中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Singapour - pratiquant du Falun Gong est jugé coupable
2011-01-26  sources:Kaiwind  Auteur:HAN Jia

[Information du Kaiwind du 24 novembre, correspondant : HAN Jia] Le 23 novembre, Roy Neighbour, juge de l'huitième chambre du tribunal de première instance du Singapour déclare le jugement : quatre accusations de destruction des biens publics et une accusation de dérogation de l'ordre public du pratiquant du Falun Gong CAI Yongshui sont jugées, l'accusé est obligé d'acquitter une amende de 1000 SGD pour chaque accusations de destruction des biens publics et 2000 SGD pour l'accusation de dérogation de l'ordre public, soit 6000 SGD au total. Comme CAI Yongshui refuse d'acquitter les amendes, il est envoyé immédiatement sous les grilles pour six semaines.

Le 6 et 7 mai 2010, la police centrale du Singapour capture et accuse sept pratiquants du Falun Gong, y compris CAI Yongshui, qui pratiquent et propager le Falun Gong avec des planches d'exposition au site de Yuweishi, pour des délits tels que « destruction des biens publics » et « harcèlement »

Le 21 juillet 2010, le parquet du Singapour accuse CAI Yongshui pour quatre délits de « destruction des biens publics » et un délit de « dérogation de l'ordre public ».

C'est la deuxième fois que CAI Yongshui est jugé coupable. Juillet 2006, CAI Yongshui est accusé par la police pour son délit d'«assemblée sans permission », sa culpabilité est prouvée et il est condamné à une amende.

 

(Kaiwind.com, le 24 novembre 2010)

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind