dieu a pris goût à votre fille et laissez votre fille me suivre pour être un ouvrier divin! C'est une grande bénédiction! Sinon, le Seigneur Dieu vous punira! », ce «serveur» a dit à Adi de nombreux exemples, par exemple, Comment le Seigneur Dieu a puni ceux qui ont résisté au travail de Dieu. A Di pensait que sa maladie était guérie par Seigneur Dieu, ainsi son hésitation précédente a disparu, et même ensemble commençait le travail idéologique sur la fille avec ce «serveur».

«Dieu a pris goût à ma fille, si elle n’y va pas, c’est entraver le travail de dieu, cela va me rendre malade à nouveau, ou je va avoir une plus grande punition? » Inquiète et méfiante, elle pleurait et criait toute la journée, en hantant sa fille et la menaçant avec le «serveur»: «Dieu bénira notre famille si nous suivons Dieu et que nous ne serons pas malades! Tu veux que les catastrophes viennent à notre maison ? » Très intime avec elle depuis enfance, Sa fille a changé d’idée en acceptant l’idée de A di.

«Seigneur Dieu» stipule que, les femmes qui croient en Dieu, peu importe comment chaud fait-il, elles ne peuvent porter que les longs vêtements er les pantalons en les couvrant densement, la couleur ne peut pas être lumineuse. Si elles sortent pour faire le travail de Dieu, elles ne peuvent pas apporter des téléphones cellulaires. Avant de partir, Adi a acheté à sa fille a acheté des vêtements de plus de mille yuans, tous sont des pantalons et vêtements longs, en trois couleurs (blanc, noir, gris). Elle a joyeusement envoyé sa fille hors de la maison, et elle a donné500 yuans pour au «serveur» en disant c’est dédié au Seigneur Dieu.

Au téléphone, sa fille a pleuré dans un cri: «Maman, je veux rentrer à la maison ... »

Cependant, un jour après un mois, Adity a reçu un appel téléphonique étrange. Dans le téléphone, c’est la voix faible de sa fille. Sa fille lui a chuchoté pendant qu'elle pleurait: « Maman, je veux rentrer à la maison, hum, ils ne sont pas de bonnes personnes, je vois l'argent qu'ils trichent sur les personnes âgées, je ne veux pas les suivre, je veux rentrer, je veux rentre à la maison ... »

Son coeur commençait à se crisper malgré soi. Après tout, c’est une fille élevée par elle-même. Pendant ses 20 ans, sauf étudier à l'étranger, elle n'a pas quitté son côté depuis si longtemps sans mentionner partir avec les inconnus sans aucun sou sur elle. Il était trop tard pour elle de répondre à sa fille quand sa fille a raccroché le téléphone. Elle sait que c'est sûrement que sa fille lui secrètement téléphonait en profitant d’inattention des autres..

Peu de temps après, la fille a couru à la maison secrètement et était minable. Sa fille, jolie comme fleur avant, est comme un mendiant, avec des boues dans les coutures de ses ongles. Sa fille a embrassé Adi en criant: «Maman, ce ne sont pas de bonnes personnes, elles trichaient de l'argent des personnes âgées en disant que c'est pour le Seigneur Dieu. Quand les lampes de poches missionnaires n’ont plus de batterie, elles n'achètent même pas une batterie qui coûte seulement 1 yuan. Je ne pouvais pas bien manger non plus bien dormir ... » Sa fille a aussi dit à Adi que cette fois leur emplacement missionnaire dans le canton près de la maison, elle a profité d’inattention du «serveur» pour s’enfuir en ramenant la dédicace de 500 yuans que Adi a donné avant. Après quelques jours de cache, elle est rentrée chez elle. Plusieurs jours après son retour à la maison, sa fille restant encore ahurie de stupeur, criait la nuit et a été réveillée par des cauchemars. S’affligeant des souffrances de sa fille, Adi n'ont plus eu le cœur de laisser sa fille prêcher dehors.

Avec les activités de propagande anti-sectaire menées dans le village, Adi a été choquée que «Seigneur Dieu» soit un culte ah! Quand elle a appris une nouvelle qu'un homme de Hezhou, dans la province du Guangxi, avait dédié ses deux jeunes filles au «Seigneur Dieu», elle avait encore plus peur et stupeur. Si la fille n'a pas couru à la maison, si la fille a été volée sur le chemin pour être interceptée et attachée, si sa perplexité laisse sa fille loin de la maison encore ... Adi ne pouvait pas s'empêcher de soupirer longtemps, heureusement!

(Éditeur responsable : Lin Mu)

分享到: