中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
L’histoire du soi-disant « groupe du Dieu le père »
2017-04-29  sources:Kaiwind  Auteur:LIU Chunchun

Pourquoi des centaines de personnes ont abandonné leur famille, responsabilité et dignité et pourquoi ils se sont dégradés en entrant sur une voie morte ? Lui qui a accumulé d’une façon illégale plus de 4 millions d’argent et dont les croyants se trouvent dans 12 provinces et plus de 20 villes en Chine. Ainsi, d’un homme ordinaire qui mène une vie difficile en faisant des extra et qui évite les créancier,comment peut-il être graduellement divinisé comme un « roi » suprême de «  le groupe du Dieu le père » ? On va mettre en lumière l’absurdité et l’indécence de cette « religion du Dieu le père » ci-dessous :

1.     La fugue causée par « la religion du Dieu le père »

Le 10 décembre 2010, la police du district Taihe de la province d’Anhui a reçu des appels venant de la masse du village Xiaokou et Daxin. Ils ont dit que chez eux, il y avait des membres qui ont fugué en croyant en « Dieu » et qu’ils ne savaient pas où étaient les fugueurs. Puis, la police a mené des investigations. Ce que l’on n’a pas imaginé, c’était que l’on a arrêté une affaire criminelle surprenante et on a découvert un culte pervers, soit «  le groupe du Dieu le père ».

D’après les investigations, le 8 décembre 2010, en un seul jour, plus de 30 personnes du district Taihe du village Daxin, Xiaokou et Huzongont pris la fuite d’une manière furtive de chez eux, certains d’entre eux ont même soldé toutes les richesses et pris la fugue avec toute la famille. Ils avaient écouté indistinctement aux rumeurs venant d’un nouveau culte pervers «  le groupe du Dieu le père », selon lesquels les catastrophes étaient arrivées et qu’il fallait monter dans l’Arche pour les éviter.Cet incident a suscité des paniques chez les locaux et les rumeurs ont circulé partout. Au fur et à mesure que les investigations se sont approfondies, la police de Taihe a trouvé que le nombre des fugueurs ont augmenté sans cesse. De plus, ce phénomène a aussi paru dans d’autres régions voisines de Taihe tels que le district Linquan, la ville Jieshou, etc. Selon une statistique incomplète, le 8 décembre 2010, en ce même jour, on a compté qu’il y avait plus de 70 personnes prenant la fuite dans le district Taihe, Linquan et la ville Jieshou. Selon les investigations de la police de Taihe, cette-fois-ci, plus de 70 personnes prenant la fuite, ce n’était pas le premier cas. Avant, dans le Shanxi, Henan et Shaanxi, de nombreux croyants qui avaient fugué pour monter dans « l’Arche » en raison de la soi-disant arrivée des catastrophes. Le nombre a atteint des centaines de personnes.

Le 31 décembre 2010, à travers tant d’investigations, on a trouvé une partie de fugueurs de Taihe à Danjiangkou de la province du Hubei. Les agents de police de Taihe se sont dépêchés vers Danjiangkou du Hubei. Avec l’aide des agents de police locaux, on a réussi à arrêter 4 suspects, y compris SU Chun (un homme à l’âge de 43 ans venant du village Huzong du village Taihe de la province d’Anhui). A mesure que l’interrogatoire s’est poursuivi peu à peu, on a su une organisation du culte pervers, « le groupe du Dieu le père » qui existait dans pas mal de provinces et de villes en Chine.

2.     L’origine de « la religion du Dieu le père »

« Le groupe du Dieu le père » tire en fait son origine du « groupedu Dieu tout-puissant ». Mais son premier développement doit remonter au « groupe des crieurs ».

LI Chang’ai, originaire du Shandong, a créé « le groupe des crieurs » aux Etats-Unis dans les années 60 au 20e siècle.

ZHAO Weishan, originaire du Heilongjiang, était le premier disciple du « groupe des crieurs ». Mais, en 1989, il a trahi et quitté « le groupe des crieurs » en mettant certains membres principaux dans son jeu. Puis, il a établi un autre culte pervers, soit « les foudres de l’est », on l’appelait aussi « le groupe du Dieu réel, et maintenant on le nomme « groupe du Dieu tout-puissant ». On remonte en 1999, à cause des conflits d’intérêts entre les membres principaux au sein du « groupe du Dieu tout-puissant », ils ont imité les actions de ZHAO Weishan. Ainsi, cette organisation perverse était divisée. Ils ont fabriqué et diffusé des tracts qu’ils nommaient « la mythologie ».

DE Sheng, son vrai nom est XIAO Baoyu. On ne sait pas ses informations en détaille à présent. Selon les informations informelles, DE Sheng est un chef d’une organisation perverse dérivée du « groupe du Dieu tout-puissant ». De 2004 à 2005, il était en Anhui avec un homme venant du Shanxi pour propager « le groupe du Dieu le père ». Cependant, d’après des rumeurs au sein de cette organisation, DE Sheng était tué dans une grotte en Jiangxi par le « groupe du Dieu tout-puissant » le 23 juillet 2005.

DE Zhi, son vrai nom est SUN Zhibin. Il est originaire du Hubei. Le tract du 9 avril 2008 a dit : « DE Zhi a capacité d’entendre les paroles des divins. Ainsi, on doit applaudir pour la naissance du 2e Dieu. » A ce moment-là, cette organisation s’est prétendue comme « le Christ après l‘Apocalypse » et « le Christ collectif ». Le 8 août 2008, SUN Zhibin a commencé à écrire ses « idées ». Dans les tracts. Il a propagé : il faut briser les obstacles familiaux, affectifs et hommes-femmes. Du fait que les désastres vont arriver, il appelle les croyants à quitter la famille pour entrer dans «  la grande famille du jardin d'Éden ». Il propage qu’il est « roi » qui a la puissance de mener les croyants dans une voie correcte vers leur foi. Ces paroles représentent que « le groupe du Dieu le père » est établi.

3.     La structure de l’organisation du « groupe du Dieu le père »

La structure du « groupe du Dieu le père » est fort hiérarchique et organisé. Pour les inférieurs, il faut absolument obéir aux supérieurs. Les supérieurs coordonnent les inférieurs. Il est interdit aux inférieurs de demander des renseignements sur les supérieurs et de faire des échanges entre eux. De plus, les membres ne peuvent pas prendre des nouvelles sur les vrais statuts, la situation familiale, les professions entre eux. Au sein du « groupe du Dieu le père », le plus supérieur est « Dieu le père », on le nomme aussi « le roi ». Son nom divin est « Shengzhi » ; les entourages du « Dieu le père » sont nommés « les Douze » qui sont exactement 12 personnes. Selon les informations, « les Douze » tire son origine du Bible, qui désigne les 12 personnes en qui Jésus fait la plus grande confiance et qui est nommé les 12 « puissances ». « Les douze » est responsable directement du « roi ». Ils font parvenir les ordres de « la mythologie » et les autres instructions aux inférieurs dont certains directement administrés par « les Douez » s’appelle « les Vingt-quatre », soit 24 personnes.« Les Vingt-quatre » est responsable des « Douze ». Puis, ils transmettent les ordres de « la mythologie » et les autres instructions aux « Quarante-huit » en  le gérant. « Les Quarante-huit » constituent la couche le plus basse du management. Il y a 48 personnes. Ils acceptent les commandements des « Vingt-quatre » et ils sont responsables des affaires des organisations locales. Ils doivent aussi transmettre les ordres de « la mythologie » et les autres instructions. De plus, les organisations locales ne sont pas dans la couche du management. Au sein de cette organisation, 4 personnes se composent d’un groupe de management, dont le responsable général est nommé « le directeur ». Il se charge du développement des nouveaux membres. Ce travail est nommé « le recrutement des travailleurs ». Ceux qui effectuent le lavage de cerveau sont appelés « le professeur ». Ceux qui sont responsables des affaires quotidiennes et de la transmission des informations sont nommés « les comptables ».

4.     Les actions bizarres du « groupe du Dieu le père »

Les membres du « groupe du Dieu le père » sont surtout d’origine des anciens croyants en christianisme ou en « groupe du Dieu tout-puissant », dont la majorité est des personnes âgées. Bien des membres ont des liens du sang. Leurs relations sont peut-être des couples, des parents, des fils et des filles, des oncles, des tantes, des cousins, etc.Au début, les membres venait surtout de la campagne. Puis, on développe graduellement des membres vers les villes. De plus, les membres deviennent de plus en plus jeunes et intellectuels. Les supérieurs vivent et travaillent surtout dans les moyennes et grandes villes. Après avoir fugué de chez eux, les inférieurs de cette organisation perçoivent les revenus en faisant des extra dans les restaurants, les hôtels, les supermarchés et les stations de lavage. Ils choisissent surtout un moyen de travail comme tel : deux personnes prennent une coopération ; l’un travail pendant le matin et l’autre dans l’après-midi. Ainsi, ils peuvent avoir du temps pour faire des échanges et prendre des réunions sur « la mythologie ».

« Le groupe du Dieu le père » organise des activités collectives dans un temps arbitraire. Les croyants travaillent le matin, l’après-midi ou le soir. Ils organisent des petites réunions entre 2 ou 3 personnes surtout dans les lieux publics tels que les parcs, les places, etc. Pour les personnes dont les conditions sont réunies, ils organisent les réunions chez eux. Ainsi, ils font des échanges sans écrire dans les papiers. La réunion dure en général environ une demi-heure. Les communications entre les membres sont souvent effectuées par des langages secrets. Ils utilisent les noms divins à la place de vrais noms. Par exemple, ils nomment « le roi » « ZHI Sheng ». « Les Douze » sont respectivement nommé « SHENG Chu », « DE Chun », « SHENG Yan », « SHENG Qing », « SHENG Li (le 2e ton) », « SHENG Li (le 4e ton) », « SHENG Yi », « SEHNG Min », « SHENG Lan », « DE Cheng », « SHENG Shan » et « SEHNG Xun ». Par ailleurs, il est totalement interdit aux inférieurs de se renseigner sur les informations des supérieurs. Même les membres de la même hiérarchie ne peuvent pas s’informer les uns des autres. Dans certaines activités, on nomme la réunion « le trafic », le Dieu le père « le vieux père », les documents et les chansons du groupe « les nourritures », les questions « les environnements », le rassemblement « le tour », les reproches et les frappes « l’arrangement de l’équipe », la vie « l’exécution » et l’arrestation « l’hospitalisation ».

5.     La nocivité du « groupe du Dieu le père »

Dans un premier temps, cette croyance fait rejeter l’affection filiale et brise les familles. « Je suis désolée pour mes enfants. Je n’ai pas assumé ma responsabilité maternelle ; je suis désolée pour mon mari. Je l’ai quitté depuis si longtemps. Je n’ai pas assumé ma responsabilité épouse ; je suis désolée pour ma famille… » GAO Xiaping, un membre principal du « groupe du Dieu le père » vivant à Xiangyang du Hubei, pleure-t-elle, après avoir été arrêtée. Elle a dit que comme des centaines de croyants, elle a suivi « le roi » pour voir le monde. Elle a ainsi abandonné sa famille, sa responsabilité, sa dignité et voire même la morale… M. GAO, à l’âge de 46 ans, vient du village Daxin dans le district Taihe d’Anhui. En 2010, il a fugué avec sa femme et sa petite fille à l’âge de 8 ans. Sa fille a ainsi dû à abandonner ses études d’un âge si jeune. Ce couple n’a pas pu rentrer, quand sa fille s’est mariée et a eu son enfant. Ils n’ont pas même donné un sou à leur fille. Parmi les croyants du « groupe du Dieu le père », les phénomènes de rater le travail, d’abandonner les champs, la famille et les études sont partout.

Parmi les croyants qui ont fugué avec toute la famille, en raison de la sortie pour voir le monde, certains ont vendu toutes leurs maisons. La plupart des parents des autres ne peuvent plus bien travailler. Ils sont devenus tous pauvres. Les herbes sauvages ont poussé dans la cour de la maison dont certaines se sont effondrées. Tout cela a causé des problèmes graves dans la société.

Dans le deuxième temps, ce culte pervers exerce le contrôle idéologique et fait la lasciveté en collectivité. Pour contrôler les croyants, surtout les membres principaux, qui sont sortis afin de participer à « la vie de la grande famille », cette organisation prône « la vie libre de la sexualité ». Elle propage qu’on doit briser les limites entre les femmes et les hommes. Les femmes et les hommes de la même hiérarchie peuvent s’unir d’une façon toute libre. Les supérieurs peuvent  aussi désigner des relations sexuelles illicites aux croyants. Certains chefs de la hiérarchie supérieure peuvent même faire l’amour avec n’importe quelles croyantes au nom du « Dieu ». Cette organisation exige qu’il ne faut pas avoir de la haine et de la jalousie à cause de ces actes obscènes. Il faut accepter cela du fond de cœur. « Le groupe du Dieu le père » a nommé cela « l’exécution ». Il l’a même expliqué : « l’exécution » est la loi inexorable qui constitue sublimation de la croyance. Pour fasciner les croyants, « le roi » ordonne d’abord sa propre femme de faire « l’exécution » avec les autres. Sous ce prétexte, « le roi » fait des relations sexuelles avec quelques dizaines de croyantes. A cause du lavage du cerveau, l’esprit des croyants est contrôlé.Ils ne quittent pas facilement cette organisation. Même l’organisation leur fait revenir au lieu d'origine à cause de l’âge et des maladies graves, ils ne disent rien sur cette organisation. Ils refusent de raconter les activités de ce culte pervers. Du fait que biens des croyants ont reçu un concept : sortir pour voir le monde, ils ont quitté depuis longtemps leur famille et leur vie d’origine. Ils ont coupé presque toute l’affection filiale, ainsi, ils sont toujours pour « le roi ».

Dans un troisième temps, « le groupe du Dieu le père » s’empare de l’argent en troublant la société. ZHENG Caixia, une femme à l’âge de 45 ans, vit dans le district Taihe d’Anhui. Elle était une des « Vingt-quatre » au sein de ce groupe. Elle était responsable des affaires en Shanxi. Seulement en 2015, elle a fait un virement de plus de 330 mille yuans à son supérieur à Luliang du Shanxi. CHEN Guiying, une femme à l’âge de 47 ans, vit à Neijiang du Sichuan. Elle s’est emparée de plus de 390 mille yuans des croyants venant de la région autonome des Uighurs, du Henan, du Shanxi, du Sichuan et du Shaanxi. Selon les statistiques à présent, « le groupe du Dieu le père » a escroqué une somme d’argent de plus de 4,6 millions de yuans. Quant au « roi », il a bénéficié de plus de 1 million de yuans. Ce bénéfice ne comprend pas les biens et les bijoux que les croyants lui ont donnés.

(Rédacteur en charge : XIAO Niuniu)

 

0
  
 Les articles concernés
  · Il a coupé sa langue en raison de la crainte des punitions du « Dieu »
  · Fascinée par le culte pervers, une étudiante a fugué deux fois
  · « Mentuhui » a tué LI Bangwu à son âge de 36 ans
  · Média coréen: Dieu tout puissant dans la transformation en «Eglise de l’amour» en Corée
  · On aide Mme QI à sortir l’obsession de « la perfection » en recourant à la thérapie narrative
  · Au lieu d’aller au paradis, la belle-mère casse les jambes
  · Comment aider les personnes âgées de sortir du Falun-gong
  · Les internautes russes critiquent les disciples du Falun Gong : chatouilleux
  · La paysanne dupée par le Dieu Tout-Faire a failli abandonner sa famille
  · Le Falun Gong a tué LONG Yanan
  · Selon Le Fonctionnaire du Ministère des Affaires étrangères, « L’accusation du ‘prélèvement à vif’ des organes se base sur aucune preuve»
  · Je «contribue» tout ce que gagné par mon fils au Dieu Tout-Faire
  · Les expériences malheureuses de Zheng Zhiming
  · L’ancien membre du groupe Children of God révèle les coulisses du groupe
  · Le disciple du Dieu Tout-Faire a pris ses proches pour ‘démons’
  · Mes parents ont raté ma cérémonie de mariage à cause du « Dieu Tout-Puissant »
  · Le Dieu Tout-Faire L’a Forcée à Quitter Sa Famille
  · Les coulisses du Dieu Tout-Faire
  · Sa maman, disciple du Dieu Tout-Faire qui a quitté sa famille, lui manque, à ce petit garçon de 5 ans
  · Je suis trompé par Dieu tout puissant
  · BAI Fengxia est enlevée par Dieu tout puissant
  · Les deux filles de Hu ont été enlevées par le Dieu -tout -puissant
  · Pourquoi les croyants de « Dieu Tout Puissant » se suicide(photo)
  · J’ai utilisé le sexe pour forcer mon mari à se joindre à la secte Dieu Tout-Puissant (illustrations)
  · Dix exemples de persécution des vies par les croyants de la secte Dieu Tout-Puissant (photos)
  · Une révélation complète de la secte Dieu Tout-Puissant à la suite du drame sanglant de Zhaoyuan (photos)
  · Quatre précautions contre l'hérésie
  · Auprès des victimes: regroupement d'une famille briséeà cause du Dieu tout puissant
  · Comment aider les femmes à se débarrasser de Dieu Tout-Puissant (photo)?
  · Une guerre entre un homme modeste et la secte Dieu Tout-Puissant
  · Comment la secte Dieu Tout-Puissant m’a exclue
  · Le chef de la secte Dieu Tout-Puissant ZHAO Weishan : le cerveau derrière de la tragédie sanglante de Zhaoyuan
  · Il ne faut pas oublier les enfants auxquels les sectes ont fait du mal
  · Mon père a fait don à Dieu tout puisant des mes frais de scolarités
  · Un gourou d’une secte indienne dispose de 38 femmes et 89 enfants
  · « Des avantages »promus par Mentuhui privent de la vie du peuple
  · L’analyse sur le débarras de 《Adoration de Dieu》 psychologique venant de la femme culte du Falun Gong
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind