中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Comment le Falun Gong traite-t-il les causes charitables?
2009-03-24  sources:Kaiwind  Auteur:

Li Hongzhi a pensé que la catastrophe naturelle signifiait que la divinité était en train d'éliminer des hommes. Si les activités charitables sont organisées pour aider les victimes à se débarrasser de la mort ou bien de la douleur, des méfaits sont commis de sorte que les dettes de l'homme ne seront pas payées.

Li Hongzhi a dit: "Quand le karma des êtres humains devient important, il peut y avoir des problèmes...une fois que les hommes deviennent mauvais, on les élimine. L'apparition du grand raz-de-marée à ce moment est aussi pour avertir les hommes, en quelques secondes, trois cent milles personnes n'existent plus. Au moment du grand séisme de Tangshan en Chine, des centaines de milliers de gens ont disparu en un instant, n'est-ce pas?" (Enseignement de la Loi à la conférence internationale de Loi de l'ouest des États-Unis)

"Après une tranche de temps, il arrive une grande catastrophe; après une autre tranche de temps, il arrive une petite catastrophe. La petite catastrophe a anéanti les êtres humaines de certaines zones qui ont tourné mal et alors qui seront anéanties. Il s'agit du séisme, la subsideuce du plateau continental, la tempête de sable, l'épidémisme et la guerre. La petite catastrophe est locale. " (Zhuan FalunⅡ)

"Et pour les gens ordinaires, la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort existent comme ça, tout simplement. C'est uniquement à cause du karma11 accumulé par de mauvaises actions commises dans le passé qu'on est affecté par des maladies ou qu'on rencontre des épreuves dues aux démons. Endurer des souffrances, c'est rembourser ses dettes karmiques, c'est pourquoi personne ne peut changer cela à sa guise; si on le changeait, cela signifierait qu'il est permis de contracter des dettes sans les rembourser; on ne peut d'ailleurs pas le faire à sa guise, sinon ce serait commettre une mauvaise action. " (Zhuan Falun)

Sous la provocation de Li Hongzhi, les pratiquants du Falun Gong étaient cruels et impitoyables à l'égard des victimes du séisme et du raz de marée.

Ils trouvaient que les morts ou les blessés dans un séisme étaient les fabricateurs du séisme qui avaient un énorme karma et qui étaient indignes de pardon. Ces victimes devaient être « anéanties » et « éliminées ». Ils étaient morts ou blessés à cause d'eux-même et c'était indigne de la sympathie.

Au 12 mai 2008, un séisme d'une magnitude de 8, 0 sur l'échelle ouvete de Richter a éclaté dans le district de Wenchuan, province du Sichuan, Chine, qui a entraîné la mort ou la disparition de 87 mille personnes et la perte économique de 845. 1 milliards de yuans. Au 24 mai, quand Li Hongzhi a enseigné la loi à ses disciples à New York, il a dit: "La grande élimination n'est pas loin; le plus important, c'est de donner le plus tôt possible le salut aux gens. "

D'ailleurs, Li Hongzhi n'a pas préconisé que les pratiquants du Falun Gong donnent du sang.

Il a dit: "En tout cas, votre sang est trop précieux pour être injecté dans l'autre corps. " (Explications sur le Zhuan Falun)

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind