中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Un cas d'explosion fait par les pratiquants de Falun Gong (photo)
2011-10-09  sources:Kaiwind  Auteur:JIN Jun

Le 5 avril 2000, des milliers de citadins et voyageurs ont afflué à la Place Tian'anmen, ils sont arrivés au Mausolée du Président Mao pour offrir un bouquet de fleurs à ce dirigeant défunt et honorer le souvenir, en vouant un respect implacable.

Vers dix heures du matin, un homme de moyen âge suspect est apparu près du 44ème poteau d'éclairage qui se trouve à l'est de la place. Cet homme a attiré l'attention de la police armée.

Le suspect LI Haifeng arrêté

La police armée l'a interrogé et examiné conformément à la loi. Au cours de l'examen, cet homme s'est tourné tout à coup et allumé un briquet. La police qui avait l'œil vif et la main preste l'a dompté immédiatement et détecté sur lui quatre explosifs TNT et détonateurs. Ainsi, un incident vicieux qui pourrait choquer le monde a été arrêté grâce à la vigilance de la police.

 

Les explosifs capturés de LI Haifeng


Qui est cet homme? Pourquoi veut-il causer une explosion sur la place Tian'anmen?

Selon l'enquête, cet homme s'appelle LI Haifeng, né le 14 juillet 1949, HAN, a terminé ses études après l'école primaire, il est mineur retrait de Liujiang de la ville Qinhuangdao de la province du Hebei et habite dans le village Houshihe du bourg Chapeng du district Funing de la province du Hebei.
En avril 1998, LI Haifeng a commencé à pratiquer le Falun Gong dans le but de fortifier le corps. Il avait une admiration infinie pour LI Hongzhi. En temps ordinaire, il a profité tout le temps libre pour lire les livres de LI Hongzhi comme Zhuan Falun et pratiquer le Falun Gong. Plus tard, il ne faisait que pratiquer le Falun Gong et lire les livres sur le Falun Gong tous les jours.

En juillet 1999, le gouvernement chinois a prohibé le Falun Gong conformément à la loi. LI Haifeng était très insatisfait de cette décision de l'Etat. Bien que sa femme et ses collègues lui aient conseillé avec zèle d'arrêter la pratique, il était quand-même ferme devant sa croyance et voulait trouver la justice pour le Falun Gong.

LI Haifeng a dit: «je ne veux que devenir un divin immortel, donc j'ai abandonné mes parents et ma famille. » «Ma femme, qui a déjà partagé heur et malheur avec moi pendant trente ans, m'a conseillé avec zèle. Pour continuer la pratique, j'ai même proposé de divorcer avec elle. Elle est entrée en état de choc pour cinq fois le même soir. Pour la consoler, je lui ai dit que j'allais cesser la pratique, mais je l'ai reprise plus tard.

Pendant la fête de l'année 2000, la police a pris des mesures coercitives à des pratiquants de Falun Gong du district Funing qui utilise l'organisation hérétique pour violer la loi. Cette affaire a bien stimulé LI Haifeng. Il a dit : «En avril 2000, je crois que je ne pourrais plus pratiquer le Falun Gong, je n'ai pas l'avenir et je ne pourrais pas atteindre la plénitude parfaite. Donc je suis extrêmement hostile au gouvernement, je dois trouver la justice pour le Falun Gong, j'ai même compté créer un impact international, ainsi, je suis devenu radical.
Le matin du 5 avril, LI Haifeng a d'abord attaché quatre explosifs TNT volé des mines de charbon aux reins, et écrit « Falun Dafa est bon » et des protestations contre le gouvernement sur une dizaine des papiers, puis il est arrivé à la Place Tian'anmen avec un briquet.

LI Haifeng a avoué: « je veux utiliser cette moyen extrême pour causer un grand retentissement à ce lieu considérable, je veux mourir pour la loi.»

Heureusement, la police armée de la Place Tian'anmen a empêché à chaud l'intention de LI Haifeng, de manière à protéger beaucoup de vies du peuple innocent.

Le 10 octobre 2000, la Cour du district Dongcheng de la ville Beijing a condamné LI Haifeng à une peine de huit ans de prison pour le crime d'explosion.

Avec l'aide de tous les domaines de la société, LI Haifeng se réfléchit sur lui-même. Il dit: «même un enfant de trois ans pourrait comprendre que tout ce que j'ai fait est très diabolique. C'est vraiment un cauchemar! C'est très terrible! Grâce à la police armée de la Place Tian'anmen, c'est eux qui m'ont sauvé. Sinon, j'aurais dû perdre ma vie et réduire en poussière ! Le Falun Gong, y compris moi, a tué tant de personnes. Chaque fois que je me rappelle mes faits et gestes, je serais très honteux ! »

Le 4 octobre 2006, LI Haifeng a été libéré de prison en avance. Maintenant, il mène une vie libre et heureuse au district Funing.

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind