中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Comment le Falun Gong traite-t-il les maladies?
2009-03-24  sources:Kaiwind  Auteur:

Le refus de consulter le médecin ou de prendre des médicaments est la principale raison de la mort du grand nombre des adeptes du Falun Gong. La raison pour laquelle ils refusent le médecin ou des médicaments, ce sont les théories de Li Hongzhi.

Li Hongzhi a imputé la raison de la maladie au « karma ».

Le «karma» est un terme du bouddhisme, qui n'a pas le sens favorable ni le sens préjoratif. Li Hongzhi l'a vu comme le résultat de commettre des méfaits et a dit aux pratiquants du Falun Gong: si l'homme tombe malade, c'est que le karma de cette vie ou celui de la vie précédente a conduit, ce n'est pas que les changements pathologiques du tissu ou de l'organe du corps y conduisent.

Li Hongzhi a dit dans le Zhuan Falun: le «karma» est la raison fondamentale de la maladie; l'homme ordinaire a toutes sortes de malices qui fabriquent un objet noire---le «karma»; le «karma» causé par les méfaits qu'on a commis conduit à la maladie ou aux épreuves dues au démon.

Pour ce fait, beaucoup de pratiquants du Falun Gong ont refusé de consulter le médecin ou de prendre des médicaments après être tombés malade. Cette sorte d'événement a eu lieu sans cesse, qui a finalement abouti à la blessure, à la difformité et à la mort. Au mois de janvier 2001, Hu Guangying, âgée de 59 ans, ouvrière retraitée, ville de Shanghai, a attrapé la maladie normale de peau. En tant qu'une pratiquante, pour éliminer le karma, elle a fermement refusé de consulter le médecin ou de prendre aucun médicament, de sorte qu'elle est morte de la suppuration et l'infection des parties atteintes.

Li Hongzhi a fourvoyé ses adeptes en disant que le Falun Gong était capable d'«éliminer le karma» et de guérir la maladie qui n'avait pas besoin du médecin.

Selon les théories de Li Hongzhi, le « karma » amène à la maladie; alors, comment éliminer le « karma »?

Tout d'abord, Li Hongzhi a prôné que la pratique du Falun Gong était la seule voie d'éliminer le karma, et aussi la seule façon efficace de traiter la maladie.

Il a dit dans le Zhuan Falun: « Le maître est capable d'éliminer votre karma. »

« Il faudra tout d'abord éliminer les mauvaises choses dans votre corps, y compris les maladies. Pourtant nous ne sommes pas ici pour traiter vos maladies mais pour purifier votre corps; le terme que nous employons n'est d'ailleurs pas «traiter les maladies», mais «purifier le corps», purifier le corps de ceux qui cultivent et pratiquent véritablement. »

« Certains pourront tomber gravement malades...et cette maladie va peut-être durer des années...Comment alors cultiverez-vous et pratiquerez-vous le restant de votre vie? Nous devons nettoyer tout cela pour vous et empêcher que des choses de ce genre arrivent. »

« Certains considèrent qu'ils font une bonne action en soignant les maladies des gens, en les guérissant ou en les maintenant en bonne santé. À mon avis, ils n'ont pas réellement guéri leurs maladies, ils n'ont fait que les renvoyer à plus tard ou les transformer en autre chose, mais elles n'ont pas été enlevées. Pour éliminer réellement ces tribulations, il faut éliminer le karma. »

Il a encore dit dans le Zhuan FalunⅡ: « Pour nous, comme un pratiquant, excepté que le maître aide à éliminer le karma, nous devons rembourser une partie du karma. C'est ainsi que notre corps ne se sent pas bien comme si nous étions tombés malade. La cultivation signifie la purification à partir de votre vie originelle. »

Li Hongzhi a encore empêché ses adeptes qui sont tombés malade de consulter le médecin et de prendre des médicaments.

« Pratiquer le Gong en prenant des médicaments, c'est de ne pas croire que pratiquer le Gong peut traiter la maladie. Si vous croyez, vous ne prenez pas de médicaments.» (Falun Gong de Chine---édition revue et corrigée)

Li Hongzhi a encore dit que faire des piqûres et prendre des médicaments ne peuvent pas véritablement guérir la maladie.

"Aller tout le temps à l'hôpital pour faire des piqûres, mais elles ne servent à rien. Un de nos élèves est allé à l'hôpital, plusieurs aiguilles se sont tordues quand on l'a piqué et pour finir tout le liquide s'est échappé de la seringue sans qu'on ait pu enfoncer l'aiguille. Alors, il a compris: «Oh, je suis un pratiquant de gong, je ne devrais plus me faire faire des piqûres. »" (Zhuan Falun)

"La raison fondamentale, c'est que la maladie ne se produit pas dans cet espace. vous prenez maitenant des médicaments pour tuer les virus superficiels…les médicaments compriment encore le karma à l'intérieur du corps. " (Prédication de la loi à New York en 1997)

"L'intervention chirurgicale n'enlève que la chair de l'espace matériel superficiel, tandis que le karma de maladie dans l'autre espace n'est pas touché du tout. La technique médicale moderne n'arrive pas du tout à le toucher. " (Points essentiels pour un avancement diligent)

"On prend des médicaments dès qu'on tombe malade, ou on se fait soigner par diverses méthodes, alors on a en effet comprimé encore une fois la maladie à l'intérieur du corps, ainsi le karma qu'on avait laissé pendant l'existence antérieure à cause des méfaits, n'a pas pu être remboursé, alors qu'on commet de nouveau des méfaits pendant cette existence, qu'on porte atteinte aux autres, il en résulte un nouveau karma de maladie, on attrape des maladies de tous genres. " (Points essentiels pour un avancement diligent)

Sous le contrôle des théories de l'«élimination du karma » de Li Hongzhi, beaucoup d'adepts de la « grande Loi » n'ont aucunement osé le transgresser; résultat, cela leur a apporté des douleurs infinies et même leur a permis de perdre la vie.

Sous le contrôle des théories de l'«élimination du karma », les adepts de la « grande Loi », malgré qu'ils tombent malade, à l'idée de l'«élimination du karma », ils s'empêchent d'avoir à la tête une pensée de « consulter le médecin et prendre des médicaments », car ils le considèrent comme une grande offense envers le maître Li Hongzhi.

Sur le site d'internet fabriqué par l'organisation du Falun Gong, on peut souvent lire des descriptions sur l'expérience douloureuse de l'«élimination du karma » écrites par des adeptes. Par exemple, le 16 mai 2008, un pratiquant du Falun Gong a écrit dans le site Minghui un article intitulé la maladie du karma et le chercher à l'intérieur qui a décrit son expérience de la douleur des dents: "La douleur de mes dents a tout à coup commemcé au mois d'avril courant. Et plus fortes étaient mes pensées droites, plus douloureuses étaient mes dents, je ne pouvais pas m'endormir à cause de la douleur...et même je ne savais pas où me cacher. Quand mes pensées droites n'ont pas adouci la douleur, j'ai commencé à chercher à l'intérieur de moi-même...puisque je ne pouvais pas m'endormir, j'ai décidé d'apprendre la Loi ou de pratiquer le Gong. "

Etant trompés par Li Hongzhi, les adeptes de la « grande Loi » étaient convaincus que le Falun Gong était possible de guérir la maladie. Bien qu'ils aient souffert de la maladie, ils n'ont pas osé consulter le médecin ni prendre des médicaments. Certains ont finalement choisi le suicide pour mettre fin à la douleur. Un pratiquant du Falun Gong, ville de Yancheng, province du Jiangsu, a persisté à pratiquer le Falun Gong et a refusé d'aller à l'hôpital; et à la fin, il n'a pas pu souffrir de la douleur et s'est suicidé en s'ouvrant les veines. Avant la mort, il a tenu des médicaments dans son sein sans oser les prendre.

Face à un grand nombre de morts des adeptes de la grande Loi à cause du refus du médecin et des médicaments, Li Hongzhi a sans cesse cherché des excuses pour s'en justifier.

En raison de la tromperie des théories de Li Hongzhi telles que « le karma » et l'«élimination du karma », les adeptes fous du Falun Gong ont refusé de consulter le médecin et se sont appliqués à pratiquer le Falun Gong de sorte qu'Ils ont laissé passer la meilleure occasion du traitement. Cela a mené aux morts incessantes et à l'inquiétude au sein de l'organisation du Falun Gong.

Dans la soi-disant conférence de loi convoquée par l'organisation du Falun Gong, il y avait souvent des adeptes qui posaient une question à Li Hongzhi: "Pourquoi des adeptes du Falun Gong sont-ils morts de la maladie?"

Li Hongzhi a décliné la responsabilité aux soi-disant « forces anciennes » et aux « adeptes de la grande Loi ».

D'une part, Li Hongzhi a expliqué qu'il était « l'arrangement » et « le trouble » des « forces anciennes» (« forces anciennes » est un terme que Li Hongzhi a employé pour décrire la force dans son imagination qui est hostile au Falun Gong)

"En parlant en terme de cultivation, les êtres humains doivent lâcher tous les attachements humains pour sortir de l'humanité ordinaire et ainsi, sur ce plan-là, les forces anciennes ont exploité les lacunes et fait tous leurs arrangements. Par exemple, elles ont arrangé que certains élèves manifestent un état de maladie à un moment donné et pour d'autres de partir en premier à une heure donnée. " (Enseignement de la Loi à la conférence de Loi à Atlanta 2003)

"L'intention des forces anciennes a toujours été d'éliminer ces vies. Alors elles leur font commettre des péchés en faisant des choses qui interfèrent avec Dafa. C'est le rôle qu'elles veulent que celles-ci jouent. " (Enseignement de la Loi à la conférence de Loi à Atlanta 2003)

"Parmi mes disciples de Dafa, certains ont été utilisés et trompés par elles dans le passé, comme « vous devez faire ça à un certain moment et c'est seulement ainsi que vous atteindrez la plénitude parfaite ». " (Enseignement de la Loi à la conférence de Loi à Atlanta 2003)

"beaucoup étaient des disciples de Dafa trompés par les forces anciennes, tandis que quelques uns étaient des arrangements, tous ont donné leur accord à un moment donné dans l'histoire et c'est pourquoi il est difficile de s'occuper d'eux. " (Enseignement de la Loi à la conférence de Loi à Atlanta 2003)

"La cultivation et la pratique, la Grande Loi sont solennelles, elles peuvent transformer des êtres humains en divinités. Les forces anciennes ne peuvent pas le supporter, alors elles vous mettent à l'épreuve. Elles veulent voir si vous allez encore dire que Dafa est bon, que vous allez rester ici à cultiver et pratiquer quand elles font que des gens parvenus à la fin de leur durée de vie partent. Les forces anciennes ont fait cela, alors quand un élève est face à un danger de mort, vous ne pouvez pas dire qu'il n'est pas bon ou qu'il a de graves problèmes. En réalité, ce sont les forces anciennes qui créent cette perturbation en prenant avantage des attachements humains. " (Enseignement de la Loi à la conférence de Loi internationale à New York 2004)

"Il est très probable que les forces anciennes vont l'amener à avoir des problèmes et même le faire partir plus tôt pour éprouver les autres élèves. " (Enseignement de la Loi à la conférence de Loi internationale à New York 2004)

D'autre part, Li Hongzhi a expliqué que c'était parce que la cultivation des adeptes du Falun Gong n'était pas suffisante.

"Si certains élèves n'arrivent pas à se décider à se débarrasser d'attachements de longue date à l'intérieur d'eux-mêmes, ils peuvent être persécutés et avoir des interférences: « J'ai fait les exercices, mes maladies ont été guéries, je me sens tellement bien. Ma vie est devenue plus facile. » Leur compréhension reste toujours à ce niveau, ils n'arrivent pas à comprendre la Loi selon la Loi, cela facilite l'apparition de problèmes. " (Enseignement de la Loi à la conférence de Loi internationale à New York 2004)

"La cultivation et la pratique sont une affaire sérieuse. Cette épreuve touchant le coeur humain est sans ambiguïté. Plus vous êtes attaché, plus vous vous sentez mal. Si vous allez à l'hôpital pour un diagnostic, on vous fera voir que votre maladie s'est empirée. Mais vous ne vous éveillez toujours pas. Comme vous ne vous éveillez toujours pas, cela devient de plus en plus grave et finalement, ça ne va vraiment plus pour vous. " (Enseignement de la Loi à la conférence de Loi internationale à New York 2004)

"Cela arrive parce que vous n'êtes pas un élève véritable, vous n'étudiez pas la Loi et vous n'abandonnez pas votre attachement à la maladie. Vous êtes simplement une personne ordinaire qui désire que sa maladie soit guérie...Si vous pouvez vraiment cultiver et pratiquer, si vous pouvez vraiment abandonner votre attachement à la vie et à la mort, et pas seulement agir de cette façon pour que les autres le voient tandis qu'intérieurement vous y pensez tout le temps, dans ce cas peu importe quelle maladie vous avez, elle sera guérie. " (Enseignement de la Loi à la conférence de Loi internationale à New York 2004)

"si cette personne n'arrive toujours pas à s'éveiller après qu'on lui ait donné des occasions pendant si longtemps, même si elle a cultivé et pratiqué pendant des années et qu'elle a suivi les autres en faisant le travail de Dafa, si elle n'arrive toujours pas abandonner à un niveau fondamental son attachement à guérir de sa maladie, alors à un niveau fondamental elle n'est toujours pas un élève et elle va partir quand elle atteindra la fin de sa durée de vie. " (Enseignement de la Loi à la conférence de Loi internationale à New York 2004)

Quand ces deux explications n'ont pas réussi à convincre ses adeptes, Li Hongzhi a trouvé une autre excuse––un petit nombre des adeptes sont morts de « la plénitude complète » (soit finir la cultivation et la pratique et devenir « le bouddha et la divinité » décrits par Li Hongzhi).

"Vous savez que des adeptes sont morts, parmi eux, les uns sont parvenus à l'accomplissement, les autres ont essayé de nous détruire. C'est pourquoi je n'exprime pas mon avie et ne donne aucun commentaire. Et je crois que ces évènements sont pour mes adeptes des épreuves de la vie et de la mort. "

"La durée de la vie de l'homme est fixe" (Prédication de la loi à la conférence de loi en Europe)

En un mot, aux yeux de Li Hongzhi, les morts des adeptes de la grande Loi n'avaient aucune relation avec lui-même et son Falun Gong.

Pourtant, ce qui rend les gens le plus perplexe, c'est que Li Hongzhi n'a pas permis à ses adeptes de consulter le médecin ni de prendre des médicaments, alors qu'il lui-même n'a pas respecté cette règle.

Quand Li Hongzhi a travaillé dans la société nationale d'approvisionnement de céréales et d'huile de la ville de Changchun, il a présenté au gouvernement 73 certificats des dépenses médicaux pour remboursement de lui-même et de sa fille dans lesquels il y avait 48 certificats des dépenses médicaux personnels pour remboursement de Li Hongzhi.

De 1982 à 1992, Li Hongzhi a travaillé comme le garde dans la société nationale d'approvisionnement de céréales et d'huile de la ville de Changchun. Pendant cette période, il a consulté les médecins dans 7 hôpitaux tels que l'Hôpital de la ville de Changchun, l'Hôpital populaire de la ville de Changchun, l'Hôpital 208 de l'armée, l'Hôpital de médecine traditionnel-chinois de l'arrondissement de Chaoyang de la ville de Changchun, etc. .

En 1984, Li Hongzhi était hospitalisé pour se faire opérer à cause de l'appendicite aiguë suppurée.

C'est à dire, la théorie de l'«élimination du karma » que Li Hongzhi a prôné n'a servi à rien pour lui. Il n'a pas osé risquer sa vie sur sa théorie de l'«élimination du karma ».

De là il ressort que la théorie de l'«élimination du karma » de Li Hongzhi était seulement une ruse de tromper et contrôler ses adeptes.

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind