中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
J’ai enterré mon père, un croyant du Mentuhui, d’une façon furtive
2017-03-16  sources:Kaiwind  Auteur:YANG Shusheng

 

Je suis célibataire. J’ai 53 ans. Maintenant, je me couche tout seul à l’hôpital. J’ai failli mourir de faim dans ma chambre, il y a quelques jours. Grâce au chef de mon groupe, il m’a envoyé à l’hôpital, je peux ainsi m’épargner de mort.

Je suis né dans une famille paysanne. J’habite dans le 3e groupe de la commune Nanyao (situé dans le village Puxi du district Hanyin de la ville Ankang de la province Shaanxi). Mon père était matrilocal. Dans ma mémoire, il gardait un statut bas dans la famille. En revanche, ma mère décide presque tout. Sans doute, à cause de cela, un étouffement à long terme, le caractère de mon père s’avérait lâche. De plus, mon père ne s’entendait pas bien avec les villageois, parce qu’il économisait sur tout et que ses actes étaient avares.

En hiver 1985, ma mère est morte de maladie. Il ne restait que mon père et moi ainsi que trois cabanes en argile situées toutes seules au milieu du champ de riz dans ma famille. Après la mort de ma mère, mon père qui avait dépendu toujours de ma mère devenait de plus en plus taciturne. Je devais ainsi s’occuper de la vie familiale. A ce temps-là, comme la plupart des jeunes, on aspirait à une belle vie à l’avenir. Bien qu’il n’y ait que deux personnes dans ma famille, on listait encore un plan par an. De ce fait, tout allait bien dans ma famille. De plus, je suis tombé amoureux avec une fille du village voisin. Comme tel, la vie devenait de plus en plus belle. Mais mon père a commencé à se livrer au Mentuhui. Le jour, mon père sortait pour diffuser « l’évangile » ; le soir, il priait avec les autres membres chez moi. Parfois, il y avait un monde fou, cela faisait bruyant. A cause de cela, j’ai rompu avec ma copine. Dès lors, tout le monde a su que mon père était un membre fanatique du Mentuhui. Aucune fille ne veut m’épouser.

Puis, mon âge était assez grand. Les autres de mon âge avaient déjà enfants. Mais moi, j’étais célibataire. Dans cette situation, mon père semblait ne pas se préoccuper de moi du tout. Il croyait encore le Mentuhui et il propageait encore « l’évangile ». En automne 1993, mon père m’a dit d’une façon mystérieuse qu’il allait me trouver une épouse. Il a dit aussi qu’elle était une croyante et qu’elle était vraiment belle. Mais elle avait une condition : je devais aussi être un membre du Mentuhui. Obéissant aux paroles de mon père, je pensais qu’il était difficile pour moi de trouver une épouse. Si je pouvais me marier avec une belle croyante, c’était aussi une bonne chose. Je me suis ainsi intégré dans le Mentuhui sans aucune hésitation. En printemps de l’année suivante, je me suis marié. Du fait que toute ma famille croyait le Mentuhui et que nos cabanes se trouvaient dans un lieu éloigné, elles sont devenues une base locale du Mentuhui. Etant donné de l’âge de mon père, il ne sortait plus pour propager le Mentuhui. Il était responsable des affaires intérieures. Mon épouse et moi, nous sortions tous les jours pour propager « l’évangile » et « le miracle ».

En hiver de cette année, mon père a pris le rhume à cause de ses chaussures de coton mouillées pendant son lavage des légumes. Il a fait ainsi la prière pendant des jours. Mais il n’a pas guéri. Sa maladie s’aggravait. Il avait ensuite la pneumonie aiguë. Une semaine plus tard, à cause de la fièvre grave et du spasme, il est mort. Soir où mon père est mort, les croyants voisins sont venus. Ils ont enterré mon père dans uncercueil blancdans la nuit. On n’a pas fait partir des pétards (un rite très important pour les Chinois, si on ne le fait pas, cela veut dire que tu es mort de crime). Le lendemain matin, nous vivions comme d’habitude. Nous continuions à propager le Mentuhui et à prier. Pour cette croyance, on devait se déplacer à tout temps, mon épouse a connu un avortement inattendu pendant la propagande. Désormais, elle ne pouvait plus être enceinte.

En 2000, on a eu la politique bénie Les 3 dessertes. Les routes en plan allaient justement traverser mes cabanes. Selon les standards, l’Etat m’a dédommagé des milliers d’argent. Trois jours après que j’ai reçu cette somme d’argent, ma femme a disparu avec cet argent. Après sa disparition, je l’ai trouvée pendant des mois en dehors. J’ai tenté de la trouver dans les lieux où on avait propagé le Mentuhui, mais en vain. Enfin, je suis rentré. Je vivais tout seul d’une façon moitié folle et moitié normale dans une chambre loué. Je faisais du travail agricole pour gagner mon pain.

Ces dernières années, comme je vivais tout seul et difficilement, les villageois m’ont aidé à demander une allocation à un niveau de vie suffisant. A cause de mon rhumatisme, j’ai été atteint de la névralgie sciatique, il y a 15 jours. Je ne pouvais plus marcher. J’ai gardé le lit pendant 2 jours entiers. Je n’ai rien mangé ni bu. J’ai pensé que je serais mort de cette façon lugubre.Quand je voulais renoncer à vivre, le vieux chef du village m’a visité. Il a appelé une ambulance pour m’envoyer à l’hôpital.

J’ai été un homme ambitieux. Mais pourquoi j’ai mené une vie lugubre comme ça ?

 

0
  
 Les articles concernés
  · « Des avantages »promus par Mentuhui privent de la vie du peuple
  · Étonnant ! Une adepte d’une secte Mentuhui a tué sa mère en tirant ses organes internes
  · Laprière tue
  · « Mentuhui », une vraie secte selon les fonds de croyance
  · Ils ont mis la morte devant la « bannière de la victoire » avec quatre jours de prières dans l’espoir de lui redonner la vie.
  · Mort de Monsieur Bianà cause de l’Association des Disciples
  · Mort de Liu Huaili à 40 ans à cause du refus du traitement
  · «Xiao Ye, cause de la séparation du vieux couple»
  · L’Assemblée nationale de la Russie veut rédiger un projet de loi contre l’hérésie
  · D’où viennent les ressources financières de LI Hongzhi ?
  · L’analyse sur le débarras de 《Adoration de Dieu》 psychologique venant de la femme culte du Falun Gong
  · La Presse anglaise Nous Présente l’Empire financier Construit par Sun Myung Moon
  · Média coréen: Dieu tout puissant dans la transformation en «Eglise de l’amour» en Corée
  · Mon père a fait don à Dieu tout puisant des mes frais de scolarités
  · Le parcours législatif chinois en matièrede transplantation et de don d’organes humains
  · D’où viennent des centaines des milliers des organes pour la transplantation en Chine?
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind