中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Tout l'incident du Qilu Soir auquel j'ai participé
2010-04-13  sources:Kaiwind  Auteur:WANG Guangtian

Je m'appelle WANG Guangtian, 66ans, le vice-président à l'origine d'un lycée de la ville de Jinan dans la province du Shandong. Je me suis abandonné au Falun Gong pour un moment et j'ai assumé la charge de l'instructeur du poste de guidance du district de Tianqiao de Jinan. Maintenant, je voudrais bien vous raconter tous les détails de l'incident du Qilu Soir auquel j'ai participé personnellement, et vous laisser voir le vrai visage du Falun Gong.

J'ai commencé à pratiquer le Falun Gong depuis 1996, quelques jours plus tard, je me suis senti mieux. Comme je n'ai pas tenu compte de l'effet des exercices que j'avais faits, j'ai du mon effet curatif au Falun Gong par erreur. Etant donné mon statut de vice-président, j'ai été nommé instructeur du poste de guidance bientôt. Par conséquent, j'ai fréquenté le poste général de guidance de Falun Gong à Jinan.

Le 1er avril 1998, le Qilu Soir a publié un article intitulé « Voyons le vrai visage du Falun gong », dans lequel il rapportait plusieurs cas d'adeptes du Falungong dont les maladies étaient de plus en plus graves et qui étaient même décédés après avoir refusé de recevoir une injection et de prendre des médicaments, et que leur famille s'est consumée de soucis. Plus tard, le Qilu Soir a publié aussi deux autres articles, l'un a été publié le 7 avril « Il faut prendre une position ferme et nette pour propager la science », l'autre le 8 avril « Contrôler votre idées d'abord, et puis vous faire payer docilement—— 'le grand maître du Falun Gong'  ramasse de l'argent avec une méthode 'bien appropriée' ». Dans ce dernier, un adepte a accusé : « ' Le grand maître' LI Hongzhi est vraiment perfide, il escroque notre argent et nous fait nous prosterner devant lui de plus, c'est vraiment l'astuce jointe à la méchanceté! »

Ces articles ont suscité l'insatisfait des ossatures et d'un nombre des adeptes du Falun Gong du poste général de guidance de Falun Gong à Jinan. Pou rétorquer les articles du Qilu Soir, « le poste général de guidance de Falun Gong à Jinan » nous a requiert d'écrire notre acquis de pratique, et nous a dit qu'on les envolerait au séminaire de Falun Dafa qui s'est situé à Pékin. Donc, j'étais responsable de la rédaction du livret « Notre acquis de pratique ».

Le 7 mai, j'ai pris part à la réunion des chefs des antennes organisée par le poste général de guidance de Falun Gong à Jinan, au cours de laquelle, ZHANG Shouqiang nous a transmis l'évaluation du « séminaire de Falun Dafa » sur «Notre acquis de pratique» que les expressions choisies étaient faibles et flasques, puis on a discuté les mesures pour « renforcer la demande d'une explication ». La réunion a duré pour longtemps, et on est arrivé à un accord que « dès maintenant, on va s'opposer publiquement à toutes les personnes ou unités qui ont les paroles ou la conduite contre le Falun Gong ». En ce moment-là, je n'étais pas très occupé et il n'y avait non plus beaucoup d'affaires familiales, donc j'ai pris une part active à l'affaire du « renforcement de la demande d'une explication ». En attendant-là, j'ai assemblé des adeptes de Falun Gong du poste  pour critiquer spécialement le Qilu Soir, de plus, je suis allé à l'agence de presse successivement pour quatre fois. Manque d'une forte organisation unie, les frondeurs ne sont pas concentrés, 70 ou 80 personnes au plus, et une dizaine ou vingtaine de personnes au moins.

À huit heures du 31 mai, j'ai été présent à la réunion du poste général de guidance de Falun Gong à Jinan et des chefs des antennes de tous les districts organisée par ZHANG Shouqiang dans l'école maternelle du village nord de Gongrenxincun du district de Tianqiao dans la ville de Jinan (ici c'est le lieu de réunion des pratiquants de Falun Gong). Au cours de la réunion, ZHANG Shouqiang nous a présenté l'instruction de WANG Zhiwen par téléphone, un des ossatures du «  Séminaire de Falun Dafa » du matin du 29 mai : Rassembler tous les adeptes du Falun Gong proches de la ville Jinan au département provincial et à l'agence de presse. Comme LI Hongzhi a déjà dit précisément dans son livre que le « séminaire » est obligé d'agir toutes les choses après obtenir par les canaux divers son approbation. » Donc, je me suis senti alors cette décision était aussi une instruction du Maître. De ce fait, j'ai pris la décision d'assiéger l'agence du Qilu Soir et échafaudé le plan d'action avec d'autres participants à la réunion. On a précisé qu'il fallait faire nos efforts d'assembler les adeptes autant que possible afin d'arriver au but de le faire des excuses. On ne permettait à aucun ou aucune organisation de dire « Non » à Falun Gong.

L'après-midi du 31 mai, j'ai convoqué des pratiquants du poste à une réunion et je les ai sollicités de prendre part au siège en feignant de « protester volontiers et spontanément» après avoir lu la presse. À 6 heures du matin du 1er juin, je suis arrivé à l'agence du Qilu Soir de bonne heure. Puis beaucoup de pratiquants de Dafa sont successivement arrivés. Vers 8 heures, il y avait environ 1000 pratiquants qui ont été assis en silence «volontiers et spontanément » aux deux côtés de la porte de l'agence et demandé à la presse de présenter ses excuses. Les pratiquants qui ne voulaient pas y aller étaient considérés comme ceux qui manquaient de la conscience de « réparation du nom de Dafa ». Pendant ce siège, CHENG Huiping, instructrice du district de Lixia a mené une dizaine de représentants à la négociation avec le directeur de la presse dans le bureau du service de publicité. Après obtenu la réponse positive du directeur de la presse à leur demande de publier un article d'excuses dans la presse du 2 juin, ils se sont allés successivement à partir de 10 heures, et toute l'action a duré 2 heures.

Le 2 juin, le Qilu Soir a publié un court avertissement : notre presse aurait dû insister sur le principe de ne pas rapporter les articles sur le sujet de qigong ni le critiquer. Mais à cause de notre mauvais contrôle, des articles sur qigong ont été publiés dans notre presse. Ici, nous présentons nos excuses aux lecteurs. » Néanmoins, les ossatures du Gong à Jinan en étaient insatisfaisants, et moi, je l'ai trouvé aussi un peu ambigu et insuffisant à l'égard des excuses au Dafa. L'après-midi du 2 juin, j'ai reçu l'ordre d'organiser un « sit-in » de plus grande envergure à l'agence du Qilu Soir le 3 juin dans le but d'exercer une pression encore une fois.

Le matin du 3 juin, je suis arrivé de bon heure à l'agence de presse, à ce moment-là il y avait déjà de nombreux pratiquants assis en silence aux deux côtés de la porte. Cette fois-ci, c'était aussi CHENG Huiping qui était responsable de la négociation avec le directeur dans la salle de réunion au 4ième étage avec des représentants, et cette fois-ci, la négociation a duré 8 heures. Quand ils sont sortis de l'agence, ils nous ont secoué les mains et les assiégeants se sont dispersés. Cependant, à cause du grand nombre des assiégeants, une foule de passants qui s'est attirée pour voir ce qui s'est passé a embarrassé la rue, donc la circulation est devenue difficile.

Après cet incident, LI Hongzhi a comblé de louanges les assiégeants et critiqué les pratiquants qui n'y ont pas participé dans ses soutras : « à travers cette affaire, ceux qui n'ont pas encore changé totalement l'idée normale se révèlent » ; « puisque vous refusez de me suivre au moment crucial où je vous demande de rompre avec l'homme, l'opportunité ne reviendra plus ».

 

(Kaiwind.com, Le 27 novembre 2009)

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind