中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Dessous de la distribution gratuite des dossiers du Falun Gong
2009-07-13  sources:Kaiwind  Auteur:Niu Siye

Je m'appelle NIU Siye, 35ans, habitant de la ville de Xiantao, province du Hubei. Maintenant, je gère un snack qui se trouve dans la rue Jiaotong de la ville de Xiantao. Quand j'ai fait mes études dans l'Institut de gestion économique de la ville de Xiantao, j'étais un passionné de qigong et je m'intéressais à toutes sortes des qigongs, c'est pourquoi j'ai acheté beaucoup de livres sur le qigong.

En ce temps-là, les qigongs étaient en vogue à Xiantao. Les habitants de Xiantao ont invité beaucoup de maîtres de qigong pour donner des cours. Le Falun Gong n'a pas manqué cette occasion. Ses conférences de loi étaient aussi florissantes en tous les cas. J'ai entendu dire que la conférence de loi du Falun Gong au Théâtre de Mianyang était gratuite, alors j'y suis arrivé de très bonne heure et je me suis assis sur la place antérieure.

Celui qui a organisé cette conférence de la grande loi de Falun s'appelle LIU Wenbin(déjà mort de la maladie) qui était le responsable du poste d'instruction du Falun Gong à Xiantao. Avant la conférence, M. LIU a demandé à plusieurs jeunes hommes du premier rang(y compris moi) de l'aider à transporter de l'arrière scène à l'avant scène bien des dossiers comprenant des livres et des livrets du Falun Gong, ainsi que des images de LI Hongzhi. Après le transport, j'ai pris un Zhuan Falun que je trouvais gratuite. M. LIU l'a vu et il m'a précipitamment arrêté en disant qu'à la fin de la conférence ces dossiers nous seraient distribués.

La conférence a duré presque deux heures. Je n'ai pas compris ce dont ce maître a parlé. J'ai seulement entendu qu'il a dit : « Pour cultiver bien la grande loi, il faut mieux lire les livres du maître Li et écouter son enregistrement, les bien comprendre à la maison ». Indiquant un grand tas de dossiers sur la scène, il a dit : « Ces dossiers sont limités en nombre. Celui qui veux l'apprendre peut faire la queue pour les toucher. Vous n'avez pas besoin de payez un sou. Si vous ne voulez pas laisser le regret pour votre pratique, vous pouvez faire un don en argent dans la boîte à côté de moi. Peu importe que de l'argent soit beaucoup donné ou non. L'important, c'est de voir si vous êtes scincère. »

A peine avait-il fini de parler qu'une femme entre deux âges monta sur la scène pour y faire une contribution de 500 yuans RMB et pris un livre. La foule a commencé à s'agiter. Tout le monde a ouvert sa bourse généreusement. Certain a offert 100 yuans pour une cassette ;certain a donné 300 yuans pour une image de LI Hongzhi ;celui qui a donné le plus d'argent, 2000 yuans, a pris un livre et une image.

Moi, je n'avais pas d'argent sur moi, car j'avais entendu dire que c'était gratuit. Quand tout le monde est parti et que les dossiers ont presque été fini, j'ai essayé de trouver une occasion pour demander à M. LIU s'il pouvait me donner gratuitement un livre et lui dire que je ferais le don le lendement. Alors, je suis entré dans l'arrière scène.

Dans l'arrière scène, il y avait une sale de toilette dont la porte était fermée. Par la fenêtre, j'ai vu M. LIU et le maître compter de l'argent de la boîte. J'étais très étonné que la femme qui a donné 500 yuans était en train de les aider à compter de l'argent. Après le compte, M. LIU a rendu 500 yuans à la femme et puis il a dit au maître: « Ici, il y a encore 1 500 yuans qui sont donnés par des notres. Je vais leur en rendre. Le reste est de 42 500 yuans dont 2000 pour le loyer du théâtre et dont 500 pour payer les gens qui ont aidé à faire de la propagande. Finalement, ces 40 000 yuans, c'est à vous qui les apporte à Maître Li. »Le maître a accepté de l'argent et puis a recommencé à compter.

J'ai craint d'être vu par eux et j'ai quitté rapidement.

Après avoir trouvé ce secret, je n'ai jamais évoqué le Falun Gong. A partir de 1999, toutes sortes de conduites scandaleuses d'amasser de l'argent du Falun Gong ont été exposées à la lumière. On s'est successivement débarrassé du piège du Falun Gong.

On a volontairement brûlé tous les dossiers du Falun Gong. Les conférences de loi du Falun Gong ont désormais disparru.

Plus de dix ans s'étant passés, j'ai toujours géré mon snack. Bien que je ne sois pas riche, ma vie n'est pas inquiétant. Le Falun Gong a déjà perdu dans ma mémoire. Qui pourrait imaginer qu'un jour les dossiers du Falun Gong qu' il faudrait auparavant quelques centaines de yuans pour obtenir ont apparu de très bonne heure devant la porte de mon snack.

Je les ai aussi vu devant la porte voisine du coiffeur Lao XIAO qui m'a demandé ce qui s'est passé. J'ai dit : « Peut-être, ils ont craint que je n'aie pas d'allume-feux. »Lao XIAO a demandé : « Il faudrait pas mal d'argent pour imprimer ces disques, ces livres et ces livret ?Qui les apporter ? »J'ai dit : « Si tu a peur qu'on te demande de les payer, donne-moi pour allumer le feu. »Lao XIAO a rapidement ramassé les dossiers devant les portes voisines et me les a donné en me demandant de les brûler bientôt. « Pourquoi tu es si pressé ? » je lui ai posé la question. Il a répondu : «Ces quelques mots Falun Gong me gênent. »

Donc, l'épouse de Lao XIAO était morte de la pratique du Falun Gong. Son épouse avait souffert de la maladie de foie, qui avait entendu dire que le Falun Gong pouvait guérir la maladie sans faire la piqûre ni prendre de médicaments. Lao XIAO espérait que la maladie de son épouse serait guérie le plus tôt possible, alors dans une conférence de la loi du Falun Gong, il a donné plusieurs centaines de Yuans pour obtenir un Zhuan Falun. Mais depuis la pratique du Falun Gong, son épouse n'a plus fait de ménage, qui restait toute la journée avec les autres pratiquants du Falun Gong ou bien pratiquait le Falun Gong dans sa chambre. Son état de santé est devenu de plus en plus grave. En plus, elle a refusé les piqûres et les médicaments, finalement, elle était morte de la cirrhose de foie.

Pour oublier ces souvenirs douloureux, Lao XIAO a déménagé de la compagne à la ville. Il a loué une porte pour gérer un salon de coiffure.

Lao XIAO a payé plusieurs cent yuans pour obtenir un livre du Falun Gong, le résultat est que sa femme a perdu la vie à cause de ce livre. Mais, aujourd'hui, ces dossiers donnés gratuitement devant les portes vont laisser les gens payer combien de prix ?

(Kaiwind.com, le 24 avril 2009)

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind