中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Comment les milieux religieux traitent-ils le Falun Gong?
2009-03-24  sources:Kaiwind  Auteur:

Les milieux religieux chinois ont suivi de près et boycotté le Falun Gong depuis son émergence. .

A partir de 1996, au fur et à mesure que sont sans cesse rendus public des cas que le Falun Gong a causé des troubles mentales et des morts, les milieux religieux ont commencé à porter attention aux problèmes du Falun Gong qui ont blasphémé contre les dogmes bouddhiques en se masquant sous le vêtement du bouddhisme. Des articles dénonçant le Falun Gong ont été publiés dans des périodiques bouddhiques chinois tels que le bouddhisme de Taizhou, le bouddhisme de Shanghai, le bouddhisme de Guangdong, la musique de la loi, etc. Au mois de janvier de l'an 1998, l' Association bouddhiste de Chine a spécialement tenu un séminaire sur les problèmes du Falun Gong. Les participants à ce séminaire ont unanimement approuvé que le Falun Gong n'était pas le bouddhisme, au contraire, absolument des faux raisonnements et des doctrines absurdes, qui s'est tout à fait opposé au bouddhisme.

Le 3 mars 2001, l'Association bouddhiste de Chine a déclaré dans une lettre ouverte adressée aux milieux bouddhiques nationaux que Li Hongzhi et sa secte Falun Gong ont non seulement minimisé, profané et humilié le bouddhisme, mais aussi les autres religions.

Le Falun Gong a été universellement considéré comme une secte hérétique par les milieux bouddhiques internationaux.

Le 19 mai 2000, le siège de l'Association du Bouddhisme international conjoint a tenu à Taiwan un séminaire sur la droiture et le mal, auquel ont participé plus de 2 000 personnes (y compris des bouddhas vivants, des moines avec de la dignité et des bouddhistes) venant de vingt huit pays tels que les Etats-Unis, le canada, la France, le Japon, la Taïlande, le Népal etc. . Les participants ont examiné et évalué Li Hongzhi et autre. Les représentants venant de ces pays, après avoir voté, ont affirmé que Li Hongzhi était un gourou de la secte hérétique. La soi-disant loi bouddhique de Li Hongzhi, inventée par lui-même, a tout à fait enfreint les dogmes du bouddha. La soi-disant loi bouddhique de Li Hongzhi ne valait rien, qui ne servait qu'à tromper les peuples ordinaires et qui était une pure secte hérétique.

Au mois de mars 2001, l'Association général du bouddhisme en Singapour a déclaré solennellement que l'«Association Falun Dafa» n'avait aucune relation avec le bouddhisme, malgrès qu'elle a adopté les termes du bouddhisme dans son nom enregistré; Le Falun était toujours le symbole du bouddhisme; l'«Association Falun Dafa» n'était pas la communauté religieuse de propager le bouddhisme; alors, elle n'avait aucune relation avec le bouddhisme.

Au mois d'avril 2006, la vingt-troisième session de la Fédération des bouddhistes mondiaux tenue à Taiwan a approuvé les dix déclarations dans lesquelles se sont clairement écrits «protéger la loi juste» et «s'opposer à ce que le Falun Gong vole le terme Falun du bouddhisme et nuise au bouddhisme», et à la fois qui demandaient aux bouddhistes mondiaux «d'envisager sérieusement et de dénoncer ensemble la secte Falun Gong ».

Le 10 mai 2006, la Conférence du bouddisme mondial tenue en Thaïlande pendant la fête international de Vesak a publié un communiqué conjoint qui réaffirmait: la conférence a confirmé que le Falun Gong n'était pas conforme aux dogmes élémentaires bouddhiques.

En 2007, la revue mensuelle intitulée églises et hérésies appartenant au bouddhisme da la République de Corée a successivement publié trois articles qui disaient: le Falun Gong est une secte hérétique, qui a déifié une personne (Li Hongzhi) et qui a prononcé que ses adeptes deviendrait aussi des immortels; cette croyance dépassant le style a suscité des discussions sociales...Le Falun Gong a propagé des doctrines absurdes telles que «devenir l'immortel par le Xiulian», «traiter les maladies sans consulter les médecins ni prendre des médicaments» et autre, qui a déifié et aliéné Li Hongzhi et qui a gravement nuit à la société; à cet effet, le Falun Gong était une secte hérétique de non-croyance beaucoup plus perverse que tous les crimes sociaux.

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind