中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
BAO Xiaoli : ma mère a perdu sa mémoire (photo)
2013-11-22  sources:Kaiwind  Auteur:BAO Xiaoli
 

 

ZHANG Lailai 

Dans le nord-ouest de la province du Fujian, il y a une célèbre ville touristique - Wuyishan, qui est également un patrimoine naturel et culturel du monde. J'habite dans la rue de Wenling de cette ville. 

À la fin 1997, l’année où ma mère ZHANG Lailai avait 52 ans, elle s’est mise au rang des pratiquants du Falun Gong après avoir entendu dire que celui-ci était miraculeux. LI Hongzhi dit dans son livre intitulé Zhuan Falun que le Falun Gong pourrait à la fois cultiver le tempérament et prolonger la durée de la vie et qu’on pourrait ouvrir l’œil céleste et se rendre la jeunesse après avoir atteint un certain niveau. Ces avantages l’ont déterminée à faire tous ses efforts pour apprendre bien la « loi ». 

C’est peut-être en raison d’effets psychologiques, ma mère se sentait beaucoup mieux au début, et elle pratiquait pour autant plus diligemment. C’est pendant plusieurs années au total qu’elle pratiquait le gong en lisant les livres et participant aux activités collectives du matin au soir.  

En juillet 1999, l’Etat a interdit le Falun Gong légalement. Ma mère qui ne pouvait pas comprendre cette décision a continué la pratique à la maison. Lorsque je voulais brûler les livres et cassettes du Falun Gong, elle m’a même dit : « Si tu brûles mes livres, tu ne seras plus ma fille ! » Voyant sa réaction ferme, nous n’avons pas d’autre choix mais la laisser aller à condition qu’elle ne cause pas de troubles. 

En fait, après plusieurs années de pratique, la santé de ma mère n’a pas été améliorée. 

Depuis 2007, son état de santé est allé de mal en pis. Il y a deux ans, elle est tombée par terre par imprudence et n’a pas pu se lever du lit pendant un certain temps. Petit à petit, on a aperçu l’air anormal de ma mère qui ne demeurait pas dans le logis lors de la conversation et même ne pouvait pas communiquer avec les autres. On lui a conseillé à maintes reprises de consulter un médecin, mais elle a toujours fermé les oreilles en disant : « Si je prends les médicaments et traitements médicaux, toute la pratique sera en vain. » 

Six mois plus tard, les paroles et actes de ma mère sont devenu plus bizarres et elle a commencé à avoir un air idiot. Selon l’examen de l’hôpital, elle a déjà souffert de l'atrophie du cerveau et souvent eu la mémoire courte. Maintenant, elle est déjà incapable de sortir seul, parce qu’elle ne peut pas trouver le chemin de retour. 

Ma mère, qui n’a jamais contracté de maladie grave et qui n’a pas été malade au lit pendant toute sa vie, n’a plus que le souffle maintenant à cause des soutras hérétiques du Falun Gong. Elle a déjà perdu presque toute sa mémoire. 

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind