中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Falun Gong nuit aux enfants
2009-03-24  sources:Kaiwind  Auteur:

Comme toutes les sectes hérétiques du monde, le Falun Gong nuit aux enfants.

L'ONU souligne dans « La Déclaration universelle des droits de l'homme » que les enfants ont le droit de bénéficier des soins et des assistances particuliers. Dans « La Convention relative aux droits de l'enfant », l'ONU précise que chaque enfant a droit de la vie et qu'il faut garantir au maximum la vie et le développement des enfants. Le Falun Gong donne des classes de formation aux enfants et initie les enfants dans la secte Falun Gong, qui lance cyniquement le défi à « La Déclaration universelle des droits de l'homme » et à « La Convention relative aux droits de l'enfant » de l'ONU.

Li Hongzhi a répété à plusieurs reprises: "Les enfants de moins de 6 ans ouvriront les yeux célestes s'ils lisent les livres du Falun Gong. " Il a même ajouté que les enfants pourrait devenir des immortels à travers des pratiques dans le but de pousser l'organisation du Falun Gong à empoisonner les adolescents. Lorqu'il donnait illégalement des cours à Guizhou, Wuhan, etc, Li Hongzhi a demandé aux responsables des stations d'instuction du Falun Gong d'organiser les activités avec les enfants. Le Falun Gong a successivement organisé des classes pour les enfants à Beijing, Wuhan, Nanchang, Zunyi, etc. Pendant les vacances d'été de 1998, Le Falun Gong a organisé à Nanchang deux cours de formation aux enfants dont le nombre est de 160. Parmi ces enfants pratiquants, le plus âgé n'avait que 12 ans et le plus petit n'avait que 4 ans.

Li Hongzhi coupe les liens du sang entre parents et enfants, il interdit à ses adeptes de s'occuper de leurs enfants et d'envoyer les enfants malades à l'hôpital.

Le 3 mai 1999, lorque ses adeptes lui a demandé s'il faudrait envoyer leurs petits enfants à consulter le médecin, Li Hongzhi a répondu: "En tant qu'un vrai pratiquant, son corps deviendra celui de bouddha, et le médecin n'y atteindra jamais...Ces enfants sont veunus de haut niveau pour obtenir la Loi, ils n'ont point de Karma et ils ne tombe jamais malades. " (Enseignement de la loi en Australie)

Le 24 mai 2008, quand Li Hongzhi a répondu à la question sur la mort des petits adeptes malades, il a expliqué: "En raison d'une relation prédestinée, les petits enfants sont venus chez vous pour vous aider. Certains vous aident à réussir à pratiquer. Mais des élèves, mes adeptes pensent que les enfants sont beaucoup plus importants que la pratique, et dans cette condition-là, vous poussent les enfants à la situation la plus dangereuse. "

Beaucoup d'enfants qui pratiquent le Falun Gong ont attrapé les troubles mentaux et les symptômes de schizophrénie.

Les petits adeptes du Falun Gong sont, depuis leurs enfance, gravement influencés par leurs parents qui pratiquent Falun Gong de sorte qu'ils, à l'âge très bas, ont attrapé l'acousmie et l'hallucination visuelle, qui sont bien épouvantés et sont toujours distraits.

Le site Minghui du Falun Gong a créé un domaine spécial pour les petits adeptes dans le but de publier les « miracles » concernant les enfants qui ont en effet attrapé les troubles mentaux tels que l'acousmie et l'hallucination visuelle. Par exemple, certains petits adeptes ont parfois vu « beaucoup de monstres qui étaient aussi longs que le serpent ou qui avaient trois yeux » et parfois « un dragon rouge et un dragon jaune s'entrelaçaient; certains ont vu son univers plein de monstres; et encore certains ont vu « un Bouddha avec un sourire, mais qui lançait tout à coup la lumière verte aux yeux », lors qu'ils récitaient en fermant les yeux la phrase « éliminer tous les divinités qui dérangent la loi de rectification »; cela les rendait si peureux qu'ils demandaient l'aide du Maître qui « lançait une lumière d'or à la divinité perverse pour la faire exploser comme un ballon ».

Influencés par les théories hérétiques de Li Hongzhi, les pratiquants du Falun Gong sont gravement distordus sur le plan de la connaissance et de l'activité. Beaucoup de pratiquants, qui sont profondément empoisonnés, ont causé les tragédies humaines. Pas mal d'adolescents sont devenus les victimes du Falun Gong.

Se brûler par le feu et se suicider à cause de la pratique du Falun Gong.

Liu Siying, féminin, née en mars 1988, était une élève de la cinquième année de l'école primaire. En 1999, elle a pratiqué chez elle le Falun Gong avec sa mère. Le 23 janvier 2001, elle s'est immolée par le feu à la place Tian'anmen. 40% de la superficie de son corps était gravement brûlée, sa figure était brûlée au niveau 4, elle avait de graves problèmes à respirer et est morte enfin malgré les secours de l'hôpital.

Chen Ying, 17 ans, élève de la première année du lycée Shuren, ville de Jiamusi, province du Heilongjiqng, a perdu son esprit à cause de la pratique du Falun Gong. Le 16 août 1999, Chen Ying est morte du saut du train 439 qui partait pour Jiamusi à partir de Beijing.

Les pères se sont suicidés avec l'enfant dans les bras.

Gao Encheng, masculin, 42 ans, était cadre du Bureau de l'industrie et du commerce, village de Tianbai, district de Kai, Chongqing, et à la fois responsable d'un site d'exercices du Falun Gong. Il était convaincu que si l'on pratiquait le Falun Gong pour parvenir à un certain niveau, il lui arriverait « les Trois Fleurs réunies au sommet de la tête, la production de l'enfant originel(yuanying, le retour à l'innoncence et l'ascention au ciel après la mort », etc. . Le 6 novembre 1998, il a sauté du troisième étage en prenant son fils dans ses bras de sorte qu'il est mort malgré le secours. Son enfant a survécu après avoir reçu des traitements d'urgence.

Long Gang, masculin, 31 ans, paysan du district de Yongchuan, Chongaing, a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997 et a attrapé peu après les troubles de l'esprit. Il disait souvent que la Terre serait bientôt détruite et qu'il allait au ciel pour s'échapper de cette catastrophe. A l'aube du 17 juillet 1999, il s'est jeté à la rivière en prenant son fils de moins de six ans dans ses bras. Heureusement, son enfant a été sauvé à temps et était en dehors du danger. Mais Long Gang en est mort.

La mort causée par le refus des médecins et des médicaments.

Song Shuanglong, masculin, garçon de 12 ans, habitait dans l'arrondissement Nanguan, ville de Changchun, province du Jilin. Comme il avait, après la naissance, deux cartilages nasals en plus dans l'arrière des cavités, il s'est fait soigner à l'hôpital par intermittence. En 1996, sa mère a commencé à pratiquer le Falun Gong, qui était fermement convaincu que le Falun Gong guérirait toutes les maladies et a demandé à son fils Song Shuanglong de pratiquer le Falun Gong. Cependant, la maladie de Song Shuanglong, au lieu d'aller vers le mieux, s'aggravait. Au début, ses yeux sont devenues obscures, mais peu après, totalement aveugles. Au nouvel an de 1999, la maladie de Song Shuanglong s'est brusquement aggravée, mais sa mère, Ma Xiurong, le guidait quand même obstinément pour faire toutes sortes d'actions du Falun Gong. Le 12 mai, Song Shuanglong est mort chez lui.

Les parents ont tué leurs propres enfants.

Tong Yan était employée de la Société de l'eau au champ pétrolifère de Liaohe. Le 16 décembre 1999 dans la soirée, elle a tué sa fille de 6 ans Xu Che sur son lit en criant: "Monte au Ciel. Monte au Ciel. " Plus tard, Tong Yan s'est expliquée: "Un démon m'a dit que je deviendrais Bouddha après avoir tué ma fille. "

Dong Li, masculin, 37 ans, était paysan du groupe 4 du village Xijie, bourg de Dapingfang, district de Chaoyang, ville de Chaoyang, province du Liaoning. Au soir du 3 février 2002, Dong Li, drogué par les théories hétériques de Li Hongzhi, a écrasé cruellement sa femme et sa fille qui étaient au sommeil profond avec une houe de sorte que sa femme, Meng Xiurong, âgée de 37ans, en est morte et sa fille, Dong Yu, âgée de 14 ans, a été gravement blessée.

Guan Shuyun, féminin, habitait à la ville de Yichun, province du Heilongjiang. Elle a commencé à pratiquer le Falun Gong depuis l'avril de l'an 1997. Le 22 avril, 2002, pour « parvenir à l'accomplissement », « monter au ciel », et « éliminer le démon », Guan Shuyun a étranglé sa fille Dai Nan, âgée de moins de 9 ans en face de quelques dizaines de pratiquants du Falun Gong.

Li Yanzhong, masculin, 35 ans, était employé du champ pétrolifère de Dagang à Tianjin. A 4 heures du matin au 10 juillet 2005, Li Yanzhong a tué chez lui sa fille de six ans, Li Yue, et son neveu de six ans, Zhang Xin avec un couteau de cuisine. Li Yanzhong a avoué: « je pratique le Falun Gong depuis neuf ans, et je ne sais pas pourquoi j'ai toujours envie de tuer quelquéun. » « A ce moment-là, ma tête était pleine d'idées du meurtre, et je suis contrôlé par certaines ' vies mauvaises' comme si ces idées n'étaient pas les miennes, qui contrôlaient l'esprit et demandaient de tuer les autres ou de se suicider ».

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind