中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
« Le Christ de Sanshu » m’a fait tort pendant 18 ans
2017-03-20  sources:Kaiwind  Auteur:Narrateur : MA Chaogang Auteur : MAO Ge

 

Je m’appelle MA Chaogang, né le 15 septembre 1963. Je suis un villageois dans le 2e groupe de la commune Xinrong du village Zhangzhuang du district Gong’an de la province du Hubei. Nous sommes 4 dans ma famille : deux filles, ma femme et moi. Ma fille cadette, Marong, est vraiment belle. Mais dès sa naissance, elle a la maladie mentale qui traumatise désormais toute la famille. Pour guérir la maladie de ma fille, on trouve et consulte les médecins partout. On met chaque année des milliers d’argent pour son traitement. On est accablé sous la double pression : économique et mentale.

En 1998, une croyante du « Christ de Sanshu », Mme Wu (à l’âge d’environ 50 ans à l’époque) est venue dans ma famille pour la propagande de sa croyance. Elle m’a conseillé de croire en « Christ de Sanshu », un soi-disant vrai Dieu. Elle a dit qu’il suffisait de le croire pour guérir la maladie de ma fille. Elle a continué qu’il faut prier Dieu d’accorder sa puissance pour chasser les « fantômes ». Ainsi, ma fille pouvait être protégée. De plus, la prière ne coûtait rien. J’ai trouvé que cela était si bon, j’ai accepté ainsi cette « évangile ».

Mme WU m’a donné trois genres de prière : prière principale, prière de sécurité et prière de la nourriture vitale. Toutes les trois sont courtes. Après que je les ai bien retenues, elle m’a amenée à faire les prières. Quand on priait, on fermait les yeux et posait les mains devant la poitrine. Sa durée était environ 30 minutes. WU m’a demandé si j’ai la lumière miraculeuse pendant la prière. J’ai répondu honnêtement : « Non, tout est blanc dans mes yeux. » WU était contente et elle a dit : « Voilà la lumière ! C’est la providence. Tu es vraiment la favorite du Dieu. Il suffit que tu croies en Dieu et en ‘Christ de Sanshu’, la maladie de sa fille va être guérie. » Je n’ai pas pu comprendre comment pouvais-je croire à la fois en Dieu et en « Chirst de Sanshu ». Elle m’a expliquée : « ‘Le Chirst de Sanshu est la 3e réincarnation du Dieu. Donc, ‘le Chirst de Sanshu’ est le Dieu à présent. »

Dès lors, WU faisait souvent le travail idéologique chez moi pour que toute ma famille pût croire en le soi-disant Dieu. Elle a propagé qu’il fallait que toute ma famille le croie, nous pouvions ainsi recevoir la bénédiction et la grâce pour guérir ma fille. Par la suite, ma femme, ma fille et moi, tous croyaient en « Christ de Sanshu ». Mais une période après, la maladie de ma fille n’allait pas vers le mieux. Dans cette situation-là, la missionnaire nous a demandé d’intensifier les prières et d’allonger de ses temps. Plus on était pieux, plus les prières étaient efficaces. Ainsi, on priait tous les matins, midis et soirs. Quand on mangeait, on priait la nourriture vitale. Quand on pesait le riz et l’huile, on faisait un bilan pour cette prière. Dimanche, on participait à la réunion des croyants et pratiquait le sabbat. En même temps, elle a demandé de cesser tous les traitements médicaux et de croire en Dieu avec notre cœur. De cette façon, la maladie pourrait être guérie.

Après l’arrêt des traitements, tantôt ma fille était en bon état, tantôt en mauvais. Quand elle était lucide, les chefs de l’organisation disaient que ma fille était sauve et qu’il fallait faire la preuve du miracle en montrant l’exemple de ma fille afin que les autres croyants croient les prières pour acquérir la sécurité. Ils ont propagé que plus on faisait la preuve du miracle, plus Dieu était content et plus on était sauf.

En 2008, Dans le vœu pieux de la preuve du miracle, ma fille s’est mariée dans la commun Tongqiao de notre même village. Seulement un mois après, les parents de son mari ont annulé l’engagement du mariage, à cause de sa maladie mentale.

Une fois que ma fille est rentrée, les « missionnaires » du Mentuhui sont allés faire notre travail idéologique pour consolider notre confiance en Dieu, soit le « Christ de Sanshu ». Ils pensaient que la raison de la maladie qui existait encore était que nous n’avions pas bien cru en Dieu, que nous n’avion pas été pieux, etc.

Ces dernières années, toute ma famille a mis l’espoir pour la guérison de ma fille dans le « Christ de Sanshu ». Les prières pour le Dieu devenaient toute notre manière de vie. Pour les prières, on a même réduit les activités afin de gagner du pain. Par conséquent, on est devenu tout pauvre. Mais pour la guérison, on persistait. On n’a jamais imaginé qu’au lieu d’aller vers le mieux, la maladie de ma fille s’est aggravée. En juillet 2015, tout en maladie, elle est sortie de la maison. Elle a couru d’une façon toute nue et sans honte. On l’a cherchée partout. Puis, on a mis de grandes forces pour l’amener chez nous. Tous les jours, quand on ne faisait pas assez d’attention, elle est sortie. On était vraiment à bout de souffle.

Quand on était tourmenté par la maladie de ma fille, le gouvernement du village a amené ma fille à aller à l’hôpital pour traiter et contrôler sa maladie. Pendant son hospitalisation, la maladie de ma fille est allée vers le mieux. Selon les traitements du médecin, ma fille menait ainsi une vie comme les gens ordinaires. J’ai cru le « Christ de Sanshu » pendant 18 ans. J’ai fait au moins 8000 fois de prières. Pourtant, la maladie de ma fille n’était pas du tout guérie. Je ne vais plus croire que le « Christ de Sanshu peut guérir les maladies. »

(Rédacteur en charge : Ziyi)

 

0
  
 Les articles concernés
  · Laprière tue
  · Étonnant ! Une adepte d’une secte Mentuhui a tué sa mère en tirant ses organes internes
  · « Mentuhui », une vraie secte selon les fonds de croyance
  · L’Assemblée nationale de la Russie veut rédiger un projet de loi contre l’hérésie
  · La Police russe a dispersé un grand rassemblement organisé par Falun Gong
  · D’où viennent les ressources financières de LI Hongzhi ?
  · L’analyse sur le débarras de 《Adoration de Dieu》 psychologique venant de la femme culte du Falun Gong
  · La Presse anglaise Nous Présente l’Empire financier Construit par Sun Myung Moon
  · J’ai enterré mon père, un croyant du Mentuhui, d’une façon furtive
  · Mort de Liu Huaili à 40 ans à cause du refus du traitement
  · Média coréen: Dieu tout puissant dans la transformation en «Eglise de l’amour» en Corée
  · Mon père a fait don à Dieu tout puisant des mes frais de scolarités
  · « Des avantages »promus par Mentuhui privent de la vie du peuple
  · Le parcours législatif chinois en matièrede transplantation et de don d’organes humains
  · D’où viennent des centaines des milliers des organes pour la transplantation en Chine?
  · Mon Voisin M.Wang a quitté le monde tout seul
  · Une mère perd sa vie en poursuivant la voie de Falun Gong
  · J’ai résolu des problèmes de soeur Lu sur le Falun Gong avec des faits
  · La secte Dieu Tout-Puissant a ruiné la famille de mon voisin (photo)
  · Je «contribue» tout ce que gagné par mon fils au Dieu Tout-Faire
  · L’analyse sur les idées de correction
  · Falun Gong est tellement sanglant et violant que les ukrainiens sont en étonnés et crient : horrible!
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind