中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Elle cherche la Roue de la Loi dans les cendres d'os de ma mère
2011-09-06  sources:Kaiwind  Auteur:CHEN Manyi

Je m'appelle CHEN Manyi, 47 ans, employé de la compagnie du gaz de la ville Fuxin de la province du Liaoning. J'habite dans le bâtiment 52-4 du quartier Dongyuan du district Xihe de la ville Fuxin. J'ai assisté à la cérémonie funèbre de ma voisine et éprouvé personnellement une scène effrayante.

Cette histoire doit commencer par l'introduction de ma vieille voisine WANG Guiqin, née en 1951, qui était aussi employée retraite de la compagnie du gaz de la ville Fuxin. Pendant les jours ordinaires, elle était une femme chiche de ses paroles et travailleuse. Comme elle était plus âgée que nous, nous l'appelons avec respect « maîtresse WANG » ou «sœur WANG ». En mai 1998, WANG Guiqin qui souffrait du diabète a commencé à pratiquer le Falun Gong dans le but de fortifier le corps et dissiper la maladie. Avec la pratique, elle était de plus en plus fervente et croyait profondément que le Falun Gong pouvait certainement « éliminer le karma et dissiper les maux ». Dans le bureau, nous l'avons vue très souvent s'asseoir à la façon des bouddhistes en fermant les yeux légèrement avec les mains ensemble devant la poitrine pour longtemps. WANG Guiqin qui avait été positive et bosseuse envers le travail et qui nous avait enseigné les techniques en personne n'était plus sympathique et gentille avec nous. Si quelqu'un parlait avec elle, elle le dirait bientôt les avantages de la pratique du Falun Gong et lui conseillerait de pratiquer le gong aussi. Influencés par WANG Guiqin, sa fille GUO Yang et son fils GUO Wei se sont également abandonnés au Falun Gong.

La persistance de WANG Guiqin envers le Falun Gong ne lui a pas porté le bonheur. Dû au refus des médicaments et des traitements médicaux depuis longtemps, le diabète de WANG Guiqin s'est aggravé sévèrement. Elle était pour autant obligée de prendre sa retraite à l'avance en 2000. WANG Guiqin qui était en retraite pratiquait le Falun Gong plus frénétiquement. On entend la plainte de son mari qu'elle pratiquait le Falun Gong jour et nuit pour élever le niveau, éliminer le karma et accomplir la plénitude parfaite. Aucun parent ou ami ne pouvait l'empêcher. En mai 2008, WANG Guiqin est tombée en syncope hypoglycémique sur sa place de pratique à la maison. Grâce aux secours urgents de 120, elle a regagné la vie. Normalement, elle aurait dû continuer à prendre les médicaments pour renforcer l'effet, mais elle croyait profondément que le Falun Gong pouvait nettoyer son corps et refusait à prendre les médicaments. Comme son voisin et collègue, j'ai visité chez eux à maintes reprises pour lui conseiller de reprendre les médicaments et les réexamens régulièrement, mais elle a insisté à fermer les oreilles et ses enfants m'ont fait aussi un pied de nez. À une heure du matin du 24 juin 2009, WANG Guiqin est morte du syndrome du diabète subitement à la maison, à l'âge de 58 ans.

Le 26 juin 2009 est le jour où la cérémonie funèbre de WANG Guiqin a été tenue. Des collègues de la compagnie du gaz et moi avons assisté à la cérémonie en vouent une douleur vive et profonde. Au cours de la cérémonie, tout le monde était un peu étonné, parce que différents des fils ou filles des autres décédés, GUO Yang et GUO Wei n'avaient aucune souffrance de la perte de leur mère, au contraire, ils ont débordé de joie de temps en temps. En tant que son voisin et collègue, j'ai aidé les GUOs du début à la fin à traiter les affaires funéraire. À huit heures du matin, j'ai accompagné les enfants de WANG Guiqin pour rapporter les cendres d'os de WANG Guiqin. Au moment où nous allions ramasser les cendres d'os refroidissants, GUO Yang nous a empêchés soudainement. Elle a touché légèrement les cendres d'os de sa mère de façon répétée avec un petit bâton en bois pour trouver quelque chose. GUO Wei lui a demandé : «Sœur, tu cherches quoi ? » GUO Yang lui a répondu sans regarder : «Je veux savoir s'il y a une roue de la loi dans les cendres d'os de notre mère. » «Roue de la loi ? Y a-t-il une roue de la loi dans les cendres d'os ? » J'étais aussi curieux et voulais la voir en avance. «Y a-t-il une roue? » GUO Wei a demandé avec impatience et s'est penché plusieurs fois pour examiner les cendres en suivant de près le bâton de sa sœur. Plus tard, GUO Yang s'est mise debout et arrêtée de la chercher. Elle a dit froidement à son frère : « il n'y a pas de roue de la loi, il paraît que notre mère n'est pas encore qualifiée et méritée. Sa pratique est insuffisante. »

Ayant entendu ces mots, j'étais très choqué ! Le Falun Gong peut non seulement arracher une vie fraiche, plus terriblement, il mystifie la pensée humaine et anéantit l'amour de famille, le plus précieux amour au monde humain. Comme le Falun Gong est satanique !

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind