中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Les soirées des Arts divins sont les propagandes politiques du Falun Gong
2009-03-25  sources:Kaiwind  Auteur:

Les soirées des Arts divins signifient l'ensemble de toutes sortes de soirées et de représentations jouées par la Troupe des Arts divins financée du Falun Gong. Au début, ces représentations du Falun Gong avaient des noms différents: la soirée de Nouvel An pour les Chinois du monde entier, la soirée de la Troupe des Arts divins, la soirée des merveilles, la représentation de l'orchestre du royaume des cieux, et la soirée de Noël pour les Chinois, etc. . Depuis 2007, toutes ces représentations ont été appelées les soirées des Arts divins du Falun Gong.

Organisée par le Falun Gong, les soirées des Arts divins ont été projetées par Li Hongzhi.

Les soirées des Arts divins ont été principalement organisées par l'Association du Falun Dafa, organisation essentielle du Falun Gong. Les médias du Falun Gong, comme la Télévision de nouvelle dynastie des Tang, le Journal Epoch Times, la Radio du son de l'espoir, ont été dans l'affaire.

Lors de la conférence de Loi à New York le 24 mai 2008, Li Hongzhi a reconnu en public devant les trois mille pratiquants: C'est moi qui ai demandé aux associations bouddhiques de diverses régions d'organiser les soirées du charme divin.

En 25 mai 2008, un article publié sur le journal du peuple, un site d'Internet du Falun Gong, a montré en public que le réalisateur général de la Troupe des Arts divins était Li Hongzhi, fondateur du Falun Gong.

Les principaux médiaux américains ont vu claire le contexte des soirées des Arts divins. Le 6 février 2006, New York Times a publié un spécial reportage intitulé Une représentation culturelles chinoise que certains avaient la difficulté de continuer à admirer, dans lequel, il y a la description suivante: La représentation qui a duré jusqu'à ce samedi a été organisée par la Télévision de nouvelle dynastie des Tang, une télévision par satellite non profitable, qui a été fondée par les pratiquants du Falun Gong à New York. Deux troupes artistiques sont employées par cette télévision qui avait l'intention de faire plus de deux cents représentations en 2008.

Les soirées des Arts divins ont été organisées pour propager les doctrines hérétiques du Falun Gong.

Le 24 mai 2008, une conférence de Loi a été organisée à New York. Durant la conférence, Li Hongzhi et ses disciples ont eu des questions et des réponses. Au travers ces discussions, on peut attester qu'un des objectifs des soirées des Arts divins consistait à propager les doctrines hérétiques du Falun Gong.

Un disciple a dit: Dans le premier acte de la soirée des Arts divins intitulé la Descente des Rois célestes, le maître a demandé qui voudrait descendre sur la Terre avec moi pour être le roi de mille ans. Je ne comprends pas bien ce que c'est le roi de mille ans.

Li Hongzhi a répondu: Ca veut dire les rois célestes sont descendus sur la Terre il y a mille ans. A ce moment-là, les disciples sont descendus sur la Terre avec moi pour être le roi de mille ans. Mille ans ont déjà passé. Les disciples du Dafa étaient les rois dans les différentes régions du monde depuis mille ans.

La demande: Les soirées des Arts divins ont remporté de bons succès. Est-ce qu'elles seront d'une envergure plus grande l'année prochaine?

La réponse: Ce serait meilleur si on pouvait élargir l'envergure pour sauver plus des êtres animés. Il est certain que les soirées des Arts divins continueront. Plus de représentations, on pourrait sauver plus de personnes. Avec l'étendue de l'influence, les gens voudront admirer nos représentations, ce qui nous sera favorable pour sauver les êtres animés.

Dans les soirées des Arts divins, une chanson « le Roi du Falun» a été chantée pour flatter sans fard Li Hongzhi, qui est considéré comme le roi céleste, et qui est descendu sur la Terre pour sauver les êtres animés. La chanson suscitait les gens à participer aux organisations du Falun Gong, sinon, ils perdraient l'occasion de devenir le saint. Les paroles de cette chanson sont la suivante: Le roi du Falun est descendu sur la Terre pour sauver les êtres animés avec sa grâce. Le roi du Falun est descendu sur la Terre avec les vérités. Tourner le Falun pour reconstruire l'universel. Dans le monde de nos jours, les êtres humains et les dieux coexistent. Vous pouvez entendre l'appel venu des dieux. Ne laissez-vous pas tromper par les apparences. L'occasion ne sera pas retrouvée, l'occasion perdue ne reviendra pas.

Certains journalistes des médias occidentaux, qui ont vu les soirées des Arts divins, ont enregistré leurs impressions.

Le 20 janvier 2008, les Etoiles du Canada ont publié un article intitulé La soirée n'est qu'une enseigne de propagande pour le Falun Gong. L'auteur a pensé que bien des informations sur le Falun Gong se sont infiltrées dans la soirée de sorte que les joies aux spectateurs apportées par les chants et les danses, ont été effacées.

Le 25 février 2008, le Télégraphe de l'Angleterre a publié un article intitulé Les soirées des Arts divins ont fait de la propagande sous prétexte de l'amusement, qui disait: Tous les numéros y compris les acrobaties, les chansons et les danses servaient à la propagande du Falun Gong. La majorité des membres de la Troupe des Arts divins se composaient des pratiquants du Falun Gong. Leur croyance au Falun Gong n'a pas été masquée par les danses et les légendes traditionnelles chinoises, au contraire, qui est devenue l'essentiel de toute la représentation. Les chansons ont prôné nuement les avantages du Falun Gong.

L'intention politique des soirées des Arts divins est bien visible, c'est de répandre les rumeurs et attaquer le gouvernement chinois.

« L'apogée de la représentation consiste à un sketch (Xiaopin en chinois). Dans un parc moderne chinois, les communistes malicieux battent une femme bienveillante et sa fille à cause de leur croyance au Falun Gong, cela a finalement provoqué les révoltés des masses. », a-t-elle écrit Sarah Crompton, une journaliste du Télégraphe, le 25 février 2008 dans son reportage « Les soirées des Arts divins ont fait de la propagande sous prétexte de l'amusement». Elle a dit: « Ce que je luttes contre, c'est qu'une représentation avec l'intention politique a été montée sur la scène de l'Europe sous prétexte de l'amusement familial ».

Le Falun Gong n'a pas du tout caché son intention politique dans les soirées des Arts divins.

«Chaque année, les disciples de Dafa organisent un spectacle de Nouvel An chinois, et avec le temps, ça s'est étendu à d'autres régions, avec d'autres pays organisant même leurs propres spectacles. Pourquoi faisons-nous cela? Pour divertir les gens ordinaires? Absolument pas. Vous comprenez tous cela clairement. Ce qu'on veut faire, par ce moyen, c'est révéler le comportement des disciples de Dafa, briser les mensonges et la diffamation inculqués aux gens par le Parti pervers et en même temps sauver tous les êtres et clarifier la vérité. » (Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à New York 2007)

« Pourquoi évite-t-on Dafa dans les numéros? On est en train de sauver les êtres. Si les représentations pouvaient refléter les persécutions sur les disciples du Dafa, ce serait le meilleur. » (Enseignement de la Loi à la conférence de New York, 2008)

Les médias occidentaux ont aussi révélé la couleur politique des soirées des Arts divins.

Michael Cheung, président de l'Association des Chinois à Los Angeles a souligné: « la majorité des personnes de la communauté chinoise pensent que cette soirée de Nouvel An a trop de relations avec la politique. J'ai vu la représentation l'année dernière au théâtre de Kodak. Certains numéros ont fait allusion à la politique et aux droits de l'homme. Cela ne mérite pas l'art. » (La relation avec le Falun Gong a suscité de nombreuses controverses pour la soirée de Nouvel An organisée par la Télévision de nouvelle dynastie des Tang, publié le 7 janvier 2008 sur Los Angeles Times)

D'après l'article intitulé L'intention politique de la soirée de Nouvel An du Falun Gong a soulevé des doutes parmi les Américains publié le 9 janvier 2008 sur Etoiles-Télégram des Etats-Unis, la soirée a transmit clairement une information que le Falun Gong était bon, et que le gouvernement chinois n'était pas bon.

D'après un reportage de New York Times le 6 février 2008, intitulé une représentation que certains ont la difficulté de continuer à admirer, beaucoup de spectateurs ont pris conscience que ce ne était pas seulement des numéros présentés pour célébrer le Nouvel An chinois, mais des activités du Falun Gong interdit par la Chine.

L'Age de Melbourne de l'Australie a rapporté le 31 mars 2008: « Beaucoup d'acteurs de cette soirée sont chinois, pratiquants du Falun Gong. Vina Lee, danseuse en chef et assistante du directeur de la Société, a reconnu que ces numéros ont raconté les histoires de l'attaque au Falun Gong par le gouvernement chinois.

Les organisateurs de la soirée du Falun Gong ont reconnu les contenus politiques dans les numéros. Lors de l'interview par New York Times, Simone Gao, une des producteurs de la soirée a dit: un acte de la soirée a montré la scène que les policiers se sont rués pour attaquer les pratiquants. Les gens dans le parc se sont mis à empêcher les policièrs, qui se sont repliés à la fin. (La relation avec le Falun Gong a suscité de nombreuses controverses pour la soirée de Nouvel An organisée par la Télévision de nouvelle dynastie des Tang, publié en 7 janvier 2008 sur Los Angeles Times)

En plus du contenu de la soirée, les organisateurs de la soirée sont principalement les militants des activités politiques contre les autorités chinoises. Par exemple, Leeshai Lemish, animateur des soirées des Arts divins des dernières années à New York, il est en fait journaliste de l'Epoque. Celui-ci a été arrêté en 2001 à cause de la levée du slogan du Falun Gong sur la Place Tian'anmen à Beijing.

Le Falun Gong a fait l'impossible pour cacher sa relation avec les soirées des Arts divins. Il a utilisé des moyens trompeurs afin d'obtenir le financement et les soutiens des notables ou des personnages importants politiques pour les soirées.

Le 24 mai 2008, lors de la réponse aux questions des disciples dans la conférence de Loi à New York, Li Hongzhi leur a appris à tromper le financement.

Question d'un disciple: « Au nom des Chinois de nouvelle dynastie des Tang, on a adressé des lettres au monde entier afin d'apporter le financement à la soirée. Dans ces lettres, on a mentionné le Falun Gong et le Zhen-Shan-Ren (la vérité, la bienveillance et la tolérance), est-ce que les Chinois de nouvelle dynastie des Tang, la Troupe des Arts divins et le Falun Gong peuvent être mis sur le même plan? »

Réponse de Li Hongzhi: « Actuellement, on ne nie pas que la Télévision de nouvelle dynastie des Tang est établie par les pratiquants du Falun Gong. La vérité, la bienveillance et la tolérance sont les principes de la cultivation et de la pratique des disciples du Dafa. Cela est connu par tout le monde. La question semblent pour demander si l'on en parle lorsque l'on veux obtenir le financement. Il en est même. Vous ne devez pas considérer le financement comme le financement. Vous imaginez que vous allez sauver les gens. Son financement apportera l'espoir à son venir. S'il ne nous finance pas, il n'aura pas cet espoir. Ce qui est le premier, c'est que vous devez dire la vérité aux gens. Sauver les êtres, c'est le plus important. »

New York Times a rapporté le 6 février 2008: Daily News des Etats-Unis est un des donneurs des représentations des Arts divins. John Campi, vice-président chargé de la propagande de ce Journal et des affaires de la communauté sociale, a reconnu qu'il a offert la publicité en échange pour obtenir le plat inférieur de la brochure de la soirée. Il a dit: J'ai entendu dire que la soirée avait la relation avec certaine communauté politique. J'ai prévenu à l'organisateur que je n'y participerait pas si la soirée avait des buts politiques. On m'a répondu que la représentation n'avait pas les objectifs politiques.

En janvier, comme d'habitude, George W. Bush, Président des Etats-Unis et Tony Blair, Premier ministre britannique, ont adressé une lettre aux Chinois du monde entier pour leur souhaiter le Nouvel An au calendrier lunaire. Le Falun Gong a publié des informations dans les médias comme l'Epoque et la Télévision de nouvelle dynastie des Tang, qui préconisaient que ces lettres de félicitations étaient destinées à la soirée du Nouvel An du Falun Gong.

Dans l'article intitulé l'Essence de propagande de la soirée de Nouvel An organisée par le Falun Gong du 20 janvier 2007, l'AP a indiqué: Durant la soirée, une lettre a été publiée, annexée d'une liste des noms des fonctionnaires américains qui étaient pour le Falun Gong, y compris Barbara Boxer, sénatrice du Parti démocratique américain, et Arnold Schwarzenegger, gouverneur de Californie. Mais les assistants de ces deux personnes ont dit qu'ils ont seulement donné une simple réponse à la demande des félicitations pour le Nouvel An chinois. Ils ne sont pas rendus à la soirée, et même n'ont pas pris conscience de la relation entre la soirée et le Falun Gong.

D'après le rapportage de New York Time, la brochure de la propagande diffusée par la soirée des Chinois de nouvelle dynastie des Tang est imprimée d'une citation qui semblait des paroles de Michael R. Bloomberg, maire de New York: Faire renaître à New York les traditions riches de l'ancienne Chine. Mais John Gallagher, porte-parole du maire, a indiqué que Bloomberg n'a jamais admiré la soirée, ni en a fait l'éloge, et que cette citation pouvait provenir de l'allocution de félicitation que le maire a adressée aux communautés chinoises.

D'après le reportage du site Minghui du 23 janvier 2008, le vice-président de Hilton a considéré Ren Fengwu comme la plus connue danseuse en chef dans le monde entier. En fait, le vice-président dont on a parlé dans le reportage n'était qu'un vice directeur d'un département ordinaire de l'Hôtel Hilton à Las Vegas. Quant à Ren Fengwu, elle était seulement une danseuse professionnelle de la Troupe des Arts divins de la nouvelle dynastie des Tang.

Martin Rundkvist, archéologue de Suède, a écrit dans son blog le 7 mars 2008: Sur l'affiche du Falun Gong, les presses et les médias principaux, en tant que les fournisseurs du fonds, ont été énumérés (le Journal Epoch Times, la Télévision de nouvelle dynastie des Tang etc). Toutefois, le Falun Gong a caché derrière la soirée les véritables mensonges qu'on ne pouvait pas découvrir facilement sur l'affiche. En fait, tous ces médias sont contrôlés par le Falun Gong. Le bénéficiaire final de la soirée est le Falun Gong.

Il n'est pas difficile à se rendre compte que les soirées des Arts divins ne servent d'un véhicule politique au Falun Gong pour qu'il puisse procéder aux hérésies et aux propagandes contre la Chine, qui ont humilié et déformé la culture chinoise, trompé et abusé les spectateurs.

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind