中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Le Falun Gong a conduit à la rupture des familles
2009-03-24  sources:Kaiwind  Auteur:

Le famille est la cellule de la société. Et la famille harmonieuse et heureuse est même la base d'une société stable. Et pourtant, incités par la hétérodoxie de Li Hongzhi comme le 'détachement', 'l'arrivée au haut niveau', ' la réussite à l'accomplissement', certains pratiquants fous du Falun Gong ont abandonné l'amour et la famille de sorte que beaucoup de familles sont ainsi brisées.

Liu Changhong a abandonné l'affection fraternelle pour atteindre au niveau élevé.

Liu Changhong, féminin, était institutrice d'une école primaire du district de Dandong, province du Liaoning. Son frère a malheureusement attrapé la leucémie. Toute la famille s'en est inquiétée. Et lorsque le docteur a dit que la seule solution était de faire la greffe de moelle, Liu a fermement déclaré qu'elle voulait donner sa moelle.

Cependant, depuis que Liu a commencé à pratiquer le Falun Gong, elle est tout à fait devenue une autre personne. Elle a perdu l'affection pour la famille, qui rentrait rarement la nuit, et même qui ne rentrait pas pendant huit ou neuf jours.

La maladie de son frère avait besoin de cent mille yuans RMB. Puisque sa famille n'était pas riche, ses parents étaient épuisés par un surmenage physique et intellectuel. Mais Liu Changhong, qui était fou du Falun Gong, au lieu de vouloir donner la moelle, s'est adonnée dans le Falun Gong. Elle a dit qu'il fallait faire comme ce qu'avait dit le Maître, soit « éliminer l'attachement, le renom, l'intérêt et le sentiment» si l'on voulait « parvenir à un niveu élevé ».

Falun Gong a détruit la famille heureuse de Guo Jianrui.

Guo Jianrui était un employé d'une usine de Xiandai de la marque de commerce, ville de Changsha, province du Hunan. Après sa retraite, il a géré une librairie avec sa femme Ye Sijing. Malgré la sombre revenue, la famille était heureuse. Mais, le Falun Gong les a privé de tout.

En 1997, Ye Sijing a commencé à pratiquer le Falun Gong de sorte qu'elle avait de moins en moins du temps pour gérer la librairie. Quelquefois, elle restait dehors pour une semaine, même plus de dix jours. A la fin, elle ne s'occupait plus de la librairie et n'entrait plus de livres. Elle a complètement changé. Ce qui rendait Guo Jianrui le plus triste, c'est qu'influencé par sa mère, leur fils, qui était docile et intelligent, a commencé à pratiquer le Falun Gong.

En dehors du sommeil, Ye Sijing ne faisait que la pratique du Gong. De moins en moins de clients venaient à la librairie, et les affaires étaient languissantes. Les notes de leur garçon ont rapidement baissé. Une fois, le fils a pris un couteau de cuisine sur le cou de lui-même et a menacé son père Guo Jianrui en disant: « Ne me limitez plus, sinon, je me suiciderai . »

La famille de Tong Yan ruinée par le Falun Gong.

Au soir du 16 décembre en 1999, Tong Yan, adepte du Falun Gong du Liaoning, a tué sa fille Xu Che, âgée de 6 ans. Tong Yan a commencé à pratiquer le Falun Gong en octobre 1996. Après avoir tué sa fille, Tong Yan a couru à l'extérieur de la maison, pieds nus, tout en criant: "Monte au Ciel! Monte au Ciel!".

Xu Anjun, le mari de Tong Yan, a dit: « Ma femme était travailleuse et aimait nos parents avant de pratiquer le Falun Gong. Elle était une bonne femme et bonne mère ».

Mais c'est quel poivoir diabolique qui a convié une bonne femme et bonne mère à tuer sa propre fille? Tong Yan s'est rappelée: «Ce soir, un démon m'a dit que je deviendrais Bouddha après avoir tué ma fille»

Feng Lifeng s'est noyée dans une rivière.

Feng Lifeng, paysanne de Tianjin, a été envoûtée par les hérésies de Li Hongzhi. Après son suicide dans la rivière en mars 1999, son fis âgé de 12 ans et sa fille âgée de 6 ans ont été gravement blessés au coeur. Les notes de leur études ont évidemment baissé. Son mari a eu à gagner de l'argent pour la famille et en même temps à s'occuper de leurs enfants. Cela lui était insupportable. La mère de Feng Lifeng, très âgée, ne pouvait guère retenir ses larmes à l'idée de la mort de sa fille et de la tragédie de la famille causées par le Falun Gong.

Zhang Jian est mort du saut d'un immeuble en laissant ses parents au monde.

Zhang Jian, ingénieur de la station de communication de la S. A. R. L de l'industrie chimique en raffinage pétrolier du Fujian, qui est empoisonné par le Falun Gong, s'est suicidé en sautant d'un immeuble en février 1999. Ses parents âgés de plus de soixant ans, qui ont perdu leur fils unique, ne peuvent rien faire que pleurer.

Wang Xidong est mort du saut d'un véhicule en laissant ses parents au monde.

Wang Xidong, adepte du Falun Gong, ville de Dandong, province du Liaoning, après sa pratique du Falun Gong, est mort du saut d'un véhicule le 21 août 1999. Il était un fils unique et Il se marierait un mois plus tard. Sa maison du mariage a été déjà bien décorée. Les cartes d'invitation ont aussi été envoyées aux invités. Malheusement, il s'est suicidé en suivant Li Hongzhi et en laissant ses parents seuls au monde qui en souffraient beaucoup.

Falun Gong a causé trois tragédies dans la famille de Tian Jianguo.

Tian Jianguo, employé de l'entreprise céréalière de la ville de Nanyang, province du Henan, a commencé à pratiquer Falun Gong avec sa femme en 1997, et il était très vite fou du Falun Gong. Ils ont non seulement passé toutes les journées à pratiquer le Gong, mais aussi demandé à leur fils Tian Pei, âgé de moins de 15 ans, de pratiquer le Gong jour et nuit. Pour bien pratiquer le Gong, Tian Pei a commené à abandonner ses études. Il allait au lycée de plus en plus tard, et rentrait de plus en plus tôt, et même n'y allait pas pendant quelque jous. A la fin, il a interrompu ses études pour s'appliquer à la pratique du Falun Gong. Les Tian, qui ne pensaient qu'au « niveau élevé » et qu'à « l'accomplissement », estimaient que la pratique du Falun Gong était plus importante que les études et que leur fils aurait un meilleur avenir en suivant leur maître Li Hongzhi.

En tant que pratiquants tous les deux, Tian Jianguo et sa femme ont tous considéré l'autre partie comme l'obstacle en disant que l'autre partie n'était pas au niveau élevé. Ils se sont enfin divorcés.

Le père de Tian Jianguo, qui souffrait d'une grave ulcère gastrique, a été fortement choqué dans l'esprit par la pratique du Gong de son fils, sa belle-fille et son petit-fils, surtout par le divorce de son fils, la discontinuité d'études de son petit-fils et la sortie de sa belle-fille. Ces tragédies lui ont donné un grand choc de sorte que sa maladie s'est aggravée, et il est mort peu après.

Falun Gong a permis la famille de Li Xiuqin d'être au bord de la ruine.

En mars 1997, Li Xiuqin, pratiquante du Falun Gong, village de Lianzhuang, district de Ninghe, Tianjin, a commencé à pratiquer le Falun Gong et en était de plus en plus frénétique. Elle ne faisait que la pratique du Gong du matin au soir sans s'occuper des affaires de la famille de sorte que son mari Liu Hetian ne pouvait plus se concentrer sur son travail et que leur usine de cartonnage, qui était prospère auparavant, était au bord de la faillite. Les notes d'études de leur enfant ont baissé. Mais le plus grave, c'était que Li Xiuqin, sous l'influence de la théorie de « l'élimination du karma » prêchée par Li Hongzhi, a non seulement refusé de se faire faire une piqûre ou de prendre des médicaments après être tombée malade, mais aussi interdit à son fils Liu Wenyong de consulter le médecin. Au début de 1999, puisque Liu Wenyong a attrapé la maladie de peau, son père l'a envoyé à l'hôpital pour consulter le médecin. Mais Li Xiuqin les a empêchés par la force et a soigné son fils avec son « Gong » selon les théories du Falun Gong de sorte que son fils a manqué de la meilleure occasion du traitement.

Peu après, la maladie de Liu Wenyong s'est aggravée. De grosses taches rouges et violettes sont apparues sur son corps dont certaines ont même suppuré. L'hôpital local a initialement diagnostiqué sa maladie comme le cancer de peau. Liu Wenyong a dû interrompu ses études pour rester à la maison. Les grands-parents de ce garçon mourraient de chagrin et tentaient de se suicider à plusieurs reprises. Toute la famille était au bord de la ruine.

Les tragédies de la famille causées par la pratique du Falun Gong comme celles susmentionnées sont innombrables. Ces personnes, qui auraient mené une vie normale, ont marché sur le chemin de ruiner la famille sous l'incitation de Li Hongzhi et de ses Faux raisonnements et doctrines absurdes.

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind