中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Le Falun Gong m’a fait perdre deux proches (photos)
2014-02-10  sources:Kaiwind  Auteur:LIU Yukui

  

Ma grand-mère                                           Ma mère

Je m’appelle WANG Yu, féminin, 31 ans, habitant du quartier Chuanmian du bourg Xinmian du district Shimian de la province du Sichuan. Ma grand-mère s’appelle WANG Xianglan, femme au foyer ordinaire ; ma mère s’appelle LI Yuzhi, ancienne ouvrière d’une entreprise minière de la province du Sichuan, le même lieu de travail que mon père. Il y a 17 ans, mes parents ont dirigé un petit restaurant dans le bourg après avoir quitté leurs postes, et la vie était assez heureuse. Néanmoins, depuis la pratique du Falun Gong de ma mère et de ma grand-mère, notre famille a perdu le bonheur, plus navrant, c'est que ma grand-mère et ma mère ont perdu leurs vies pour le Falun Gong.

Un après-midi du printemps 1996, lorsque je faisais mes devoirs à la maison, ma grand-mère est rentrée en tenant deux livres du Falun Gong qu’on lui avait recommandés. Sous l’introduction de ma grand-mère, ma mère s’est mise au rang des pratiquants du Falun Gong aussi.

Quelques jours plus tard, quand mon père a vu ma mère lire à ma grand-mère, il a demandé quel livre ma mère lisait et pourquoi il n’a pas pu comprendre ce qu’elle avait dit. Ma mère a répondu : « C’est le Falun Gong. Je lis des soutras. » Mon père a souri : « Bon ! Ma mère n’a pas fréquenté l'école quand elle était jeune. Maintenant, elle commence à apprendre des connaissances culturelles. C’est une bonne chose ! » Puis il est sorti pour ses affaires.

Désormais, ma grand-mère et ma mère ne faisaient que pratiquer le gong et faire la méditation à la maison, et elles sont peu sorties. Elles n’ont même pas le temps d’aider mon père dans le restaurant. Un certain temps plus tard, mon père qui avait trouvé un peu anormal a essayé de persuader ma mère, mais il a échoué. Ainsi, les jours se sont passés avec la pratique de ma mère et le travail dur du matin au soir de mon père.

Un matin de juin 1997, lorsque j’avais un cours dans la classe, le concierge en service de notre école M. LIU est venu à la porte et a dit quelque chose à l’enseignant LI. Plus tard, enseignant LI  m’a appelé en dehors de la classe et dit : « WANG Yu, ton père vient d'appeler à la garde et il dit que ta grand-mère est accidentellement tombée. La situation est un peu grave. Maintenant, les docteurs essaient de la sauver à l'hôpital. Dépêche-toi de la voir. Vas maintenant et sois prudente sur la route. »

Quand je suis arrivé à l'hôpital, j’ai vu mes parents et quelques proches monter sur le véhicule funèbre. J’ai couru vite vers eux et su que c’était le corps de ma grand-mère qui serait envoyé à la maison funéraire…

Lendemain matin, lorsque je dormais encore, j’ai entendu les réprimandes de mon père : « C’est ta faute ! Tu dis que la pratique du Falun Gong pourrait dissiper les maux et fortifier le corps, tu dis qu’un membre pratique le gong, toute la famille en tire profits. N’est-ce pas ? Ma mère n’a que 60 ans, pourquoi elle a quitté le monde ? Tu veux faire quoi ? Tu oses encore pratiquer ce mauvais gong ?! »

Ma mère a dit en pleurant : « C’est parce que tu manques de respect pour Maître et Dafa, ‘Maître’ te fais perdre ta mère comme une punition. Tu ne dois pas me blâmer mais réfléchir sur toi-même. »

Mon père a dit avec colère : « Tu es possédée par Diable ! Pense-y ! Ma mère était tellement âgée ! Mais tu ne faisais que lui faire écouter les livres et faire la méditation tous les jours, même un jeune pourrait tomber malade ! Si je vous avais empêchées plus fermement, vous n’auriez pas commis cette grande faute ! A partir d'aujourd'hui, si tu continues de pratiquer le Falun Gong, tu vas voir comment je traite avec toi ! »

Ma mère a crié : « Maudit ! Si tu ne te repens pas et ne demandes pas pardon à Maître, tu décevras l'attente de ta mère, et notre famille sera détruite dans ta main. Si tu empêches ma pratique, je vais couper la relation avec toi, je vais divorcer avec toi… ».

Hélas ! J'étais très mal à l'aise en voyant la querelle entre mes parents, mais je ne savais pas comment les conseiller. Je me suis levée du lit et leur ai dit : « Papa ! Maman ! Arrêtez, s’il vous plaît! J’ai des examens finals à passer. Pourriez-vous me soulager pour préparer mes examens à l’école ? » Voyant qu’ils se sont arrêtés de se disputer, je me suis mise sur la route à l'école ...

Le soir du Nouvel An de 1998, lorsque mon père et moi regardions la télé dans la pièce centrale, ma mère a poussé un cri de douleur dans sa chambre. J’ai précipité vers sa chambre, mais mon père m’a empêchée : « Ne t’inquiète pas. C’est sa vieille maladie. Je lui ai conseillé mille fois d’aller à l’hôpital, mais elle ne m’a jamais écouté. Elle m’a appelé démon. Elle se dit la véritable adepte du Dafa et que le mal est la performance du karma et l’épreuve de Maître. Elle dit que l’hôpital ne peut que réprimer la maladie et que la pratique pourrait guérir les maladies. »

J’ai blâmé mon père : « Papa ! Vous devez conseiller à ma mère. Croyez-vous ses propos absurdes ? La mort de ma grand-mère est une leçon sanglante. Transportons-la à l’hôpital ! » Peut-être mes propos ont touché la tristesse de mon père, il m’a dit en tenant ma main : « Appelle un taxi maintenant, je vais conseiller ta mère. » Puis, il a précipité à la chambre de ma mère…

Arrivés à l’hôpital du district, les médecins des salles d'urgence nous ont dit en hochant la tête après une consultation : « Il y a une tumeur dont le diamètre est 3 cm sur la poitrine gauche. En raison de son inactivité depuis longtemps, elle a déjà manqué la meilleure heure de traitement. La maladie s’est déjà aggravée et a causé l’ulcération de la tumeur. Vous devez préparer aux funérailles. » La nuit-même, ma mère a fermé les yeux pour toujours avec les gémissements douloureux.

Aujourd’hui, ma grand-mère et ma mère nous ont quittés il y a une dizaine d’années. Chaque fois que je pense à elles, je voue une haine implacable envers LI Hongzhi et son Falun Gong. C’est LI Hongzhi qui a emporté mes deux proches.

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind