中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Résumé sur les problèmes du Falun Gong
2009-03-24  sources:Kaiwind  Auteur:

Le Falun Gong est une secte hérétique qui s’est développée dans des régions de la Chine au début des années quatre-vingt-dix du vingtième siècle. Li Hongzhi, chef de Falun Gong, en inventant des doctrines absurdes, a exercé un extrême contrôle sur l’esprit des pratiquants du Falun Gong et a procédé à beaucoup d’activités criminelles en Chine.

Les faux raisonnements et les doctrines absurdes de Li Hongzhi sont les principaux moyens qui contrôlent l’esprit des pratiquants, et aussi les directes raisons qui entraînent toutes sortes de nuisances et de faits criminels du Falun Gong. Voici les exemples: Li Hongzhi a dit que l’humanité a été déjà anéantie 81 fois; la Terre exploserait très vite, et ce n’était que lui qui pouvait empêcher l’explosion de la Terre; la Terre était le dépôt d’ordures de l’Univers et la façon unique de s’en échapper était de pratiquer le Falun Gong; il n’a pas permis à ses adepts de croire en religions qu’il trouvait nuisible; le tout a été arrangé par lui; et même, la tuerie de Hitler contre les Juifs était le résultat du changement des phénomènes célestes globaux; tomber malade n’était pas la maladie et on n’avait pas besoin de consulter le médecin, ni de prendre des médicaments; pratiquer le Falun Gong a dû abandonner le tout, et «celui qui ne tient compte pas de la vie ni de la mort est un immortel »; ceux qui n’ont pas premis de pratiquer le Falun Gong étaient des démons; «le plus grand démon doit être tué» et les pratiquants du Falun Gong peuvent blesser les proches et les récompenser à l’avenir; «la grande loi de Falun» était supérieure au tout, y comprise les lois du monde; il a forcé tous les pratiquants du Falun Gong à se mettre ses «soutras» dans la mémoire et à faire strictement selon ce qu’il a dit.

Les actes criminels les plus remarquables du Falun Gong sont de violer les droits de l’homme et de massacrer les vies. Sous le contrôle d’esprit de Li Hongzhi, plus de mille pratiquants du Falun Gong sont morts du refus de consulter les médecins et de prendre les médicaments selon les doctrines absurdes de Li Hongzhi; plusieurs centaines des pratiquants se sont mutilés, ou se sont suicidés; plus de trente personnes innoncentes ont été assassinées par des pratiquants fanatiques du Falun Gong. Voici les exemples: le 23 janvier 2001, aux demandes de «ne pas tenir compte de la vie ni de la mort » et de «parvenir à l’accomplissement » de Li Hongzhi, sept pratiquants du Falun Gong se sont immolés ensemble par le feu sur la place Tian’anmen de Beijing, et cela a causé deux morts et trois gravement brûlés jusqu’à la difformité; le 4 septembre 1998, Ma Jianmin, pratiquant du Falun Gong, province du Shandong, croyant avoir une Roue de la Loi dans son ventre, il s’est éventré avec des ciseaux pour chercher cette Roue de la Loi et a trouvé la mort; Zhang Zhiqin, pratiquante du Falun Gong, province du Liaoning, diabétique, depuis qu’elle a pratiqué le Falun Gong, a refusé les traitements de médicaments et seulement écouté les «soutras» de Li Hongzhi récités par les autres pratiquants ou les paroles en cassette de Li Hongzhi pour traiter sa maladie, cela a conduit à sa mort de l’aggravation de la maladie; pendant un mois, du 25 mai au 26 juin de l’an 2003, Chen Fuzhao, pratiquant du Falun Gong, province du Zhejiang, pour améliorer le soi-disant «pouvoir de Gong » obtenue par les pratiques du Falun Gong, a empoisonné quinze mendiants et un bouddhiste.

Un autre crime du Falun Gong est de nuire à la société, violer les droits légitimes des autres. Ils (Falun Gong) foulent aux pieds sans scrupule les normes internationaux et attaquent sans cesse les satellites civils de télécommunications. Selon les statistiques incomplètes, à partir du mois de juin de l’an 2002, l’organisation du Falun Gong a attaqué à Taiwan les satellites de télécommunication chinois plus de 200 fois et il totalisait plus de cent heures des attaques. Le Falun Gong a ouvertement poussé à détruire les installations publiques concernant la radio et la TV. Dans le continent chinois, on comptait plus de 100 cas que les adeptes du Falun Gong ont saboté les fibres optiques, les câbles et perturbé les spectateurs des programmes de la TV. Sur le site internet du siège du Falun Gong, on peut lire beaucoup d’articles qui incitaient à saboter les câbles de télécommunications. Ils ont spécialement établi «le groupe de FAX» et «le groupe de téléphones», et à l’aide du FAX et du téléphone, ils ont procédé aux activités d’envergure du harcèlement et de la menace. A la fois, ils ont expédié des E-mails d’ordure sur l’internet. Le Falun Gong a admis sur son site que, de janvier à février de l’an 2004, les harcèlements du coup de téléphone de cette sorte ont dépassé 8 000 000 fois. Selon les statistiques incomplètes, ils ont expédié en moyenne par mois au continent chinois plus de 30 000 000 E-mails d’ordure. Jusqu’à maintenant, encore continuent ces crimes de violer les lois et les droits légitimes des citoyens.

En outre, le Falun Gong attaque d’une manière venimeuse les personnalités ou les communautés qui n’ont pas de même d’avis avec eux; cela viole les droits de la liberté de parole des citoyens. Avant l’interdiction de la secte Falun Gong par le gouvernement chinois, des personnalités dans les domaines de l’information, de la science, de la pédagogie et de la religion ont rendu public sans cesse les faits que le contrôle d’esprit de Li Hongzhi a conduit aux morts, aux troubles de l’esprit et à la rupture des familles des pratiquants du Falun Gong, ect. . Le Falun Gong en avait peur et a lutté contre eux en utilisant des injures, des attaques et des harcèlements. Pendant plusieurs années avant d’interdir le Falun Gong, le dernier a attaqué les médias de tout le pays plusieurs dizaines de fois. Quand le Falun Gong a assiégé le bâtiment du Quotidien de Chongqing, il a lancé un sérieux avertissement: “Si le journal ne présente pas ses excuses, on concentrera une force en faisant des exercices ensemble pour submerger le bâtiment du journal comme la crue inondant le temple Jinshan et on détruira d’avance la Terre. ” Maintenant, sur le site du Falun Gong, on voit une longue liste noire et un grand tableau des «malfaiteurs», sur les quelles les personnalités sociaux connus sont listés, tels que Zhuang Fenggan et Pan Jiazheng (scientifiques jouissant d’une grande vertu et d’un grand prestige), Fu Tieshan (évêque), le maître de loi Sheng Hui, et les autres chefs dans le domaine religieux. Ayant critiqué le Falun Gong, ces personnalités sociaux connus ont été harcelés et menacés par des coups de téléphone du Falun Gong, et leur sécurité personnelle a été aussi gravement ménacée.

Le Falun Gong est encore une organisation politique qui procède aux activités d’une manière de la secte. Depuis ces dernières années, le Falun Gong a fabriqué beaucoup d’incidents politiques en dehors du continent chinois, qui a présenté des oppinions politiques systématiques, a procédé aux activités politiques contre le gouvernement chinois, a poussé à renverser le gouvernement chinois et a entraîné des personnalités politiques étrangers par les mensonges à lancer des paroles inamicales à propos de la Chine. Le but était de saboter l’image de la Chine et d’empêcher le développement des relations bilatérales entre la Chine et les pays intéressés.

Le gouvernement chinois persiste à croire que la majorité écrasante des pratiquants du Falun Gong sont des dupes, à la fois des victimes; pour cela, la politique du gouvernement chinois pour le règlement du problème du Falun Gong est d’unir, d’éduquer et de sauver la plupart des pratiquants du Falun Gong. Toute la société chinoise s’est efforcée ensemble d’aider les pratiquants du Falun Gong à se libérer du joug mentale de la secte. Tout cela témoigne de la protection du gouvernement chinois pour les droits de l’homme des pratiquants du Falun Gong. Le gouvernement chinois mobilise toutes les forces sociales pour les aider à discerner la nature de la secte Falun Gong, à rétablir leur vie et leur activités de la production qui sont abandonnées après la pratique du Falun Gong et à rentrer de nouveau à la société normale. Durant ces années, avec les soins, les enseignements et les aides de tous les milieux de la société, la majorité des pratiquants du Falun Gong ont discerné la nature de la secte Falun Gong, se sont débarrassés totalement du contrôle d’esprit de Li Hongzhi, sont retournés à la société et ont repris une vie normale. Sous l’aide de toute la société, ils ont établi les bonnes relations familiales et sociales. Parmi eux, certains sont devenus l’as de faire fortune, certains se sont appliqués activement aux activités anti-secte en aidant et en enseignant les autres gens par leurs propres expériences. Actuellement, plus de 98% des pratiquants se sont débarrassés du contrôle d’esprit du Falun Gong. Ils n’ont reçu aucune discrimination, au contraire, ils ont joui des traitements préférentiels sur le plan de la vie, de la production et de la profession. Puisque ces gens ont abandonné leurs familles et leurs métiers pendant la pratique du Falun Gong, ils sont maintenant devenus les faibles masses.

En ce qui concerne le petit nombre des principaux membres de l’organisation du Falun Gong qui ont procédé aux activités illégales et criminelles, les organes judiciaires de la Chine les ont puni en vetu des lois. Ce n’est pas qu’ils ont pratiqué le Falun Gong, mais parce qu’ils ont procédé aux activités illégales et criminelles. Il n’existait pas la persécution à l’égard d’eux.

Actuellement, pour dissimuler les caractéristiques de la secte du Falun Gong, le petit nombre des principaux membres du Falun Gong ayant Li Hongzhi à la tête, aux Etats-unis ou dans d’autres lieux d’outre-mer, ont répandu des rumeurs et lancé des calomnies, en disant que le gouvernement chinois a persécuté les pratiquants du Falun Gong; de plus, ils ont changé d’apparence et se sont cachés sous les couleurs du soi-disant «Zhen-Shan-Ren » et de la «culture traditionnelle chinoise ». Mais, n’importe quels sophismes, ce que Li Hongzhi a dit à plus de 2 000 000 pratiquants et les actes criminaux que le Falun Gong a commis en Chine étaient incapables d’être nié. En réalité, dans la société internationale, sauf le très petit nombre des gens qui avaient des arrière-pensées et qui voulaient se servir du Falun Gong, la majorité écrasante des pays et des personnalités justes touvaient que Falun Gong était une secte, et ils ont supporté les mesures justes d’interdir le Falun Gong prises par le gouvernement chinois.

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind