中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
J’ai utilisé le sexe pour forcer mon mari à se joindre à la secte Dieu Tout-Puissant (illustrations)
2015-05-27  sources:kaiwind  Auteur:LIAO Xinfeng

Je m’appelle LIAO Xinfeng, née le 3 mars 1956, qui a terminé ses études après l’école primaire, habitante du district Renhua de la ville Shaoguan de la province du Guangdong.   

  

Après avoir quitté la secte Seigneur Dieu, je me suis jetée dans la secte Dieu Tout-Puissant 

Je suis née dans un village montagneux. J’ai perdu mon père à l’âge de 6 ans. C’est ma mère qui a élevé huit enfants, donc la vie était très dure. J’ai terminé mes études après avoir diplômé d’une école primaire et travaillais aux champs. Tous les habitants du village étaient superstitieux, et je croyais en prédestination, y compris le mariage. J’avais un petit ami complice, mais je me suis mariée avec un homme du village voisin que j’avais connu depuis seulement deux mois en suivant le conseil de ma famille. Cet homme est mon mari d’aujourd’hui qui s’appelle HUANG Yong’an. En 1999, j’ai entendu parler de la « catastrophe de l’année 1999 » quand je vendais des légumes au district, et j’en étais très anxieuse. Par hasard, quelqu’un m’a évangélisée chez moi en me disant que la croyance en Seigneur pourrait faire éviter les catastrophes, donc je me suis mise au rang des adeptes de la secte Seigneur Dieu et ai régulièrement participé aux réunions de la secte. En août 2002, un cadre du village m’a dit que Seigneur Dieu était une secte hérétique. J’en étais très surprise et me suis dégagée de la secte bientôt.  

  

À la fête du printemps 2004, ancien pouvoir de la secte Seigneur Dieu HE Qibing et un membre de la secte Tout-Puissant m’ont visité un jour. Ils m’ont aidée à faire des affaires de ménage, à préparer les repas et à soigner l’enfant tout en vantant le grand pouvoir surnaturel du Dieu Tout-Puissant. Selon eux, le Dieu Tout-Puissant est le seul vrai Dieu et les autres dieux sont faux, seulement la croyance en Dieu Tout-Puissant pourrait m’aider à éviter les catastrophes et vivre éternellement. En outre, ils chantaient des chansons comme « Je suis vraiment regretté », « Votre ambition arrogante est assez grande », ce qui m’a beaucoup intéressée. Ainsi, ma croyance en Dieu a été suscitée et je me suis mise au rang des adeptes de la secte Dieu Tout-Puissant en mars 2004. À l’instigation incessante d’HE Qibing et de ZHOU, ma tête a été radicalement lavée par le Dieu Tout-Puissant. En tant que « partenaire » de ZHOU, j’ai dépensé deux ou trois heures pour aller au village Xindong en vélo et attiré une dizaine de croyants. Désormais, je n’ai plus prêté attention aux affaires de famille et mis tout mon énergie dans la propagation du Dieu Tout-Puissant pour attirer les nouveaux membres et poursuivre la paix et la vie éternelle 

 « N’essaie pas de me toucher si tu ne crois pas en Dieu Tout-Puissant ! » 

Lors des échanges, l’instructeur nous a dit qu’on devait évangéliser les membres de famille pour leur faire savoir l’omniprésence du Dieu et la nécessité d’obéir au Dieu. Comme mon mariage a été organisé par mes parents, la relation entre mon mari et moi n’était pas bonne. « Arrosée » par l’instructeur, j’avais hâte de prêcher l'évangile à mon mari, d’une part pour remplir les devoirs d’une croyante, d’autre part pour améliorer la relation conjugale entre nous. Donc j’ai dit à mon mari : « Les catastrophes seront de plus en plus grande, la fin du monde arrivera bientôt, seulement les croyants en Dieu vivront éternellement, ceux qui ne croient pas en Dieu iront à l’enfer… » Peu importe comment je lui ai conseillé, il a refusé de me croire. L’instructeur m’a demandé de trouver des solutions pour laisser mon mari lire des livres comme Le manifeste des mots dans la chair. Mais mon mari n’était pas intéressé par la lecture. N’ayant pas d’autre choix, j’ai décidé de lire le livre pour lui avant d'aller au lit. Mais lorsque je lisais dans la bonne humeur, mon mari s’est souvent endormi. Puis j’ai fait semblant de ne pas savoir certains des mots et demandé à mon mari de m’apprendre à lire, mais après qu’il m’avait dit la prononciation, il a refusé de continuer à lire le livre. Cette méthode est toujours valide. 

  

Cela a continué pendant environ deux semaines. Un soir, lorsque je lisais le livre Le manifeste des mots dans la chair au lit, mon mari m’a constamment approchée, j’ai eu soudain une idée : s’il ne croyait pas en Dieu Tout-Puissant, je refuserais d’avoir une relation sexuelle avec lui. Je voulais voir combien de temps il pourrait l’endurer ! Puis j’ai débarrassé de la main de mon mari et lui ai dit au sérieux: « N’essaie pas de me toucher si tu ne crois pas en Dieu Tout-Puissant ! » Très surpris et découragé de mes mots, mon mari a tourné à côté. Ensuite, je me concentrais sur la lecture tous les soirs avant d'aller dormir et refusé l’approchement de mon mari à plusieurs reprises. Deux semaines plus tard, mon mari n’a pas pu résister à mon froid et m’a dit : « Laisse-moi rejoindre Dieu Tout-Puissant. » J’étais très contente d’entendre ces mots : mon mari et moi avons finalement des idéaux communs ! Depuis lors, j’étais de plus en plus gentille avec mon mari. J’ai utilisé le sexe pour attirer mon mari à croire en Dieu Tout-Puissant. À l’époque-là, nous avions dix mus de terres cultivables, deux étangs de pisciculture et deux truies, mais j’ai mis toute mon énergie aux échanges et devoirs et c’était mon mari qui a pris en charge de tout le travail aux champs et des soins de nos deux fils. La moisson de plus en plus pauvre a aggravé les difficultés de la famille. Pour cette raison, mon mari a eu l’idée de se dégager de la secte. Une fois, lorsque je suis rentrée à la maison, mon mari s’est mis dans une violente colère et m’a blâmé pour ma négligence de la famille et du travail de champs. Il était très fatigué et ne voulait plus croire en Dieu. Ayant entendu cela, j’ai immédiatement feint de faire les affaires de ménage et essayé de lui plaire au lit. Ainsi, je l’ai tiré dans le monde divin encore une fois. Une autre fois qu’il a crié de fatigue à cause du travail agricole et voulu retirer de la secte, j’étais très en colère et me suis rappelée ce que le « Dieu » avait dit : « ceux qui ne croient pas en Dieu sont démons ». Pendant plusieurs jours, je lui ai fait la sourde oreille et fermement refusé d’avoir la vie conjugale normale avec lui. Ainsi, j’ai utilisé le sexe pour forcer mon mari à croire en Dieu Tout-Puissant. Pour l’harmonie de la famille, mon mari n’a plus persisté à quitter la secte. Petit à petit, il était obsédé par la croyance aussi.  

Après le réveil, je suis très regrettée. 

Plus tard, des bénévoles antisectes ont été au courant de la situation de notre famille. Ils m’ont conseillé et guidé avec zèle. Enfin, je me suis réveillée. Chaque fois que je pense à mon expérience de croire en Dieu et d’évangéliser mon mari, je suis très regrettée de ma stupidité et de mon absurdité et très heureuse de pouvoir me retirer de la secte. 

  
 Les articles concernés
  · Une révélation complète de la secte Dieu Tout-Puissant à la suite du drame sanglant de Zhaoyuan (photos)
  · Un magazine religieux coréen commente la condamnation des criminels principaux de « l’affaire d’homicide chez McDonald »
  · Dix exemples de persécution des vies par les croyants de la secte Dieu Tout-Puissant (photos)
  · Une guerre entre un homme modeste et la secte Dieu Tout-Puissant
  · Le chef de la secte Dieu Tout-Puissant ZHAO Weishan : le cerveau derrière de la tragédie sanglante de Zhaoyuan
  · La secte Dieu Tout-Puissant a ruiné la famille de mon voisin (photo)
  · Comment la secte Dieu Tout-Puissant m’a exclue
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind