中文 | BIG5 | Español | Français | Deutsch | Русский | 日本語 | 한국어 | English
Beijing Time:
 
Association anti-secte de Chine : être vigilent aux sectes vénéneuses
2014-12-22  sources:Kaiwind  Auteur:

Y a-t-il actuellement d’autres sectes qui mettent en danger la stabilité sociale et la sécurité publique en Chine ? Comment le grand public pourrait-il identifier et prévenir ces sectes ? Récemment, l’Association anti-secte de Chine a introduit au Kaiwind.com quelques organisations hérétiques actives en Chine pour le moment. 

1.La secte « Falun Gong » 

Le « Falun Gong » est une secte qui s’est développée dans certaines régions de la Chine au début des années 1990. Son chef LI Hongzhi a mis en œuvre un contrôle d’esprit sur ses pratiquants et mené un grand nombre d'activités criminelles en Chine. Les principaux risques : premièrement, la violation des droits de l'homme et la persécution des vies humaines. Sous le contrôle mental de LI Hongzhi, plus de 1000 pratiquants du « Falun Gong » ont refusé de prendre les médicaments ou traitements médicaux pour respecter les doctrines hérétiques ; des centaines de pratiquants se sont mutilés ou suicidés ; une trentaine d’innocents ont été tués par les pratiquants obsédés du Falun Gong. Deuxièmement, le danger pour la société et la violation des droits égaux d'autrui telles que les attaques sur les satellites de communication civils, les destructions des installations publiques de radio et télévision, le harcèlement téléphonique, l'intimidation massifs et l’envoie des courriers indésirables à travers le réseau. Troisièmement, les attaques malveillantes contre les personnes et organisations qui ont des opinions différentes et les violations du droit à la liberté d'expression des citoyens. Finalement, les activités politiques antichinoises menées de façon hérétique. À l’étranger, le « Falun Gong » recherche la protection des forces antichinoises occidentales et fait ses efforts pour calomnier la Chine. Pendant ces dernières années, les rumeurs sur le « prélèvement d’organes des pratiquants du Falun Gong par le gouvernement chinois » et l’« envoie d’un grand nombre d’espions chinois dans les pays occidentaux » ont été toutes fabriquées et distribuées par le « Falun gong » en coopération avec les forces antichinoises occidentales. 

2. La secte « Dieu Tout-Puissant » 

La secte « Dieu Tout-Puissant », aussi appelée « Foudre orientale » et « Dieu réel » a évolué de la secte « Shouters » au début des années 1990. Le chef ZHAO Weishan était un des personnages principaux de la secte. ZHAO Weishan a déformé la Bible pour fabriquer les doctrines hérétiques que « le Dieu Tout-Puissant est le Dieu réel unique et se manifeste sous forme d’une femme orientale ». Il a créé une « Femme Christ » comme sa marionnette et fondé la secte « Dieu Tout-Puissant » pied à pied en distribuant secrètement les doctrines et attirant les membres. En 2000, ZHAO Weishan s’est enfui aux Etats-Unis. Il a demandé et obtenu un asile politique auprès du bureau d'immigration des Etats-Unis en tant que « victime de la persécution religieuse ». Ces dernières années, la secte « Dieu Tout-Puissant » a provoqué un affolement de la « fin du monde » en profitant de la prophétie maya. Il propage sans contrainte la « fin du monde » et recrute follement les membres. Les activités s'étendent dans la plupart des provinces de la Chine. Depuis ces dernières années, de nombreux cas de meurtres, de blessures et de fraude de l’argent commis par le « Dieu Tout-Puissant » se sont passés en Chine.  

3. La secte « Disciples »                                                                  

La secte « Disciples », aussi appelée « Trois rédemptions du Christ », « Religion de Trois rédemptions », « Kuangye Zhaimen », « Religion de Kuangye », « Religion d’Erliang », « Religion de Mengtou » ou « Association de Mengtou », a été créée en 1989 par JI Sanbao (nom d’origine est JI Zhongjie), agriculteur du district Yao de la province du Shaanxi. Cette organisation se prétend une religion chrétienne et a décrit ses activités illégales comme « la prédication d’Évangile ». La secte « Disciples » a fait passer le noir pour le blanc et appelé ses croyants à conquérir le pouvoir. Ses doctrines hérétiques se concentrent sur les points suivants : premièrement, il propage que les maladies pourraient se guérir par dire des prières, et par conséquent, un grand nombre de ses membres sont morts du refus du médicament et du traitement médical ; deuxièmement, il prêche les dissipations des démons comme un moyen de guérir les maladies et conduit en conséquence à de nombreux décès en raison de la violence ; troisièmement, il met en œuvre un contrôle d’esprit et provoque des troubles mentaux de ses croyants qui perdent leurs familles ou leurs vies enfin ; quatrièmement, il crée la panique sociale et mine la production et la vie du public. La secte « Disciples » prêche l'eschatologie et les doctrines hérétiques comme « manger le pain de la vie » et dit des bêtises comme « un croyant doit manger seulement deux liangs de riz et n’a pas besoin de travailler aux champs », « attendre la fin du monde en raison de l’inondation » et « préparer pour aller au paradis ». Cinquièmement, il trompe les membres et s’enrichit par des moyens illicites. La secte « Disciples » fausse la Bible et substitue tous les mots « Trois Rédemptions » (signifiant JI Sanbao) au mot « Jésus ». Les membres ne peuvent lire que les livres de la secte « Disciples » tels que Voyage d’Esprit éclairant, Amour maternel bienveillant, Saint-Esprit et envoyés, Route de Résurrection et Arrangements des Réunions.  

4. La secte « Unification » 

La secte « Unification », abréviation de l’«Association Saint-Esprit pour l'Unification du Christianisme mondial», a été créée à Busan en 1954 par un Coréen du Sud qui s’appelle WEN Xianming (1920~2012). L'association a été rebaptisée «Fédération des Familles pour la Paix et Unification mondiale ». En avril 2008, WEN Xianming et sa femme HAN Hezi ont nommé leur fils WEN Hengjin président de la « Fédération des Familles pour la Paix et Unification mondiale ». Ainsi, celui-ci est devenu le nouveau successeur de la secte.  

La secte « Unification » mène un contrôle très strict au sein de l’organisation et décide à sa guise les mariages de ses membres sous prétexte de la soi-disant « famille idéale» afin de parvenir à un contrôle personnel. Depuis l’Ouverture de la Chine, la secte « Unification » s’infiltre fréquemment en Chine au nom du tourisme ou des visites dans le but de s'enraciner en Chine et d’étendre son influence. Ces dernières années, les « activités d'infiltration » de la secte « Unification » sont de plus en plus évidentes. Un de ses organes subsidiaires « Fondation internationale de l'Education» s’est activé dans certains villes chinoises sous la couverture de l’échanges culturelle et éducative ; la «Fédération des Familles pour la Paix et Unification mondiale » a secrètement établi des branches et exercé les activités missionnaires illégales dans des villes importantes de la Chine comme Beijing, Tianjin, Guangzhou, Shenyang et Xi’an. L’Université de Sun Moon a tenté d’attirer les étudiants chinois dans la secte à travers la coopération avec les universités chinoises. L’Hôpital international Qingxin a également cherché des moyens de coopérer avec des services médicaux et agences de tourisme chinois pour réaliser une infiltration. 

5. « Guanyin Famen » (Méthode Guanyin)  

La secte « Guanyin Famen » s’est inscrite par SHI Qinghai en 1988 au nom de l’« Association de Méditation de la République de Chine » dans la province du Taiwan. SHI Qinghai, dont le nom vernaculaire est ZHANG Lanjun, féminin, née en mai 1950 au Vietnam, citoyenne britannique d’origine chinoise. SHI Qinghai se prétend « Maître Suprême Ching Hai », équivalent à Sâkyamuni, Jésus et Allah. Actuellement, la secte « Guanyin Famen » intensifie ses activités d’infiltration à l’étranger et met en relief la collusion entre l'intérieur et l'extérieur. Les personnages principaux de la secte distribuent fréquemment les produits hérétiques pour accumuler des richesses. Basée sur la préconisation d’« être un végétarien pour sauver la planète », leur activité principale se concentre sur l’ouverture des « restaurants végétariens » et des « magasins de vêtements et parures célestes », dans le but de « maintenir les affaires religieuses avec le revenu d'entreprise ». Certains medias occidentaux ont déjà révélé les activités hérétiques de la secte « Guanyin Famen ». 

6. La secte « Saint-Esprit sanglant »  

La secte « Saint-Esprit sanglant », abréviation de l’« Association évangélique du Saint-Esprit sanglant de Jésus-Christ », également connu comme « Reconstruction de l'Eglise du Saint-Esprit », siège dans la province du Taiwan. Le chef ZUO Kun, de sexe masculin, né en octobre 1930. Au début de la création, l’autorité du Taiwan a réprimé la secte en raison de sa tendance hérétique. Pour échapper à la répression, ZUO Kun a immigré aux États-Unis. Ces dernières années, la secte s’infiltre activement en Chine pour développer l’organisation et sortir l’argent de la poche de ses croyants. ZUO Kun lui-même est un homme cupide et libidineux.  

7. La secte « Eglise Quanfanwei » 

La secte « Eglise Quanfanwei » a été créée en avril 1984 par XU Yongze (qui s’est échappé aux Etats-Unis en avril 2000) . Elle répand sans contrainte des rumeurs et doctrines hérétiques et donne le sens « grand, large et profond » au mot « Quanfanwei », qui signifie tous les êtres humains sauvés du monde. Basée sur le livre de XU Yongze intitulé Projet de la Construction de Base de l’Eglise, la secte met en avant la christianisation de la culture chinoise, l’évangélisation de toute la Chine, la christianisation des églises et la prise du pouvoir en main avec le Dieu ». Elle diffuse un grand nombre de rumeurs comme « la croyance en dieu ne suffit pas encore pour sauver l’âme », il faut pleurer à haute voix lors de la réunion pour « exprimer la confession au Dieu » et « regagner la vie», « la fin du monde est sur ​​le point d'arriver, les catastrophes s’approchent » et « la croyance en Dieu peut guérir les maladies ».  

8. La secte « Trois Rangs des Servants » 

La secte « Trois Rangs des Servants », également connue comme « Eglise de la vérité », a été créée en 1986 par XU Wenku (dont le nom d’origine est XU Shuangfu et le pseudonyme XU Shengguang, CHENG Mouzi, WANG Encun et SANG Mengliang). Sous la bannière de l’« Eglise de la Vérité » de la religion chrétienne, XU Wenku a prêché et établi des organisations dans la région nord-est en se prétendant le « servant du Dieu » et l’ « incarnation de Christ ». La secte est appelée « Trois rangs des servant » parce que XU Wenku a souvent cité Vangelo secondo Matteo pour dire que « les servants du Dieu reçoivent et dominent respectivement un mille, deux mille et cinq mille liangs d’argent selon leur compétent » et il y a trois niveau de co-travailleurs qui bénéficient de différents droits pour gérer l’église. Afin de développer l'organisation, de contrôler les membres et d’accumuler des richesses, la secte « Trois Rangs des Servants » a successivement commis 17 meurtres dans une dizaine de villes à la suite desquels 21 personnes ont été tuées et 4 blessées. Elle porte une extrêmement grande atteinte à la société. 

9. La secte « Véritable Ecole de Bouddha » 

La secte « Véritable Ecole de Bouddha » a été créée en 1979 dans la province du Taiwan par un Américain d’origine chinoise qui s’appelle LU Shengyan (né au district Jiayi de la province du Taiwan et réside à Seattle depuis l’année 1982). L’organisation siège au Temple Leicang de Seattle. Sous la bannière religieuse, LU Shengyan se prétend « Bouddha vivant » et « Maître des Bouddhas ». Basée sur les principes taoïstes de la « relation entre le ciel, la terre et les êtres humains » et mélangée avec des moyens malhonnêtes et populaires provenant des dynasties Ming et Qing comme « Hui dao men » et « Ling ji shen suan », la secte trompe et fascine les masses populaires. La secte « Véritable Ecole de Bouddha » vénère les « bouddhas et bodhisattvas » de « tout temps et espace » et préconise la pratique réelle et la perception par la vérification, de manière à « dépasser tous les ennuis, désirs et fantaisies». 

10. La secte « Poste de Diacre administrative de la Chine continentale » 

La secte « Poste de Diacre administrative de la Chine continentale » a été créée par WANG Yongmin (ancien membre de la secte « Shouters ») en 1994. WANG Yongmin s’est nommé le « diacre unique » qui occupe la première place du groupe directeur composé de cinq membres et fondé l’organisation «  Poste de Diacre administrative de la Chine continentale ». WANG Yongmin déclare que la mission de cette organisation est de développer le personnel administratif et augmenter les forces de l’union des dieux afin de renverser le règne de Satan et d’établir le royaume du Dieu. En même temps, la secte préconise aussi l’« eschatologie » et propage que « la fin du monde arrive, tout compte est fait en 1999 et le royaume du Dieu sera établi. » 

En outre, pour rappeler l'attention et la prévention des masses, l’Association anti-secte de Chine a également noté que plusieurs autres organisations hérétiques pêchent, s’assemblent et provoquent des troubles aussi en Chine, comme les sectes « Lingling », « Roi établi », « Seigneur Dieu », « Eglise évangélique mondiale de Elijah », « Yuandun Famen », « Eglise de nouveau Testament », « Mission de Dami » et « Enfants de Dieu ». 

  

  
 Les articles concernés
  · Une guerre entre un homme modeste et la secte Dieu Tout-Puissant
  · Cults Inside Out: le Falun Gong est une secte destructrice
  · Dix exemples de persécution des vies par les croyants de la secte Dieu Tout-Puissant (photos)
  · Comment la secte Dieu Tout-Puissant m’a exclue
  · Un magazine religieux coréen commente la condamnation des criminels principaux de « l’affaire d’homicide chez McDonald »
  · Le Falun Gong aux yeux de ce monsieur américain (photos)
  · Une révélation complète de la secte Dieu Tout-Puissant à la suite du drame sanglant de Zhaoyuan (photos)
  · La secte Dieu Tout-Puissant a ruiné la famille de mon voisin (photo)
  · Le chef de la secte Dieu Tout-Puissant ZHAO Weishan : le cerveau derrière de la tragédie sanglante de Zhaoyuan
 
 
fr@kaiwind.com  À propos de nous
Copyright © kaiwind