中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
LIN Guirong: j’ai retrouvé la vie heureuse après avoir coupé la relation avec le Falun Gong (photo)
2015-02-25  sources:Kaiwind  Auteur:LIN Guirong

 

 Je m’appelle LIN Guirong, 56 ans, habite dans le quartier Lejiamingyuan du district Kuancheng de Changchun (Jilin). 

 

   

LIN Guirong (à gauche) 

Un jour d’avril 2000, lorsque moi qui souffre d’une arthrite sévère faisais le nettoyage dans la rue Beiwaihuan de Changchui, j’ai rencontré une ancienne voisine madame LIU. Ayant su que je travaillais comme travailleuse sanitaire, elle m’a recommandé le Falun Gong. D’après elle, ma maladie n’est pas ma faute mais causée par le karma, donc si je veux éliminer le karma, je devrai pratiquer le Falun Gong jusqu’au niveau de pouvoir fortifier le corps et de guérir la maladie sans prendre les médicaments.  

Bien que je sache que le Falun Gong est une secte hérétique, j’ai décidé de la croire et essayé de pratiquer le Falun Gong. Avant le départ, cette voisine m’a secrètement donné quelques livres et conseillé de ne plus prendre les médicaments pour économiser les frais médicaux. Ainsi, je me suis mis au rang des pratiquants du Falun Gong. Avec la « pratique » et « étude de la loi », je croyais de plus en plus la théorie de LI Hongzhi sur la plénitude parfaite. Désormais, je me suis attachée au Zhuan Falun. Je me disais que Maître pourrait certainement m’aider à devenir les bouddhas. Plus tard, j’ai même cessé de prendre les médicaments contre la douleur articulaire lorsque j’avais mal aux articulations. 

Après la pratique du Falun Gong, je ne voulais plus travailler comme travailleuse sanitaire ni faire les affaires de ménage. Comme mon mari qui travaillait dur est rentré à la maison n’a pas pu manger des plats chauds, il s’est querellé avec moi. La vie de famille était ainsi en désordre. Je ne me suis intéressée à rien d’autre que le Falun Gong, c’est pourquoi la vie allait de mal en pis. Mon mari et mes proches en étaient très inquiets.  

À la mi-août 2000, il pleuvait pendant plusieurs jours et je n’ai pas pu distribuer les tracts avec mes amis de pratique, et mon mari restait aussi à la maison. En raison du temps humide, je souffrais de la grande douleur de l'arthrite et ne pouvait même pas me lever et ne pouvait que soulager ma douleur en buvant de l’eau. Ayant vu ma situation, mon mari m’a donné des analgésiques, mais je l’ai fermement refusé : « Ma maladie est une épreuve. Si je prends les médicaments, je ne serai pas sincère et le maître ne me permettra pas d’atteindre la plénitude parfaite. Laisse-moi pratiquer le gong, je vais bien. » Puis, j’ai commencé à pratiquer le gong sur le lit. La douleur de l'arthrite et l’eau que j’avais bu m’ont fait trempé de sueur. Mon mari me regardait d’un air confus… 

Un jour de novembre de la même année, je suis rentrée des réunions d’échange à Shenyang et à Dalian et me suis lancée au lit immédiatement. De mon front ruisselant de sueur et mon visage cireux, mon mari a su ma douleur et m’a conseillé d’aller à l’hôpital ou de prendre les médicaments, mais je l’ai fermement refusé. Puis mon mari a prié le directeur du quartier pour me persuader. Voyant que je tremblais de tous mes membres, celui-ci m’a dit : « Guirong, tu perdras les jambes si tu ne vas pas à l’hôpital. Vois ton visage douloureux ! » De peur de l’amputation, je ne lui ai pas dit non. Selon le diagnostic du médecin, mon arthrite était grave, et si je continuais de refuser les traitements, mes jambes se déformeraient et pourraient être amputées. Il m’a demandé de rester à l’hôpital pour les traitements, mais j’ai repoussé les traitements et les médicaments. Lorsque mon mari était absent, je suis secrètement rentrée chez moi en autobus.  

Mon mari et le directeur du quartier se sont enquis des médicaments et traitements appropriés à ma maladie, puis ils ont décidé un plan de traitement et commencé à le mettre en œuvre. Mon mari a mis des médicaments dans le thermos et mélangé de l’eau sucrée et d’autres médicaments dans l’eau que je buvais. Trois mois plus tard, ma maladie a été contrôlée et la douleur articulaire soulagée, mais moi qui n’ai pas su la vérité ai attribué le mérite à ma pratique et au Maître.  

Au printemps 2001, j’ai participé à une activité du quartier. Ayant vu mon bon état, le directeur du quartier m’a dit : « Guirong, grâce aux soins méticuleux de ton mari, ta maladie est sous contrôle. Tu dois le remercier. » Je l’ai réfuté : mon mari ne sait que faire bouillir l'eau. C’est ma sincérité qui pousse le Maître à éliminer ma douleur.» Le directeur du quartier m’a dit en souriant : « Demande-le à ton mari et laisse-le te dire la vérité ! » 

Quand j’ai interrogé mon mari pour ma maladie, il m’a raconté la vérité et invité par téléphone le directeur du quartier chez nous. Le lendemain, le directeur du quartier est venu avec un bénévole. Après avoir écouté l’explication du bénévole et regardé le vidéo du dévoilement de LI Hongzhi et son Falun Gong, je me suis réveillée et ai décidé de croire la science et l’hôpital et d’accepter les traitements médicaux. Mon mari m’a acheté un dispositif de thérapie physique et un kneepad. Avec l’aide du monde, ma maladie est contrôlée maintenant. 

En 2002, le directeur de l’office administratif du quartier m’a proposé de participer à une campagne électorale pour devenir le directeur d'hygiène du quartier. Comme les résidents du quartier ont été émus de mon esprit laborieux et diligent, j’ai gagné l’élection et été nommée le directeur du quartier Songjialu du district Kuancheng de la ville Changchun en 2003. Depuis lors, j’intègre complètement dans la société et mène de nouveau une vie heureuse ! 

  

  
 Les articles concernés
  · Obsédé par Falun Gong, CHEN Shaogang a laissé son fils mourir de gelée
  · Falun Gong a tué ma fille
  · Un homme a subi l’amputation d’une jambe à cause de la pratique du Falun Gong
  · L’expérience absurde de ma grand-mère : Elle a pris une tumeur pour une « roue de la loi »
  · Une mère cruelle a frappé sa fille à mort (photos)
  · Une jeune fille est morte à cause du Falun Gong
  · La mort d’une peintre (photos)
  · Le pauvre couple Ye Hao et Jiang Xuemei
  · Une pratiquante assidue est morte après 18 ans de pratique du Falun Gong
  · Cults Inside Out: Pour Hao Huijun et sa fille Chen Guo
  · Pour la pratique de Falun Gong, LONG Gang s’est suicidé avec son fils
  · Interview de suivi de l’homicide intentionnel de LU Jianquan
  · Pour chasser le démon, LAN Shaowei a tué sa femme
  · Une autre révélation de la falsification faite par les medias de Falun Gong
  · L’organisation du Falun Gong en Nouvelle-Zélande a déposé une plainte contre un média et un personnage
  · Whittier Daily News: les activistes de Falun Gong font appelle
  · Taisez-vous tous !- La liberté d’expression, question soulevée par le falungong
  · DONG Li a tué sa femme et sa fille avec une houe pour entrer dans le « monde céleste »
  · Comédien célèbre GUO Degang a canonné l'envahissement du droit commis par les medias de Falun Gong
  · KE Wenzhe a réfuté les rumeurs de Falun Gong
  · La famille de LI Hongzhi possède onze propriétés immobilières aux Etats-Unis
  · Le Falun Gong qui a l'habitude de pirater du droit d'auteur a pris l'initiative d'une indemnité de 80 000 dollars pour éviter un procès
  · Pour « aller au paradis », LI Guilan a tué son fils (photos)
  · C’est le Falun Gong qui a poussé CHEN Yaru dans la voie sans issue
  · Wang Jindong: l’incident de l'auto-immolation sur la Place Tian’anmen que j’ai vécu(5)
  · Wang Jindong: l’incident de l'auto-immolation sur la Place Tian’anmen que j’ai vécu(4)
  · Wang Jindong: l’incident de l'auto-immolation sur la Place Tian’anmen que j’ai vécu(3)
  · Les détails de l’« incident de l'auto-immolation » sur la Place Tiananmen
  · Les auto-immolés parlent de leurs auto-immolations sur la Place Tiananmen
  · Un candidat à la mairie de Taipei a révélé le mensonge du Falun Gong sur le prélèvement d’organes in vivo
  · Analyse des raisons subjectives du contrôle spirituel exercé sur les pratiquants du Falun Gong
  · KE Wenzhe a réfuté les rumeurs du Falun Gong
  · Anthropologue américain a considéré « Shen Yun » comme un « spectacle sauvage orientale » du Falun Gong
  · Un pratiquant du Falun Gong canadien est mort dans un accident avant la Fête du printemps
  · Une pratiquante taïwanaise a été condamnée pour la bigamie
  · Un assistant de l’avocat de New York a avoué sa fraude de l’asile politique
  · Mon pere est mort de l’élimination du karma (photo)
  · Je sais enfin comment sauver les autres (photo)
  · WANG Famin est morte de son refus du traitement médical (photo)
  · La révision du jugement des réfugiés australiens : impossible de confirmer les allégations sur le « prélèvement d’organes » des pratiquants du Falun Gong (photo)
  · LI Xueying: le Falun Gong a tué mon mari (photo)
  · Les parajuristes chinois impliqués dans la fraude en matière d'immigration des pratiquants du Falun Gong ont été condamnés à la prison
  · Les medias américains mettent en question la qualité artistique du Shen Yun Performing Arts du Falun Gong
  · Pour la propagation du Falun Gong, elle est morte dans un accident de voiture
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind