中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
« La première moitié de ma vie était un cauchemar ! » De rien à avoir jusqu’à un revenu annuel de dix millions, qu’est-ce que cette femme entrepreneuse a connu dans le passé ?
2018-01-30  sources:凯风网  Auteur:

Une entrepreneuse dans nos impressions

c’est une personne toujours compétente et sagace

qui a une forte volonté peu perturbée

Par exemple

Mme. DONG Mingzhou, présidente-directrice générale du Groupe Gree, généreuse, déterminée et décisive.

☟ ☟ ☟

Imposante et forte, la grand-mère, TAO Huabi

☟ ☟ ☟

A l’aide de leur caractère et tenace

Elles occupent une place parmi les entrepreneurs réputés

Grâce à leur persistance et persévérance

Elles ont créé les marques nationales de la génération

Cependant

Leur vie

ne profite pas toujours du vent en poupe

La réussite tardive de DONG Mingzhu

Les souffrances et les difficultés de TAO Huabi dans sa jeunesse

ont bien prouvé que

l’on n’est pas né

compétent ni sagace

*

Dans la province du Jiangxi

Il existe une telle entrepreneuse

dont la vie

est plus dure et pénible

La première moitié de sa vie

est même conclue « dans les ténèbres »

Pourtant à présent

Contribuant un impôt annuel plus d’un million

son entreprise est classée par les autorités locales

« Entreprise pilote de l’exploitation à industrialisation agricole »

Alors

Qu’est-ce qu’elle a connu dans sa première moitié de vie ?

Qu’est-ce qui a changé le reste de sa vie ?

Aujourd’hui

Allons écouter ensemble

l’histoire de PENG Yu

Désespoir

“ «

Plonger un couteau coupant dans le cœur des parents !

PENG Yu est née en 1970. En 1997, toujours en santé fragile, elle a commencé à pratiquer « Falun Gong » sous l’indication d’un dit médecin de la localité dans le but d’améliorer ses conditions physiques.

Ce « Falun Gong » était une organisation hérétique fondée en 1992 par LI Hongzhi et supprimée conformément à la loi par les autorités chinoises en 1999. Depuis des années, LI Hongzhi se vantait comme « Bouddha principal de l’univers », « Créateur du monde », il répandait que la terre exploserait et le monde serait détruite, que seuls ceux qui croyaient à « Falun Gong » survivraient ; il a dit qu’il ne fallait abandonner la famille et les amis que pour pratiquer « Falun Gong » ; il a attribué encore les maladies à « Karma » et interdit ses disciples malades d’aller consulter le médecin afin de propager que « Falun Gong » était le seul moyen de « dissiper Karma ». Pour cette raison, bien des gens sont enfin morts à cause de leur « refus » à la médecine et au traitement.

Alors cela fait vingt ans que PENG Yu le pratiquait, elle persistait toujours dans son erreur même si « Falun Gong » était légalement supprimé par l’Etat. Durant ces années, elle y entrait et en sortait à plusieurs reprises, en abandonnant son mari et sa fille de sorte que la famille est restée disloquée. Mais tellement têtue qu’elle soit, elle ne voulait toujours pas retourner.

Remontant aux premiers jours de PENG Yu en contact avec « Falun Gong », ayant une forte capacité d’activité et d’éloquence, très vite, PENG Yu était appréciée par l’organisation de « Falun Gong » et a pris la responsabilité d’une branche de consultation. Sous son influence, toute la famille s’est mise à pratiquer cette hérésie.

Un détail d’autant plus surprenant : en septembre 2007, PENG Yu est arrêtée à nouveau à cause de sa pratique hérétique, elle était extrêmement insane. Pour « protéger Falun Gong », elle a refusé la nourriture par intermittence pendant plus de 40 jours. Tellement obsédée, elle croyait même que c’était « une épreuve » de la part du « maître » LI Hongzhi, une opportunité de « monter en grade » et de « perfection ». A ce moment-là, elle était convaincue que « le maître » viendrait la sauver.

Quel regret, elle n’a pas attendu « le maître », mais son propre corps agonisant et la douleur vive et profonde de ses parents âgés. La mère de PENG Yu a dit : « Fille, tu plonges un couteau pointu dans la poitrine de notre famille ! Je ne peux pas m’endormir le soir à cause du mal au cœur ! »

Appel

«

Maman, où es-tu ? Ta fille, moi, Je pense à toi !

»

La fille de PENG Yu a aussi perdu une belle enfance à cause de l’obsession de la mère à « Falun Gong ».

Quand PENG Yun a commencé à pratiquer « Falun Gong », sa fille Mengmeng n’avait que 9 mois. Durant la grossesse, PENG Yu avait de mauvaise santé et souffrait de l’avortement habituel, elle ne s’est reposée au lit 39 semaines qu’afin de garantir la naissance de sa fille. Pour cet enfant qu’elle avait pas facilement gagné, elle en sentait tout le prix. Elle a juré en secret : « Protéger Mengmeng de la vie pour qu’elle ne soit pas blessée d’un moindre mal. »

Cependant le fait se développait à l’encontre de sa volonté—sur le grandissement de Mengmeng, la personne qui lui a fait le plus de mal et l’a défavorisée le plus, c’était, contre toute attente, sa mère, PENG Yu.

Comme PENG Yu sortait souvent pratiquer « Falun Gong », à partir de 9 mois, Mengmeng était élevée par la soeur de PENG Yu. A 3 ans, elle était confiée à la pension. Sans l’amour de maman, l’enfant était prématuré et sensible, souffrait des sentiments d’infériorité.

Une fois, au rangement de la chambre de la fille, PENG Yu a trouvé par hasard un journal intime de l’enfant : « Depuis ma première mémoire, ma maman part souvent en « mission », les autres camarades sont accompagnés de leur mère à l’école, je les envie beaucoup. Je suis malade aujourd’hui, le professeur m’a amenée à l’hôpital pour prendre de la perfusion, j’étais assoupie, je savais que des gens arrivaient, les uns après les autres, les camarades, les professeurs, les tantes... Mais je m’attendais à une autre silhouette, ma chère maman, mais, j’attendais des heures et des heures, je ne l’ai pas vue, j’ai dormi et je me suis réveillée, elle n’était encore pas là, maman, où es-tu ? Je pense à toi... »

Les paroles simples et les sentiments naïfs de la fille ont tout d’un coup frappé la maternité au cœur de PENG Yu, elle a fait une tranquillement réflexion sur ce qui était bêtement réalisé de sa propre main, elle a laissé échapper les larmes. Elle se demandait sans cesse : « Depuis des années, suis-je une bonne personne ? Qu’est-ce que j’ai fait finalement ? »

Aujourd’hui, même si totalement débarrassée de l’hérésie, PENG Yu ne peut pas s’empêcher de pleuvoir lors du sujet de sa fille. « Quand je me souviens de ce que j’ai fait auparavant, c’est comme une autre vie. A ce moment-là, mon cœur était tellement dur comme si j’étais possédée, les larmes de mes parents et les cris de ma fille ne pouvaient pas me branler, me rappeler à la conscience, le sens moral de base était presque mort dans ma tête. Je suis vraiment désolée pour ma fille, je n’étais pas digne d’une mère ! »

▲ Photo sur Internet, non rapport avec le texte

Reconnaissance

«

Je vous remercie de ne pas m’abandonner depuis des années !

»

Afin de créer aux obsédés « le support spirituel et des débouchés dans la vie » après leur retour à la société, les autorités de la ville de Guixi de la province du Jiangxi ont travaillé avec d’autres parties pour résoudre les problèmes réels de la vie et de la production des obsédés de l’hérésie dans le but de les aider à s’intégrer à la société réelle et la vie familiale colorées.

PENG Yu est aussi dans la liste des objets aidés.

« N’évoquez plus le passé douloureux, il vous faut bien saisir le présent et profiter de la vie d’avenir ! » La phrase de l’instructeur a entraîné PENG Yu d’un souvenir pénible à la vie réelle.

En 2010, après le retour à la société, PENG Yu s’est mise à aider son mari à s’occuper des affaires ménagères et de l’entreprise familiale. En août 2011, le couple a déménagé leur compagnie au parc de la création d’entreprises de la ville, contre leur attente, ils ont rencontré des problèmes en matière de circulation aux alentours et d’électricité ainsi que de courant d’eau, qui perturbaient la production normale de leur entreprise. En prenant connaissance, le Bureau de la prévention et de l’aménagement des dossiers hérétiques de la ville de Guixi a proposé à son initiative les services à leur société pour coordonner et arranger les affaires intéressées si bien que la société a repris la production le plus vite possible.

En aidant le couple PENG Yu à agrandir et renforcer l’entreprise, le Bureau de la prévention et de l’aménagement des dossiers hérétiques de la ville de Guixi a encore pris l’initiative de coordonner avec les secteurs tels que les services agricoles, le Bureau des affaires rurales, la protection sociale pour demander à établir des projets, le soutien financier et de contacter les services de l’industrie et du commerce, de la prévention épidémique et sanitaire et les commissariats de la circonscription pour régler en coordination les dossiers de l’inscription de la marque, de la sécurité alimentaire, de la sûreté environnementale, etc.

Les aides sincères produisent des fruits encourageants. A présent, l’usine agro-alimentaire fondée par le couple PENG Yu s’étend sur une trentaine de mus et réalise un impôt de plus d’un million RMB sans parler des postes que l’usine a créés pour absorber une soixantaine de personnes venant de surplus de main-d’œuvre rural et d’ouvriers licenciés au retour à l’emploi, l’entreprise était ainsi classée, par la ville de Guixi et sa supérieure Yingtan, « Entreprise pilote de l’exploitation à industrialisation agricole »

PENG Yu a dit en souriant : « Ces derniers jours, un client commerçant est venu me parler de la coopération, à la prochaine étape, nous voulons élargir conjointement l’ampleur de l’exploitation et agrandir l’entreprise. »

Aux aides des instructeurs, elle était toute reconnaissante. « Merci à vous tous de ne pas m’abandonner, de me sensibiliser avec plein de sincérité pour m’aider à rectifier la direction et à retourner à une vie familiale et normale. »

Exhortations

«

Je voudrais conseiller à ceux qui sont toujours perdus de sortir de l’erreur le plus tôt possible et de retourner à la famille

»

Ces dernières années, PENG Yu participait activement aux activités de témoignages pour sensibiliser et aider inlassablement les obsédés hérétiques en prenant comme exemple ses expériences pénibles et personnelles de près de 20 ans. Son histoire sincère et communicative a touché beaucoup de personnes en obsession qui se sont très vite éveillés.

En avril 2010, d’anciens camarades hérétiques qui étaient encore en obsession sont venus chez PENG Yu pour la persuader de distribuer des brochures et propager l’hérésie. A ce moment-là, PENG Yu a pris de jour en jour une connaissance claire sur « Falun Gong », les définitions absurdes de l’hérésie ne pouvaient plus l’attirer. Elle a donc fermement refusé ces camarades et leur a vivement conseillé de s’arrêter au bord du précipice.

A présent, complètement retirée de son complexe spirituel, PENG Yu a dit avec une émotion profonde : « Pensant à l’ignorance au passé, pendant cette période, j’étais comme emprisonnée dans une cabine noire, nulle part pour parler à cœur ouvert, pas mieux lotie que les morts, presque dans un état insane. Maintenant, je m’en suis complètement ressortie, je voudrais conseiller avec plein de sincérité à ceux qui sont encore perdus de sortir de l’erreur et de retourner à la famille, de profiter du présent et vivre comme une personne réelle. »

L’entreprise familiale connaissait une prospérité croissante, la grande famille était harmonieuse et heureuse, la fille de grand amour Mengmeng a bien répondu aux attentes en entrant dans l’université idéale. PENG Yu a dit : « La première moitié de ma vie était un cauchemar, maintenant, la page est tournée, je commence une toute nouvelle vie heureuse. »

(Remarque : En protection de la vie privée, PENG Yu, Mengmeng sont pseudonymes )

0
  
 Les articles concernés
  · Modes communs de traumatisme familial des obsédés du culte pervers
  · « Dieu tout-puissant » a rendu Yang Shuyu paralysée au lit (dessin)
  · Attention à hérésie! Si votre cas est conforme à ces quatre crières, il faut être en alerte!
  · « Des avantages »promus par Mentuhui privent de la vie du peuple
  · La nouvelle-Zélande a donné l’alerte à Jesus Morning Star, une hérésie coréenne qui cherche pour son chef en prison une « nouvelle mariée »
  · D’obsession envers Dieu tout-puissant à grand foyer de pisciculture
  · Crime sous la bannière de «Vert végétarisme » (dessin)
  · Média coréen: Dieu tout puissant dans la transformation en «Eglise de l’amour» en Corée
  · L'avenir d'un jeune intelligent est en jeu car il est orienté vers la culte pour apprendre Qigong
  · Xue Hongjun : sans instruction de Li Hongzhi, l'événement de l'auto-immolation par feu n'aurait pas eu lieu (images)
  · Wang Ruimin: Falun Gong a violé nos droits de l'homme
  · Média américain: l'intérêt politique derrière la représentation de Shen Yun
  · Dix décès de femmes épines dorsales de Falun Gong
  · Le Falun Gong est contre la science et la raison
  · Quatre faux films réalisés par Li Hongzhi ( figures )
  · Le Fanlun Gong a détruit la famille du Professeur Chen
  · Ayant acheté des produits raticides, elle a compté les jeter dans des puits du village
  · Deux femmes venues de la ville Baotou se sont suicidées en tombant du haut juste pour «devenir immortelles et monter vers le paradis»
  · La raison pour laquelle ils sont séparés par la mort
  · Les expériences malheureuses de Zheng Zhiming
  · On aide Mme QI à sortir l’obsession de « la perfection » en recourant à la thérapie narrative
  · Le prix lourd pour poursuivre la « perfection » (avec les images)
  · Mon Voisin M.Wang a quitté le monde tout seul
  · Le Falun Gong a tué LONG Yanan
  · La Police russe a dispersé un grand rassemblement organisé par Falun Gong
  · Une mère perd sa vie en poursuivant la voie de Falun Gong
  · D’où viennent les ressources financières de LI Hongzhi ?
  · «Xiao Ye, cause de la séparation du vieux couple»
  · Transformer les pratiquants «double personnalité» en comptant sur les moyens sur l’esprit et sur la pensée
  · Pratique et réflexions sur les secours des adeptes étudiants du Falun gong
  · Falun Gong est tellement sanglant et violant que les ukrainiens sont en étonnés et crient : horrible!
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind