中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Une pratiquante de Falun Gong appelée TANG Shuling a battu à mort sa propre fille avec un bâton
2015-05-07  sources:facts.org  Auteur:GANG Weijian

 

 

TANG Shuling   

En mars 2010, un meurtre cruel s’est produit dans le district Fangshan de la ville Beijing. Une pratiquante obsédée qui s’appelle TANG Shuling a cruellement battu à mort sa propre fille LI Yuandong au nom de « dissiper les démons » avec quelques autres pratiquants comme YANG Jinling, GAO Shun et ZHANG Dezhong. 

Vers 23h35 du 25 mars de la même année, la Direction Fangshan du Bureau de sécurité publique de la ville Beijing a été avertie par un citoyen : la sœur de ce citoyen a été battue à mort. 

Selon l’enquête de la police, la mort s’appelle LI Yuandong, féminin, 27 ans, elle habite au No.31 du 1er quartier du village Luojiayu du bourg Hancunhe du district Fangshan. Elle était pratiquante de Falun Gong et souffrait de maladie mentale intermittente. L’informateur est le frère de la mort. Suivant les indices, la police a rapidement résolu le cas.  

Le meurtrier est TANG Shuling, mère biologique de la mort. TANG Shuling, féminin, 57 ans, habitante du village Gukoushan du bourg Hancunhe du district Fangshan. Elle habite au No.67 du 3e quartier. Elle a commencé à pratiquer le Falun Gong en juillet 1998 et est progressivement devenue obsédée.  

L’après-midi du 25 mars, TANG Shuling a bavardé avec trois autres pratiquants YANG Jinling (féminin, 55 ans, habitante du village Gukoushan du bourg Hancunhe du district Fangshan qui pratique le Falun gong depuis juin 1998), GAO Shun (masculin, 57 ans, habitant du village Gukoushan du bourg Hancunhe du district Fangshan et mari de YANG Jinling, qui pratique le Falun gong depuis juin 1998) et YANG Dezhong (masculin, 44 ans, habitant du village Gukoushan du bourg Hancunhe du district Fangshan qui pratique le Falun Gong depuis mars 1999). 

Vers 19h du même jour, LI Yuandong est retournée de sa belle-famille au village Gukoushan pour demander à sa mère TANG Shuling de rentrer à la maison. TANG a voulu faire quitter sa fille, mais celle-ci a refusé. Les deux se sont pour autant querellées. TANG Shuling a dit aux autres trois pratiquants que la maladie mentale de LI Yuandong se déclarait et était possédée par le démon. Elle leur a demandé de fixer et battre sa fille pour dissiper le démon. LI Yuandong a perdu la connaissance à plusieurs reprises lors de la persécution. À 20 heures du même jour, elle a été envoyée dans l’Hôpital du district Fangshan par des habitants du village, mais elle est finalement décédée suite à un choc hémorragique. 

Dans l’organe de sécurité publique, TANG Shuling a avoué toutes les détails de la mort de sa fille en disant : « je ne voulais pas la tuer, mais il y a un démon chez elle, on doit le dissiper ». 

Ensuite, le Kaiwind.com a appris : le 18 mars 2011, le premier Tribunal populaire intermédiaire de Beijing a condamné TANG Shuling à une peine de dix ans et l’a privée de ses droits politiques pendant deux ans ; YANG Jinling et ZHANG Dezhong ont été condamnés à une peine de quatre ans et six mois ; GAO Shun à une peine de trois ans et six mois. Plus tard, TANG Shuling a refusé d'accepter le verdict et interjeté appel. Le 24 juin 2011, le Tribunal populaire supérieur de Beijing a pris une décision définitive et confirmé le jugement précédent. Ainsi, les suspects ont été dûment sanctionnés par la loi.  

 

Lors du meurtre, la fille de la victime LI Yuandong vient d’avoir 3 mois (née en décembre 2009). On ne sait pas comment cette pauvre bébé pourra accepter le fait que sa mère a été tuée par sa grand-mère maternelle. 

  

  
 Les articles concernés
  · YAN Jigang s’est immolé pour la plénitude parfaite
  · Le chef du Parti travailliste de Nouvelle-Zélande : le Falun Gong doit révoquer les reportages mensongers
  · Le Tribunal supérieur de Hongkong a réfuté l’accusation de Falun Gong contre le Département de l'Hygiène alimentaire et environnementale de Hongkong
  · Une interview avec He Zuoxiu : comment il dénonce et se bat contre le Falun Gong
  · Un institut malaisien a subi des protestations de la part de l’organisation du Falun Gong à cause de son refus de rapporter le Falun Gong
  · Un site ukrainien a émis un avis d'alerte pour demander au public d’être vigilant à l'exposition du Falun Gong
  · La révélation de la rumeur du Falun Gong que « la police a extorqué cinq millions de yuans »
  · La mort tragique de WANG Cuiyuan (photo)
  · Les cinq ans dans un cauchemar (photo)
  · SIMA Nan: les medias du Falun Gong sont des machines à rumeur
  · Le média du Falun Gong vitupère New York Times
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind