中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Les déclarations des parties en cause ont écrasé les rumeurs du Falun Gong
2014-05-04  sources:Kaiwind  Auteur:XU Hui

Le Falun Gong est le fabricateur des rumeurs en ligne. Comparé avec « QIN Huohuo », le Falun Gong est beaucoup plus remarquable en ce qui concerne l'échelle des rumeurs, les moyens de diffusion et le reniement de ses « rumeurs ». Malgré le grand nombre, les rumeurs elles-mêmes sont toujours fragiles. Parmi les « instruments tranchants » contre les rumeurs, ce qui est le plus efficace, c’est la déclaration solennelle de la partie en cause.

À travers les captures suivies des brèves notes explicatives », l’auteur a fait une catégorisation figurative des « déclarations pour écraser les rumeurs du Falun Gong » en tant que base de l’« histoire du dévoilement des rumeurs du Falun Gong ».

Première catégorie: Déclaration de celui qui « subit une vengeance désastreuse »

 (I) La déclaration d’un personnage religieux - bonze supérieur Jianren

 

[Brève note] Le 19 mars 2010, le Site Minghui.com du Falun Gong a publié un article intitulé Le bronze supérieur du Temple Huangmei Wuzu qui a calomnié Dafa a subi son châtiment dans la rubrique de la vengeance désastreuse, dans lequel il a inventé et répandu les fausses informations que le bonze supérieur Jianren avait été frappé de cécité à cause de son position contre le Falun Gong. Jianren a immédiatement publié la déclaration ci-dessus pour exprimer son objection à cette calomnie.

(II) La déclaration d’un officier – GUO Zhanfeng

 

[Brève note] Le 17 septembre 2010, le site Minghui.com a publié un article selon lequel GUO Zhanfeng, officier du bourg Juling du district Linying de la province du Henan est mort de la vengeance désastreuse. Pour vérifier cette affaire, un cybernaute qui s’appelle HAN Jia a spécialement fait une enquête au bourg Juling du district Linying, mais le fait est que GUO Zhanfeng était sain et sauf. HAN Jia a pris une photo pour GUO Zhanfeng et mis la photo et la déclaration de GUO Zhanfeng sur le site Kaiwind.com.

Deuxième catégorie : Déclaration collective ou d’un organisme

(I) La déclaration collective du Théâtre d'Art populaire du Sichuan

 

[Brève note] Le 7 janvier 2012, la Station Internationale de Radiodiffusion du Falun Gong Son d’Espoir a interviewé à San Francisco Madame ZHAO Bin, « ancienne vedette du Théâtre d'Art populaire du Sichuan » et publié un article intitulé Ancienne vedette du Théâtre d'Art populaire du Sichuan : Je regarde les représentations inégalées des Shen Yun Performing Arts pendant six années consécutives dans le but de propager les Shen Yun Performing Arts. Au courant de cette fausse nouvelle, le Théâtre d'Art populaire du Sichuan a publié la déclaration ci-dessus.

(II) La déclaration du Comité du village Xinhua du district Acheng de la province du Heilongjiang.

 

[Brève note] Le 6 octobre 2012, le Site Minghui.com du Falun Gong a publié un article intitulé Plus de 400 habitants locaux soumettent une lettre signée en commun pour la libération d’une Habitante du district Acheng TAN Yurui qui a été mise en prison trois fois». En fait, la « lettre signée en commun par plus de 400 habitants locaux » est totalement fabriquée, et c’est pourquoi il existe la déclaration solennelle ci-dessus au nom du comité du village Xinhua.

Troisième catégorie : Déclaration de celui dont le nom est usurpé

(I) La Déclaration de MENG Weizai

 

[Brève note] La première décade de décembre 2004, l’Epoch Times est le premier à répandre la nouvelle suivante : MENG Weizai, fonctionnaire supérieur d’art retraité du PCC et écrivain célèbre, a retiré du parti. Ayant entendu ce mensonge fantastique, MENG Weizai a débordé de colère et autorisé le 10 décembre le Xinhuanet.com à publier la déclaration solennelle ci-dessus.

(II) La déclaration de QI Baiping

 

[Brève note] Le 20~22 août 2010, le Falun Gong a attiré QI Boping, directeur chinois de l’Institut de Confucius de l’Université du Michigan des Etats-Unis, à participé à la «Quatrième Concours de la Musique Vocale pour les Chinois du Monde » organisé par l’U.S.NTDTV sans lui dire le véritable motif de cette activité. Après le concours, les sites d’internet du Falun Gong comme l’Epoch Times ont malicieusement publié un grand nombre de faux reportages que le fonctionnaire du PCC QI Baiping avait hautement apprécié « le concours de la musique vocale de NTDTV », et fabriqué les mensonges que « la culture du PCC est rejeté avec mépris par les fonctionnaires du parti » dans le but de faire de la propagande anticommuniste et antichinoise. Sur cette affaire, professeur QI Baiping a exprimé sa grande colère et autorisé le 17 septembre le site Kaiwind.com à publier la déclaration solennelle ci-dessus.

Quatrième catégorie : Déclaration d’un ancien pratiquant du Falun Gong et de ses proches

La déclaration de LIU Lijuan - fille d’une pratiquante du Falun Gong

 

[Brève note] LIU Lijuan, 19 ans à l’époque, était élève en troisième année du Lycée Tanghu du district Shuangliu de la ville Chengdu, et sa mère FAN Ying était pratiquante du Falun Gong. Le 10 et 14 février 2009, le site Minghui.com a publié une soi-disant Lettre d'accusation au nom de « LIU Lijuan » dans laquelle « LIU Lijuan » a condamné les « persécutions » du PCC. Le 20 juillet, LIU Lijuan a publié la déclaration ci-dessus sur le site Kaiwind.com et dicté son accusation contre le Falun Gong.

Cinquième catégorie : Déclaration de celui qui a « obtenu une bonne récompense »

 

[Brève note] Le 17 août 2010, l’Epoch Times a publié un article intitulé Les vidéos des Shen Yun Performing Arts que les centres commerciaux lisent en public est très répandues dans la partie continentale de Chine. Selon cet article, SHANG Youfu, 73 ans, habitant du village Erjie du bourg Bobi du district Hui de la province du Henan a été diagnostiqué avec le cancer de cardia et tous les traitements lors de son hospitalisation ont été inutiles, mais après avoir regardé plusieurs fois la vidéo des Shen Yun Performing Arts, les cellules cancéreuses ont disparu, et ses proches ont pour autant retiré l’un après l’autre du parti communiste chinois, de la ligue de la jeunesse communiste et de l’équipe de jeunes pionniers. Un cybernaute a interviewé SHANG Youfu sur cette affaire. Après lu l’article de l’Epoch Times, SHANG Youfu était très en colère et a spécialement publié la déclaration ci-dessus.

Avec les « photos » et « notes » précitées, l’auteur n'a besoin de faire aucun commentaire de plus !

  
 Les articles concernés
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind