中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
La confirmation de SUN Senlun (photos)
2014-03-14  sources:Kaiwind  Auteur:PU Yanglang

SUN Senlun a confirmé dans le livre intitulé Les jours avec la famille de LI Hongzhi en Thaïlande : La vie de LI Hongzhi n’est pas différente de celle des hommes ordinaires. Du petit au grand, de la jeunesse à la vieillesse, LI Hongzhi poursuit aussi l’argent et la réputation. Là, il même dépasse tous les autres et va plus loin encore. LI Hongzhi se prétend le « bouddha principal de l’Univers » et exagère l’effet magique de la pratique du Falun Gong comme longue vie sans vieillesse. Il a même falsifié sa date de naissance. Malgré cela, il ne peut ni changer les lois de la nature (la maladie et la mort) ni effacer ses empreintes historiques comme les autres gens ordinaires. Ses mensonges se contredisent l'un après l'autre.  

I. La date de naissance immuable  

LI Hongzhi est né le 7 juillet 1952. Après le séjour en Thaïlande, il a altéré sa date de naissance au 13 mai 1951 pour impliquer qu'il est la réincarnation du Bouddha Sakyamuni. Lorsque PAN Yufang, accoucheuse de LI Hongzhi, a su à la télé que LI Hongzhi avait changé sa date de naissance, elle était très en colère : « Xiaolaizi (appellation familière de LI Hongzhi) parle souvent de l’Authenticité-Bienveillance-Tolérance, n’est-ce pas ? Pourquoi a-t-il changé sa date de naissance ? » 

 (I) La cartes d'identité de première génération de LI Hongzhi 

 

(II) Formulaire d'inscription des informations de base des travailleurs de  Bayi élevage de chevaux militaire rempli par LI Hongzhi 

 

III Le formulaire d'inscription de la population résidente altéré par LI Hongzhi 

 

II Le visage vieilli et la loi naturelle de vieillissement 

LI Hongzhi vante dans son livre Zhuan Falun que le Falun Gong pourrait « rajeunir » les pratiquants, « l’apparence est beaucoup plus jeune que le vrai âge… le visage brillant, blanche et lisse sans aucune ride. » Néanmoins, des décennies plus tard, la pratique ne peut pas « faire perdre ses rides et rendre son visage lisse et brillant», mais avancer sa ménopause et lui faire souffrir de la maladie de démence sénile (http://anticult.kaiwind.com/kfzlk/xjbz/wlxs/xspx/200711/15/t20071115_822695.htm). 

(I) La photo de LI Hongzhi prise à son école 

 

(II) La photo d’inscription de LI Hongzhi dans les années quatre-vingts 

 

(III) Les sacs sous les yeux affaiblis et le visage ridé de LI Hongzhi après son âge de 60 ans 

 

III. Les maladies inévitables des hommes ordinaires 

Selon les données de la police de la province du Jilin, pendant les huit années, de 1983 à 1990, où LI Hongzhi a travaillé dans la Corporation d'Approvisionnements agroalimentaire de la ville Changchun, il a consulté les médecins dans 19 hôpitaux de Changchun et a demandé 48 remboursements, soit en moyenne 5 fois par an. En outre, Il a subi une appendectomie du 8 au 18 juillet 1984 à l’Hôpital populaire de la province du Jilin. LI Hongzhi prêche à ses adeptes la théorie sur l’ « élimination du karma » et la « nécessité de refuser les médicaments », mais il continue à consulter les médecins de crainte de la mort. 

(I) Le dossier médical de l’appendicite aiguë du 8 juillet 1984 de LI Hongzhi 

 

(II) La preuve de paiement de LI Hongzhi pour son appendicite aiguë du 8 juillet 1984 

 

IV. La vie et la mort inévitables des hommes ordinaires 

Toutes les créatures vivantes du monde suivent la loi naturelle, sans aucune exception. La prédication de LI Hongzhi tenue le 19 octobre 2013 a montré le vieillissement et l’approchement de la mort de LI Hongzhi : le soi-disant « bouddha principal » éloquent était tout en état anormal. Son débit de parole très lent, son air panique, son réaction lente, sa retardation des idées et sa logique confuse n’exposent que la vieillesse du « bouddha principal ». Malgré ses efforts de gagner du temps, il n’a pas pu parler après 30 minutes. En fait, il y a un bruit depuis longtemps : LI Hongzhi souffre de plusieurs maladies comme cancer de la prostate et tumeur cérébrale. Bien que les medias du Falun Gong s'efforcent de dissimuler la vérité, ce qui s'excuse s'accuse.  

Les choses sont toujours là, mais les hommes ne sont plus les mêmes. Même si le séjour en Thaïlande de LI Hongzhi a changé sa trajectoire de vie, il ne pourra jamais violer la loi naturelle des hommes ordinaires.  

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind