中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
«Pas deux écoles de loi» du Falun Gong
2009-03-24  sources:Kaiwind  Auteur:

Le «pas deux écoles de loi» du Falun Gong sert à Li Hongzhi d'outil qui prive les pratiquants du Falun Gong de la liberté de religion et qui empêche la communication entre les pratiquants et la société.

Li Hongzhi a dit: «Nous disons que cultiver et pratiquer exige de s'engager dans une seule voie; peu importe comment on cultive, on ne doit jamais cultiver de façon chaotique en faisant des mélanges.» «Dans la cultivation et la pratique, on dit depuis toujours «pas deux écoles de Loi»; si vous voulez réellement cultiver dans cette école, vous ne devriez lire que les écrits de cette école.» (Zhuan Falun)

«J'estime que la cultivation-pratique doit être exclusive !...Le bouddhisme l'appelle " pas deux écoles de la Loi".» (La prédication de la Loi à Sydney)

«Si vous allez écouter le rapport d'un autre maître de Qigong ou bien lui demandez de traiter la maladie, les esprits malins possédant sur lui allez le quitter et vous saisir, vous serez dans un grand trouble. N'importe quelle gêne, quel trouble, mes corps de loi ne vous protégeront pas. Si vous ne faites pas tant soit peu attention, vous pourrez tomber et votre résultats antérieurs seront réduits à néant.» (Zhuan Falun)

Ces paroles ont directement conduit à ce que les pratiquants du Falun Gong n'ont plus régardé la télévision, ni écouté les nouvelles, ni lu les autres livres. Au contraire, ils ont passé le plus du temps possible à «aprrendre la loi». Ils ont guidé le tout par les faux raisonnements et les doctrines absurdes du Falun Gong et ont perdu petit à petit la capacité de distinguer le vrai du faux. Cela a directement abouti aux événements extrêmement néfastes (transgresser les lois, commettres des crimes, se suicider et assassiner les autres gens ect.) et a largement violé les droits personnels des citoyens, nuit à la santé physique et psycologique des citoyens et même à la société humaine.

Le «pas deux écoles de loi» du Falun Gong a privé ses adeptes du droit de choix sur la liberté de religion.

Li Hongzhi a demandé à ses adeptes de cultiver et partiquer en s'engageant dans une seule voie et de renoncer aux autre religions pour pratiquer seulement le Falun Gong.

«Cultiver et pratiquer est une question sérieuse, il faut absolument s'engager dans une seule voie.» (Zhuan Falun)

Li Hongzhi a dit: «Soit le bouddha, soit les dieux occidentaux, soit Jésus, soit Christ, et même soit Jéhovah, les lois qu'ils ont prêché étaient petites. Dans n'importe quelle religion que tu cultives bien...c'est seulement 16 ou 18 carat gold, pas l'or solide.» (Falun Fofa—Prédication à la première conférence de Loi en Amérique du Nord)

Une fois, un adepte a posé une question: «En tant que pratiquant, on peut puiser quelque chose dans les livres bouddhiques et taoïques?"Li Hongzhi a souligné: "C'est absolument interdit, absolument.»

Li Hongzhi a souligné à maintes reprises qu'il fallait considérer la religion comme un travail, mais pas une croyance, et que les adeptes ne pouvaient croire qu'au Falun Gong.

«Permettez-moi de vous dire, votre travail dans le christianisme est seulement un travail, vous pouvez travailler là, c'est sûr. A mon avis, je ne prends pas les religions d'aujourd'hui pour la cultivation et la pratique, mais les travails religieux, qui ne peuvent plus donner le salut aux gens, car elles sont vraiment un travail, pas la cultivation et la pratique. Pour vous assurer un vrai augmentation, je vous amènes à rentrer à la maison et vous permets de cultiver et pratiquer en vous concentrant sur une voie; cela fait absolument du bien à vous. J'ai déjà clairement parlé du problème de «pas deux écoles de loi» dans le Zhuan Falun. Malgrès que cette loi est grande, une si grande loi, vous y mêlez encore des choses. Même des choses au niveu bas sont inacceptables, qui perturberont votre corps et ce que vous avez obtenu par la cultivation, de sorte que vous ne rentrerez pas à la maison. C'est vous-même qui détruisez la voie d'avancement.» (Prédication de loi à la conférence de loi en Europe)

Le 3 mai 1999, un pratiquant du Falun Gong a posé une question à Li Hongzhi: «Je crois à la religion, je ne veux pas l'abandonner. D'après l'exigence de la grande loi, il ne faut pas avoir deux écoles de loi, c'est difficile pour moi à choisir entre la grande loi et la religion. Comment ferai je, s'il vous plaît?» Li Hongzhi a répondu: «Actuellement, aucune religion orthodoxe n'a le dieu de s'occuper. les personnes dans les religions se battent pour l'argent et les positions sociales. La raison pour laquelle les gens croisent aux religions devient un grand problème, j' ai déjà clairement parlé de ces vérités.»

Le Falun Gong a mis l'accent sur l'avancement diligent et a interdit formellement aux pratiquants de lire les autres livres religieux et de croire aux autres religions.

«J'ai parlé du problème de «pas deux écoles de loi». Si l'on ne cultive et pratique pas la grande loi en s'engageant dans une seule voie, on ne pourra pas parvenir à l'accomplissement dans la grande loi.» (Falun Fofa—Prédication à la première conférence de Loi en Amérique du Nord)

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind